News récentes

Catégories:

Philippe Parrot : Poème d’hier 117 : Ravages du Temps…

Philippe Parrot : Poème d’hier 117 : Ravages du Temps…

Si le Temps est ce cadre incontournable qui nous permet de mener à bien les actions nécessaires à notre épanouissement, il est aussi cet impassible devenir qui nous permet de voir notre corps croître et décliner. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le Temps est donc tout à la fois l’expression de notre puissance puisque […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 100 : Au fil du temps

Philippe Parrot : Poème d’hier 100 : Au fil du temps

À l’aube de la vieillesse, pour peu que les choix de vie opérés — aussi douloureux soient-ils par les renoncements qu’ils impliquent — aident l’esprit à prendre assez de hauteur pour trouver dans notre passé, notre présent et notre avenir suffisamment d’éléments constitutifs de l’idée que nous nous faisons de notre bonheur et de notre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 94 : Quatre saisons.

Philippe Parrot : Poème d’hier 94 : Quatre saisons.

Quelles que soient les époques ou les sociétés, les hommes ont toujours cherché dans la nature des repères qui leur permettent non seulement d’organiser leur vie mais aussi de lui donner un sens. Le cycle des saisons avec ses changements radicaux qui reviennent d’une année sur l’autre, a toujours été l’un des plus importants car […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 451 : L’exil et le gibet

Philippe Parrot : Poème contemporain 451 : L’exil et le gibet

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 4 SEPTEMBRE 2020 Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com (Auteur : Non précisé) Ailleurs, à des milliers de kilomètres de là, sur un autre continent, il n’avait connu que la guerre, la famine et l’exode. Les siens avaient été décimés, violés, torturés et lui-même n’avait échappé aux massacres que d’extrême […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 450 : Langue de bois

Philippe Parrot : Poème contemporain 450 : Langue de bois

La quête du pouvoir comme son exercice nécessitent toujours la mise en place d’organisations destinées à assurer un cadre à l’action politique. Si elles sont, au départ, créées pour porter des valeurs censées défendre le bien-être des peuples — donc, si elles sont conçues, a priori, comme de simples moyens mis au service des « […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 449 : Adieu l’Auguste

Philippe Parrot : Poème contemporain 449 : Adieu l’Auguste

Le clown est un personnage dont le rôle était, à l’origine, de divertir entre deux numéros de cirque. À la fin du XIXème siècle, il acquiert cependant assez d’autonomie pour devenir, à lui seul, un spectacle à part entière. Grotesque, gauche, gaffeur, incapable de gérer quoi que ce soit, le clown ne fait qu’enchaîner catastrophe […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 448 : La Fille-des-Flots

Philippe Parrot : Poème contemporain 448 : La Fille-des-Flots

Sans qu’il l’ait demandé, les habitants du village perdu dans les immensités de la Pampa, étaient venus prier le Padre Diego Del Fonso de prendre la tête de leur colonne, bien décidés à fuir une région où dictateur et milices faisaient régner terreur et mort. Bien qu’il n’ait rien d’un meneur, porté par les paroles […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 447 : Le loup et l’amazone

Philippe Parrot : Poème contemporain 447 : Le loup et l’amazone

Le loup est un canidé qui ressemble au berger allemand. Il a un poitrail large, un cou massif et court, un arrière-train plus bas que les épaules. Son museau est long et étroit, sa mâchoire puissante. Ses pattes longues et minces le rendent plus aptes à l’endurance qu’à la course. Par ailleurs, à son ouïe […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 446 : Soleil Levant

Philippe Parrot : Poème contemporain 446 : Soleil Levant

Parti seul, l’homme sans qualités rentrait enfin chez lui. Seul ! Au terme d’une décennie de vaines errances, il avait parcouru le monde, traversé des continents, marché dans des déserts, navigué sur maints océans, découvert maints pays. Pour, au bout du compte, combler les attentes de sa quête initiale ? Nullement ! Lui qui avait espéré […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 445 : Dans l’attente. De lui ou d’elle ?

Philippe Parrot : Poème contemporain 445 : Dans l’attente. De lui ou d’elle ?

Lycéenne tourmentée, Claire ne sait que penser, ne sait qu’oser. Décontenancée par les métamorphoses de son corps en quelques mois, déboussolée par l’émergence du désir en elle, étrangement, elle se sent comme au milieu d’un gué, ne sachant vers qui se tourner pour assouvir des envies qui la taraudent désormais sans cesse, troublée tout autant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : 1 300 000 lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

Philippe Parrot : 1 300 000 lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

1 300 000 LECTEURS ! AUJOURD’HUI, UN NOUVEAU CAP EST BEL ET BIEN FRANCHI. ET GRÂCE À VOUS ! Suite à ma décision de présenter dans leur intégralité mes maximes, mes poèmes, mes haïkus, mais aussi mon roman « Vénus a deux visages » et mes nouvelles, illustrés par Sandra Savajano et Catherine Collin, un véritable bouleversement […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 444 : Plaines et marais

Philippe Parrot : Poème contemporain 444 : Plaines et marais

Jamais nous ne devinons quand nous parcourons plaines et vallées, pays et régions, villes et villages, routes et chemins, portés par nos propres projets, mus par nos propres désirs, que nos pas foulent à tout instant les traces des innombrables vies qui nous ont précédés, faites de drames, de souffrances, de joies et d’espérances. Bien […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 443 : La route

Philippe Parrot : Poème contemporain 443 : La route

Qu’on soit un jeune en quête d’identité ou un adulte en quête de sens, la route s’avère souvent cette voie périlleuse — à l’asphalte déroulé dans l’espace à la manière d’un étroit ruban débobiné sans fin — qui, en reliant des régions et des villes entre elles, permet aux hommes voyageurs de jeter des ponts entre ce […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 442 : Quand chat s’en va…

Philippe Parrot : Poème contemporain 442 : Quand chat s’en va…

Si touchants qu’ils soient quand ils sautent sur nos genoux pour s’y lover en boule ou qu’ils viennent miauler à nos pieds tout en se frottant contre nous, les chats restent d’altiers félins qui ne se laissent « apprivoiser » qu’en apparence. Aussi, faut-il vite s’ôter de l’esprit qu’ils vont obtempérer, en « gentil minou », à nos moindres […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 441 : Bientôt femme

Philippe Parrot : Poème contemporain 441 : Bientôt femme

Gladys émergeait lentement du sommeil, après une longue et délicieuse nuit à serrer tout contre elle son « Nin-Nin ». Voilà pourtant plus d’un mois qu’elle s’était décidée à s’en séparer le soir, estimant qu’à quatorze ans, elle n’était plus d’un âge à dormir en compagnie d’un nounours. À l’instant d’éteindre sa lampe, elle le posait donc […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 440 : Aladin et l’albatros

Philippe Parrot : Poème contemporain 440 : Aladin et l’albatros

Altéas, l’albatros, s’ennuyait ferme. À devoir demeurer toute sa vie dans l’anfractuosité de la falaise squattée depuis des lustres par son clan, il rêvait de quitter cette existence routinière, appelé, le sentait-il, à vivre autrement comme l’avait fait, bien des décennies plus tôt, l’illustre Jonathan Livingstone le goéland.  Aventurier dans l’âme, les exploits de cet […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 439 : George Floyd – I can’t breathe

Philippe Parrot : Poème contemporain 439 : George Floyd – I can’t breathe

Le lundi 25 mai 2020, en début de soirée, à Minneapolis (Minnesota, USA) George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, est interpellé par des policiers dans sa voiture, soupçonné d’avoir acheté des cigarettes avec un faux billet. Il est extrait de son véhicule, menotté et plaqué au sol sur le ventre. Durant tout le temps […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 438 : Un jour gris…

Philippe Parrot : Poème contemporain 438 : Un jour gris…

Un déménagement est toujours l’occasion de faire le tri, surtout quand le nouveau domicile s’avère plus petit que l’ancien. Alors, afin de pouvoir mettre en caisses ce que l’on juge constituer le strict nécessaire, l’on investit grenier, cave, armoires, tiroirs pour exhumer et tirer de l’oubli des tas de choses accumulées au fil des années. […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 437 : Le batteur cubain

Philippe Parrot : Poème contemporain 437 : Le batteur cubain

Une fois de plus, le spectacle terminé, après avoir fait danser des couples toute la nuit au rythme trépidant du mambo, Pedro tournait la clé dans la serrure, se réjouissant déjà de la retrouver quand, avant même d’ouvrir la porte, un détail l’intrigua. D’habitude, elle laissait un post-it sur la poignée, avec ses mots : « […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 436 : Altier maître

Philippe Parrot : Poème contemporain 436 : Altier maître

Il y a un vrai paradoxe à être fasciné par l’aigle. Seul dans le ciel, à tournoyer avec lenteur et grâce au gré des vents ascendants ou non, à planer au-dessus de nos têtes, si haut dans le ciel, bien loin de nos triviales préoccupations, il s’impose à nous comme l’image même de cette hauteur […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 435 : L’aigle, le Temps et l’Infini

Philippe Parrot : Poème contemporain 435 : L’aigle, le Temps et l’Infini

Dans les fêlures du Temps et les failles de l’Espace qui avaient béé brusquement devant lui, ouvertes dans un fracas d’apocalypse qui déchirait ses tympans, l’aigle avait saisi dans une intuition fulgurante — survenue tandis qu’il se laissait porter par un vent ascendant — qu’il devait saisir l’opportunité qui lui était offerte et quitter son aire […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 434 : Les Oubliés du Covid

Philippe Parrot : Poème contemporain 434 : Les Oubliés du Covid

Le « 9-3 », département de la Seine-Saint-Denis situé au Nord-Est de Paris, est constitué d’une population nombreuse, jeune et pauvre. Qu’ils soient salariés formant l’essentiel des rangs des « premiers de corvée » (agents hospitaliers, aides-soignants, caissières, livreurs, éboueurs) ou familles nombreuses confinées dans des logements exigus, voire insalubres, les habitants de cette banlieue ont payé un lourd […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 433 : La prison, après…

Philippe Parrot : Poème contemporain 433 : La prison, après…

Quatre, dans dix mètres carrés à peine ! Et que des mecs ! Une telle promiscuité, il ne l’avait jamais connue dans l’exigu trois-pièces que sa famille, nombreuse et bruyante, occupait au cœur de la Cité. Là-bas, même s’ils vivaient les uns sur les autres, dans une précarité constante que compensait mal une kyrielle d’aides sociales, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus