News récentes

Catégories:

Philippe Parrot : Poème d’hier 148 : Deux coquelicots

Deux coquelicots

Deux amants reviennent en pèlerinage sur les lieux de leurs premières amours : un creux douillet derrière une haie qui les protégea jadis des regards. Et là, témoignage de leur passage, poussent, au milieu de mousse, deux coquelicots… Touchant rappel, ils témoignent à leur manière de ces ébats au cours desquels elle perdit sa virginité, quelques […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 13 : Rose noire

rose noire

Que nul ne s’y trompe. La Black Baccara n’est pas synonyme de mort, bien au contraire. La rose noire symbolise la vie, la force des sentiments, la fougue de la passion, bref, les élans de l’amour, fou et absolu, qui se vit jusqu’à la mort. Elle exprime, à travers sa troublante couleur, la puissance des émotions que […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 340 : Jeune et rebelle

340 - Réfractaire et nomade

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 22 JUILLET 2018 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : Jodeng )

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 339 : L’oiseau et le roseau

339 - L'oiseau et le roseau

Un oiseau, une plante… Une cage, une berge… Un canari dans sa prison dorée, un roseau au bord d’une rivière… Une main qui libère l’un… Des doigts qui arrachent l’autre… Et les voilà tous deux soudainement affranchis : l’un des barreaux, l’autre de la vase, ravis de chanter dans les nuages ou de voguer au fil […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 338 : Souffle, libère nos âmes !

338 - Libère nos âmes !

Le chambellan, un ange déchu condamné à demeurer dans l’antichambre de « l’Éternel Éther » pour en faciliter l’accès, avançait sur le sol inexistant, effleurant avec le bas de son aube une frontière invisible mais néanmoins réel. « Ailleurs », dans quelque « Nue » indicible, il conduisait l’hôte et tous deux avançaient dans un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 337 : Paulette Wright… Pourquoi ?

Paulette wright

Suite à un avis de recherche lancé le samedi 16 juin 2018, le corps inanimé de Paulette Wright a été retrouvé le soir même, vers 18 h 30, foudroyé, au pied d’un pylône à haute tension, rue de la Victoire, à Reims (51000). Selon les premières constatations de la Gendarmerie, il semblerait qu’elle l’ait volontairement […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 336 : Baisers volés en gare

336 - Baisers volés en gare

Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en même temps, de part et d’autre du quai 13. Aussitôt à l’arrêt, les portières à peine ouvertes, voilà que le flux des travailleurs, pressés et stressés, se répandait sur l’asphalte, vague humaine qui déferlait vers les bouches de métro. Quant à eux, seules comptaient leurs […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 335 : La sirène et les marins

335 - La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était la tempête. Aux vibrations qui lui parvenaient, aux échos qu’elle distinguait, elle pressentait qu’un navire se battait contre les flots pour éviter le naufrage. Mais, quand elle entendit les mâts craquer sous la violence des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 334 : Sur de célestes crêtes

334 -  Sur de célestes crêtes

Bô Lin Doa s’était levé dès l’aube, pressé de quitter la cabane construite de ses mains quelques années plus tôt, à partir de matériaux trouvés sur place : pierres et bois. Habitat austère, au sol en terre battue, meublé seulement d’un lit, d’une table et d’une chaise, il n’accordait aucune importance à ce lieu, à ses […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 333 : La banane d’Anne

333 - La banane d'Anne

En matière d’érotisme, dans la communication comme dans l’art, associer banane et gente féminine n’est jamais — et c’est bien le cas de le dire — le fruit du hasard. Plus que la pomme le fruit du pêché, sa représentation et sa mise en scène permettent d’évoquer la sexualité d’une façon certes symbolique mais néanmoins […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 332 : Bois Belleau

332 - Bois Belleau

Il y a maintenant tout juste cent ans, à quelques mois de la fin de la Première Guerre Mondiale, avaient lieu d’âpres combats au Bois Belleau, à proximité de Château-Thierry (02400). En effet, suite à une offensive des troupes allemandes en mai 1918 dans l’Aisne, ces dernières étaient arrivées jusqu’à la ville natale de Jean […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 331 : Homme dans les ténèbres

331 - L'homme dans les ténèbres

Retiré dans quelque pièce d’une vaste demeure, assis — pourquoi pas ? — tout contre un bureau, le coude de son bras gauche posé dessus et sa main appuyée contre son front, cet homme, au visage à moitié caché par la pénombre, semble plongé dans un profond abattement. Accablé par le poids de remords ? de regrets ? […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 330 : Dans les pinces du Crabe

330 - Le crabe

Dans sa chambre, en Service de Soins Palliatifs, Serge l’attendait. En effet, son frère Roland et lui en étaient convenus dernièrement, et en secret, lorsqu’il avait senti, à bout de forces, sa fin vraiment imminente : malgré la folle audace qu’une telle décision impliquait, Roland allait « l’exfiltrer » de l’hôpital. Et ce serait en début de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 329 : Braises ou cendres

329 - Braises ou cendres

Gilles arpentait la Place Clichy, à Pigalle, lorsqu’un rabatteur l’avait accosté pour l’inviter à découvrir une boite de strip-tease. Légèrement éméché, il s’était laissé convaincre de le suivre et, quelques minutes plus tard, voilà qu’il s’était retrouvé dans une salle où s’effeuillaient d’étranges et ravageuses beautés ! Après son spectacle — durant lequel elle n’avait […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 328 : Beauté à contre-jour

328 - Beauté à contre-jour

Chaque fin de semaine, Lisa était ravie de quitter l’internat pour retrouver, le temps d’un week-end, sa famille. Mais plus encore que partager du temps avec ses parents, elle avait hâte de se cloîtrer dans sa chambre où elle se sentait, en quelque sorte, reine d’un royaume imaginaire et rassurant. Là, parmi une multitude de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 327 : Esprit, enivre-moi

327 - Esprit, enivre-moi !

Il vient un temps pour l’homme raisonnable où, voyant peu à peu ses forces et ses désirs s’étioler, laminées par les vicissitudes de l’existence, sous peine de sombrer dans l’amertume et la mélancolie, il doit suppléer à ce corps défaillant par le recours à d’autres expériences que celles vécues jusqu’alors. « Agir sur le réel […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 326 : Émi et la colombe

326 - Emi et la colombe

Comme elle le faisait depuis quelques années, Émi attendait avec impatience l’arrivée de la colombe sur le rebord de la fenêtre. En effet, dès les premiers jours du printemps, l’oiseau débarquait d’on ne sait où pour fêter avec elle la nouvelle saison, ne cessant de roucouler bruyamment et de faire d’incessantes révérences derrière la vitre. […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 325 : Colonel Arnaud Beltrame

P 326 - Colonel Arnaud Beltrame

Quand, le vendredi 23 mars 2018, en milieu de matinée, Arnaud Beltrame, du Groupement de Gendarmerie de l’Aude, apprend qu’une prise d’otages se déroule dans le Super U de Trèbes, il se rend avec ses collègues aussitôt sur les lieux où un salarié et un client viennent d’être abattus. Après l’évacuation du supermarché, seule une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 324 : Éternels émois

324 - Eternels émois

Lorsqu’un être cher nous quitte, parti ou décédé, il reste en soi tant de souvenirs des moments passés en sa compagnie qu’avant de disparaître à notre tour, ils alimentent dans notre cœur un flux constant d’émois. Bercé quotidiennement par elles, ces émotions contribuent dès lors à donner du sens à l’existence, la parant à jamais […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 323 : Pardonne !

P 323 - Pardonne

Tout État, soucieux d’assurer la pérennité de ses institutions, passe par la Justice, la Police et l’Armée pour garantir le maintien de l’Ordre Établi. Tout aussi nécessaires que ces instances fondées sur la force, la Famille et l’École servent, elles aussi, le même objectif mais d’une manière nullement coercitive, en simples auxiliaires chargés de formater […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 322 : La Dame-au-chat

322 - La Dame-au-chat

Épicurienne dame, elle aime chaque dimanche matin se prélasser longuement au lit… Quand elle ne met pas un deuxième oreiller sur son visage pour mieux s’isoler du monde et s’adonner à la rêverie, elle laisse son chat venir se canicher contre elle, à hauteur de son visage. Et là, à sentir la chaleur de son […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 321 : L’écureuil et la fin du monde

321 - L'écureuil et la fin du monde

Un vieux chêne mort, un écureuil amoureux de la lune nichant dans une de ses branches… Une abeille déboussolée par la mort de sa reine, en quête de miel et d’autre chose, mais de quoi… Une diablesse venue d’ailleurs, mais d’où, pour accoucher d’un monstre qui régnerait sur la ruche… Une horde de soudards, barbares […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 320 : L’aigle et les amants

Il y a quelques jours, je découvrais sur Twitter un écrit de Catherine Martinez : « On s’est reconnu ». Touché par l’extrême économie […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 319 : L’enfant noir

Fuyant famines et guerres, ils avaient tous quitté — son père, sa mère, son frère et ses deux sœurs — […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 318 : Cher Présent

Si la perception du Devenir s’ordonne dans notre esprit selon une frise chronologique qui va du Passé vers l’Avenir en […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 317 : L’eau du lac

Dans son roman « Le Jeu des Perles de Verre »,  Hermann Hesse (1877/1962) raconte l’exemplaire destin d’un érudit, Joseph Valet, désireux […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 316 : Femme dans un miroir

Seule, face à la glace, Marthe s’abandonne dans une pose languide. Le regard vague, ses cheveux noués de côté et […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 315 : L’ermite

Sans trop savoir pourquoi, subitement désireux de rendre hommage à la poésie « classique » telle qu’elle fut fixée au XVIIème siècle, […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus