News récentes

Catégories:

Philippe Parrot : Poème d’hier 148 : Deux coquelicots

Philippe Parrot : Poème d’hier 148 : Deux coquelicots

Deux amants reviennent en pèlerinage sur les lieux de leurs premières amours : un creux douillet derrière une haie qui les protégea jadis des regards. Et là, témoignage de leur passage, poussent, au milieu de mousse, deux coquelicots… Touchant rappel, ils témoignent à leur manière de ces ébats au cours desquels elle perdit sa virginité, quelques […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème d’hier 114 : Edelweiss

Philippe Parrot : Poème d’hier 114 : Edelweiss

L’Édelweiss (Leontopodium Alpinum pour les botanistes) appartient à la famille des Astéracées. Attribué en 1784, son nom d’origine allemande vient du mot « edel » qui signifie noble et du mot « weiss » qui signifie blanc. Originaire de Sibérie, il immigre en Europe lors des périodes glaciaires du Quaternaire. C’est une plante de montagne […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème d’hier 13 : Rose noire

Philippe Parrot : Poème d’hier 13 : Rose noire

Que nul ne s’y trompe. La Black Baccara n’est pas synonyme de mort, bien au contraire. La rose noire symbolise la vie, la force des sentiments, la fougue de la passion, bref, les élans de l’amour, fou et absolu, qui se vit jusqu’à la mort. Elle exprime, à travers sa troublante couleur, la puissance des émotions que […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 489 : Port d’Asie

Philippe Parrot : Poème contemporain 489 : Port d’Asie

Les pieds dans l’eau — soucieux de les rafraîchir après les avoir malmenés durant des heures — Rakib, assis sur le rebord du vieux sampan squatté depuis des lustres, se détend, portant un regard las sur l’embouchure du fleuve qui se perd dans la mer. C’est ainsi qu’il procède chaque soir, sa journée terminée, les […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 488 : Apprivoisez-nous

Philippe Parrot : Poème contemporain 488 : Apprivoisez-nous

Tiraillé entre les injonctions du corps et de l’esprit, c’est au cœur de cette contradiction — consubstantielle à sa nature — que l’homme trouve assez d’énergie pour agir et s’unir comme assez de constance pour apprendre et juger. Cependant, compte tenu des forces diamétralement opposées que cette dernière met en oeuvre — la chair comme […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 487 : Demain, mère…

Philippe Parrot : Poème contemporain 487 : Demain, mère…

Aurore déambulait le long des Boulevards, ravie de profiter de cette matinée de printemps. L’air était certes encore frais mais, pour la première fois depuis des mois, le ciel au-dessus de Paris, était bleu, sans nuage, avec un soleil bienvenu brillant au-dessus des toits de la capitale. Sa grossesse bien avancée, elle s’inquiétait parfois de […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 486 : Au bord de la jetée

Philippe Parrot : Poème contemporain 486 : Au bord de la jetée

C’était une incongruité légendaire dans l’histoire de la ville. C’était une verrue disgracieuse incrustée au beau milieu des quais du port. Pourtant, ni les autorités municipales ni les habitants de la cité ne souhaitaient voir disparaître cet héritage du passé. Dernière trace de cette époque révolue où voiliers et chalutiers, tous de petite taille, venaient […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 485 : Regrets

Philippe Parrot : Poème contemporain 485 : Regrets

À chaque fois pour de multiples raisons, aucun d’entre nous ne peut s’empêcher d’avoir, un jour ou l’autre, des regrets quant à un choix opéré, quant à une action engagée, quant à des propos tenus. Bien qu’un tel malaise, ancré au tréfonds de soi, soit vain puisqu’il ne changera rien aux faits — passés — qui le suscitent, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 484 : Dis, mon ami…

Philippe Parrot : Poème contemporain 484 : Dis, mon ami…

C’était, en bord de mer, lors d’une matinée de printemps. Je marchais au travers de landes sans savoir où j’allais, ravi d’être seul. Mes pas suivaient un sentier qui serpentait, le long de falaises déchiquetées, entre ajoncs, genêts et bruyères. Peu fréquenté, la végétation y avait repris ses droits. J’avançais donc lentement, veillant à ne […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 483 : Apporte-moi !

Philippe Parrot : Poème contemporain 483 : Apporte-moi !

L’intérêt des échappées littéraires, c’est qu’elles nous permettent de nous affranchir des logiques qui conditionnent nos vies, obligés que nous sommes d’entrer dans des cadres institutionnels, d’agir conformément à des lois, enfin, de penser conformément à des normes. Au bout du compte, contraints à n’être que de dociles agents de production comme d’insatiables consommateurs, uniquement […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot ; Poème contemporain 482 : Le scarabée d’or

Philippe Parrot ; Poème contemporain 482 : Le scarabée d’or

Laisser s’enchaîner dans l’esprit — comme des clichés pris en rafales sur un réflex— des images toutes plus délirantes les unes que les autres, les voyant défiler devant ses yeux à un rythme effréné, sans lien a priori entre elles, quel désopilant parti pris ! Bien que la raison s’insurge un temps contre cet enchaînement de […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 481 : Inepties à la chaîne

Philippe Parrot : Poème contemporain 481 : Inepties à la chaîne

Des vers de terre qui se la coulent douce à bouffer des macchabées, bien au chaud dans leur bière ; des livres couverts de poussière qui s’empilent dans des placards squattés par des fantômes qui dévorent des grimoires ; enfin, nous autres, drôles de bipèdes addicts au « Consommez ! » et shootés au « Moi ! », qui courons […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Poème contemporain 480 : Le routard

Poème contemporain 480 : Le routard

Comment donc empêcher — quand l’amour fou conduit à maints égarements, à maints excès — que la raison ne perde pied, soudainement altérée, privée de ces repères et de ces injonctions qui ordonnent habituellement une existence tranquille ? Aveuglé par la force des sentiments qui l’agitent, ravagé par la puissance des désirs qui l’assaillent, l’amoureux se […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 479 : La rose et la goutte d’eau

Philippe Parrot : Poème contemporain 479 : La rose et la goutte d’eau

Bras séculier des dieux, au service de leur seule Volonté, la venue sur Terre de l’Oiseau-du-Hasard n’était jamais aussi fortuite que la rumeur populaire le laissait supposer. Animal de légende, il hantait depuis des siècles l’esprit des peuples qui racontaient toujours le voir survoler leur territoire à l’instant où ils s’y attendaient le moins, mandaté […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Point de vue n°8 : Les enjeux de la « Mégastructure Numérique »

Philippe Parrot : Point de vue n°8 : Les enjeux de la « Mégastructure Numérique »

« Mégastructure numérique » : nature, fonctionnement et conséquences En ce début du 21ème siècle, indépendamment de l’Infrastructure Économique qui renvoie à la spécificité du Mode de Production de nos sociétés, toutes ralliées aujourd’hui, bon gré mal gré, au capitalisme ; indépendamment de la Superstructure Politique qui renvoie aux modalités de fonctionnement des États (démocratie, dictature, oligarchie, etc), une […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 478 : Être ou avoir ?

Philippe Parrot : Poème contemporain 478 : Être ou avoir ?

La philosophie ne cesse de s’interroger sur les rapports entre l’être et l’avoir depuis qu’elle s’est constituée en savoir. Force est de constater que ce questionnement métaphysique ne contribue, au final, qu’à la production d’ouvrages abscons qui viennent remplir les rayonnages des bibliothèques et que de rares érudits, mûrs et nantis, viennent, de temps en […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : 1,5 MILLION de lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

Philippe Parrot : 1,5 MILLION de lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

1,5 MILLION DE LECTEURS ! AUJOURD’HUI, UN NOUVEAU CAP EST BEL ET BIEN FRANCHI. ET GRÂCE À VOUS ! Suite à ma décision de présenter dans leur intégralité mes maximes, mes poèmes, mes haïkus, mais aussi mon roman « Vénus a deux visages » et mes nouvelles, illustrés par Sandra Savajano et Catherine Collin, un véritable bouleversement […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 477 : Pénétrée par l’écume

Philippe Parrot : Poème contemporain 477 : Pénétrée par l’écume

Arrivée au terme de sa détention, Ava s’apprêtait à quitter, dans quelques jours, la cellule de la sinistre prison où elle avait été incarcérée durant plus d’une décennie. Elle qui avait toujours été, avant, une femme de caractère, entreprenante et déterminée — ce qui, d’ailleurs, l’avait amenée à commettre ce pourquoi elle avait été condamnée […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 476 : Âmes perdues

Philippe Parrot : Poème contemporain 476 : Âmes perdues

Qui se cachent donc derrière les âmes libertines, aux yeux des bien-pensants toujours « perdues » ? Des hommes, des femmes, avides d’amours charnelles qui, à ne jamais s’en lasser, cherchent, dans chaque nouvelle expérience, un exutoire temporaire à leur insatiable besoin d’union des corps. Emportés par la puissance de leurs désirs, ingérables et brûlants, ils ne peuvent, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 475 : Le héron

Philippe Parrot : Poème contemporain 475 : Le héron

Il ne régnait plus sur Terre qu’un immense chaos et une nuit sans fin. Villes anéanties, campagnes dévastées, rues comme voies bombardées ! Immeubles effondrés, maisons saccagées, jardins et parcs piétinés ! Ponts effondrés, routes coupées, fleuves pollués, mers contaminées !  Trains déraillés, avions écrasés, voitures abandonnées, poussettes oubliées ! Enfin, un linceul de nuages toxiques dans le […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 474 : Le baiser de Chloé

Philippe Parrot : Poème contemporain 474 : Le baiser de Chloé

Ils habitaient la même rue ; ils allaient dans le même lycée ; ils empruntaient le même bus ; ils côtoyaient les mêmes jeunes. Journellement, ils se croisaient donc et, bien que le bas de leur visage soit caché, en permanence, par un masque rendu obligatoire par la pandémie qui sévissait depuis des lustres, l’un et l’autre devinaient, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 473 : Montrés du doigt

Philippe Parrot : Poème contemporain 473 : Montrés du doigt

Dans nos sociétés de paillettes et de biens où la finalité de nos existences se réduit, d’une part à mettre en scène notre apparence via les réseaux sociaux — donnant ainsi à nos « ego » l’illusoire sensation d’exister au travers de nos exhibitions —, d’autre part à accumuler toujours plus de choses — donnant ainsi à nos […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrrot : Poème contempoain 472 : Renoncer aux mots

Philippe Parrrot : Poème contempoain 472 : Renoncer aux mots

Depuis combien d’années vivait-il ici, dans cette baraque à flanc de montagne, où nul visiteur ne venait plus le déranger ? Depuis des décennies sans aucun doute puisqu’il avait fini par oublier jusqu’à son nom et son prénom, jusqu’à son enfance et ses amours ! Retiré là sans même se souvenir comment et pourquoi il avait choisi […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus