News récentes

Catégories:

Philippe Parrot : Poème contemporain 400

I need you

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 1 SEPTEMBRE 2019 DANS LA MATINÉE *      *      *      *     * Pour lire le poème «  », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous. Poème écrit par Philippe Parrot Entre le … et le … août 2019 Visualisez la vidéo ci-dessus, en plein écran, directement sur YouTube ! Vous aimez ce texte. Partagez […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 399 :

I need you

MON PROCHAIN POÈME JEUDI 29 AOUT 2019 DANS LA MATINÉE *      *      *      *     * Pour lire le poème «  », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous. Poème écrit par Philippe Parrot Entre le … et le … août 2019 Visualisez la vidéo ci-dessus, en plein écran, directement sur YouTube ! Vous aimez ce texte. Partagez […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 398 :

I need you

MON NOUVEAU POÈME DIMANCHE 25 AOUT 2019 DANS LA MATINÉE *      *      *      *     * Pour lire le poème «  », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous. Poème écrit par Philippe Parrot Entre le … et le … août 2019 Visualisez la vidéo ci-dessus, en plein écran, directement sur YouTube ! Vous aimez ce texte. Partagez […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 397 : Encombrant fantôme

397 - Encombrant fantôme

MON PROCHAIN POÈME JEUDI 22 AOÛT 2019 DANS LA MATINÉE Personnage fantastique qui hante traditionnellement l’imaginaire des enfants abreuvés de contes, le fantôme — aussi invisible et aérien qu’un souffle s’il n’avait la bonne idée de se draper d’un linceul blanc lors de ses sorties nocturnes — s’avère souvent « incarner » des personnes manquantes […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 396 : L’étoile et la rose

396 - L'étoile et la rose

À l’arrière d’une vaste demeure en ruines qui témoignait d’un passé aujourd’hui bel et bien oublié, il y avait un jardin à l’abandon où les mauvaises herbes avaient envahi la moindre parcelle de terrain. Là, dans ce qui avait été jadis un parc agrémenté de fleurs, s’épanouissait, cachée derrière d’épaisses broussailles, une rose ! Écrasée […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 395 : Quelle chose étrange…

395 - Quelle chose étrange

Si l’homme exerce une domination sans partage sur la Nature qui lui permet de la transformer à sa guise, c’est qu’il jouit d’un attribut que nul autre être vivant ne possède : la Pensée. Processus psychique lié à la pleine conscience, c’est une aptitude qui consiste en une réaction mentale à notre perception de la réalité, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 394 : Tes pas dans les landes

394 - Tes pas dans les landes

La lande désigne un territoire constitué de sols pauvres (calcaires ou siliceux) recouverts de fourrés ou de buissons denses où poussent une végétation d’arbrisseaux (bruyère, genêt, buis, ajonc, fougère, aubépine, églantier) de faible hauteur (pas plus de deux mètres). Ce type d’habitat est répandu dans le monde entier, en zone sèche comme en zone humide, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 393 : Amours d’été

393 - Amours d'été

À l’occasion des vacances, chacun s’enthousiasme toujours à l’idée de rompre avec ses habitudes professionnelles et familiales, ravi de pouvoir lâcher prise, durant quelques semaines, dans des lieux au dépaysement garanti. Sous l’effet du soleil, de la plage, des boissons et du farniente, le corps et l’esprit libérés, le vacancier s’affranchit alors des règles et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 392 : Féminicides

392 - Féminicides

Le terme « féminicide » commença à être juridiquement utilisé en Amérique Latine (notamment après les meurtres des sœurs Mirabal, toutes trois assassinées en novembre 1960 en Républicaine Dominicaine). Vulgarisé ensuite aux États-Unis dans les années 1980, il apparaît en France en 2015 avec son introduction dans « Le Robert ». Ce mot se distingue de l’homicide en ce […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 391 : Sous nos pas, la vie s’en va…

391 - Sous nos pas, la vie s'en va

La sensation d’écoulement du Temps est une perception très subjective. Selon son âge, son état d’esprit et ses priorités du moment, chacun d’entre nous le ressent différemment. Flux permanent dans lequel s’opèrent les changements qui modifient ce qui nous entoure et ce que nous sommes, il est, avec l’espace, ce cadre incontournable qui rend possible […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 390 : L’homme au tatouage

390 - L'homme au tatouage

Il avait très vite eu la certitude qu’elle allait littéralement le « posséder », envoûté qu’il était par sa beauté, son intelligence et sa sensibilité. Incandescente dans ses façons d’être et de penser, elle vouait à l’instant une telle adoration que sa vie s’ordonnait autour de ses seuls désirs qu’elle n’avait de cesse de vouloir […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 389 : Déconnade

389 - Déconnades

Des images — toutes plus absurdes les unes que les autres — qui s’enchaînent : des virgules dragueuses de points ; des diables avaleurs de corneilles ; des muses pourvoyeuses de peurs ; enfin, des grues vendeuses de bonheurs ! Bref, un méli-mélo qui laisse entrevoir un sacré bordel dans le crâne du scribouillard en question, pourvu, certes, de toutes les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 388 : Embrouillamini

Embrouillamini 1

Une nouvelle fois l’envie m’a pris de m’imposer une kyrielle de contraintes en vue d’écrire un texte a priori absurde où des mots éparpillés sur une feuille donneraient l’impression d’avoir été jetés là par hasard, sans lien entre eux. En fait, dans mon esprit, cet exercice de style relève d’une sorte d’expérimentation. Si l’intérêt d’un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 387 : Deux araignées

387 - Deux araignées

Sœurs jumelles, elles ne s’étaient jamais séparées, ne concevant pas un seul instant de faire quoi que ce soit sans le soutien de l’autre. Aujourd’hui, elles s’étaient fixées un étrange challenge qu’elles jugeaient, elles-mêmes, hasardeux : contrôler les pensées d’un lutin ! Une nuit qu’il dormait d’un profond sommeil, elles avaient investi subrepticement son crâne, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 386 : Viens en moi !

386 - Viens en moi

Je t’attends sous le drap, nue. Glisse-toi dans la soie et pose tes mâles mains sur ma peau ! Voyageuses, qu’elles sentent dans mon dos des frissons l’envahir, sur mon ventre des spasmes le traverser ! À cet instant où mes sens m’assaillent, laisse-moi prendre plaisir à être, pour cette nuit, ta soumise. Je veux […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 385 : Rap d’enragé

385 - Rap d'enragé

Comme le SMS l’indiquait, Marmoud devait rejoindre l’arrière-salle du café « Au croissant chaud », en plein cœur de Barbés. Parti du 9-3, aussitôt arrivé Gare du Nord, il avait filé direct vers le lieu de rendez-vous, avec comme bagages sac à dos et Coran. Enfin, après des mois d’endoctrinement et de mises à l’épreuve, il plaquait […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 384 : Coup de foudre

384 - Coup de foudre

Venue de New-York pour conclure une affaire, Ruth avait prévu de ne rester à Paris que le temps de la négociation. Cependant, les discussions avaient été si âpres avant de parvenir à la signature de l’accord qu’elle avait décidé de s’octroyer un week-end de repos dans la capitale, ravie d’en profiter pour la visiter. Plantée […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 383 : L’ultime pont

383 - L'ultime pont

Zone tampon entre deux aires que la Nature a séparées par une rivière, un fleuve ou un bras de mer, le pont est bel et bien une sorte de no man’s land suspendu entre ciel et eau, un espace neutre qui n’appartient à aucune des deux berges. Ni celle d’où l’on vient, ni celle vers […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 382 : Métamorphose

382 - Métamorphose

Les libellules appartiennent à l’ordre des anisoptères. Ce sont des insectes prédateurs qui se nourrissent d’insectes (mouches, éphémères, etc). Elles vivent et se reproduisent dans des milieux exclusivement aquatiques (étangs, lacs, rivières). Pourvues d’énormes yeux au-dessus de la tête, leurs quatre ailes sont toujours perpendiculaires à leur corps très allongé. La femelle pond plusieurs centaines […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 381 : Le chat, le pissenlit et le merle

381 - Le chat et le pissenlit

C’était il y a peu. Un vent du Nord m’avait arraché d’un pied enraciné dans un lointain coteau. Bien arrimé à mon parachute, j’avais ainsi virevolté dans les airs durant des heures quand une bourrasque m’avait projeté dans un jardin. Sur un tapis de mousse… Endroit idéal, j’avais élu domicile là, pressé de m’exhiber fièrement […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 380 : Un coup dans l’aile

Un catalogue à la Prévert ! Des strophes sans queue ni tête ! Des propos d’alcoolo au dernier degré ! Des absurdités […]

Philippe Parrot : 1 000 000 de lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

1 000 000 DE LECTEURS ! CETTE FOIS, LE CAP EST BEL ET BIEN PASSÉ. ET GRÂCE À VOUS ! […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 379 : Notre-Dame de Paris

Lundi 15 avril 2019, peu avant 19 heures, l’alarme incendie se déclenchait deux fois à l’intérieur de la nef de Notre-Dame […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 378 : Gueule cassée, âme perdue

Lettre imaginaire d’un Poilu : « Ma Matoune. En cette aube du 13 octobre 1916, sous une pluie glaçante qui traverse […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 377 : Danseuse au Crazy Horse

Le « Crazy Horse » est un cabaret de strip-tease créé par Alain Bernardin en 1951. Situé dans le quartier des Champs-Élysées, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 376 : Halte en bord de mer de nuit

C’est en songeant à Claude Monet (1840/1926) qui peignit, entre 1892 et 1894, la Cathédrale de Rouen à des heures […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus