News récentes

Catégories:

Philippe Parrot : Mes cinq cents poèmes par ordre chronologique (401 à 500)

Philippe Parrot : Mes cinq cents poèmes par ordre chronologique (401 à 500)

Vous aimez mes poèmes, partagez cette page ! Vous contribuerez ainsi à leur diffusion. Merci. Désireux de faciliter l’accès à tous mes poèmes, vous les trouverez rassemblés là, par ordre chronologique : de 401 à 500 . Vous pourrez ainsi, en fonction de votre sensibilité, choisir un texte dont l’accroche vous interpelle parmi ceux qui […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Mes cinq cents poèmes par ordre chronologique (301 à 400)

Philippe Parrot : Mes cinq cents poèmes par ordre chronologique (301 à 400)

Vous aimez mes poèmes, partagez cette page ! Vous contribuerez ainsi à leur diffusion. Merci. Désireux de faciliter l’accès à tous mes poèmes, vous les trouverez rassemblés là, par ordre chronologique : de 301 à 400 . Vous pourrez ainsi, en fonction de votre sensibilité, choisir un texte dont l’accroche vous interpelle parmi ceux qui […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Mes cinq cents poèmes par ordre chronologique (201 à 300)

Philippe Parrot : Mes cinq cents poèmes par ordre chronologique (201 à 300)

Vous aimez mes poèmes, partagez cette page ! Vous contribuerez ainsi à leur diffusion. Merci. Désireux de faciliter l’accès à tous mes poèmes, vous les trouverez rassemblés là, par ordre chronologique : de 201 à 300 . Vous pourrez ainsi, en fonction de votre sensibilité, choisir un texte dont l’accroche vous interpelle parmi ceux qui […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Mes cinq cents poèmes par ordre chronologique (101 à 200)

Philippe Parrot : Mes cinq cents poèmes par ordre chronologique (101 à 200)

Vous aimez mes poèmes, partagez cette page ! Vous contribuerez ainsi à leur diffusion. Merci. Désireux de faciliter l’accès à tous mes poèmes, vous les trouverez rassemblés là, par ordre chronologique : de 101 à 200 . Vous pourrez ainsi, en fonction de votre sensibilité, choisir un texte dont l’accroche vous interpelle parmi ceux qui […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Mes cinq cents poèmes par ordre chronologique (1 à 100)

Philippe Parrot : Mes cinq cents poèmes par ordre chronologique (1 à 100)

Vous aimez mes poèmes, partagez cette page ! Vous contribuerez ainsi à leur diffusion. Merci. Désireux de faciliter l’accès à tous mes poèmes, vous les trouverez rassemblés là, par ordre chronologique : de 1 à 100 . Vous pourrez ainsi, en fonction de votre sensibilité, choisir un texte dont l’accroche vous interpelle parmi ceux qui […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Cinquante nuances très rhopaliques

Philippe Parrot : Cinquante nuances très rhopaliques

          Plus de dix années d’efforts (2010/2022) m’auront été nécessaires pour produire une quantité de textes susceptible de constituer, au sens où l’entend le dictionnaire, une « œuvre ». Durant cette période, mon obsession fut de présenter tous mes écrits sur mon blog. Porté par la conviction, peut-être illusoire, de fidéliser par ce biais un lectorat plus […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Nouvelle 9 : Némo et la « Fille-du-Vent »

Philippe Parrot : Nouvelle 9 : Némo et la « Fille-du-Vent »

Elle s’appelle « Fille-du-Vent » et vit dans le Présent, oublieuse du Passé qui pourrait lui peser, attendant de l’Avenir qu’il vienne en son temps sans jamais se presser. Ancrée dans l’Instant, et de toutes les audaces, elle a le don de faire, enthousiaste et posée, frivole et raisonneuse, ce que les autres n’osent… Quant […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Nouvelle 8 : Fatales données !

Philippe Parrot : Nouvelle 8 : Fatales données !

Cette nouvelle est un récit qui relève plus de l’imaginaire : « incarner un parti pris » que de la réalité : « présenter des faits ». Si elle s’articule autour de l’année 2020 qui, suite à la pandémie mondiale de la Covid 19, obligea les gouvernements à faire du traçage de nos existences une priorité absolue, avec toutes les dérives possibles […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 500 : Poussés par le vent…

Philippe Parrot : Poème contemporain 500 : Poussés par le vent…

MON 500IÈME ET DERNIER POÈME ! 22 décembre 2011 – 22 décembre 2021 ! Entre ces deux dates, 10 ans se sont écoulés au cours desquels j’ai consacré l’essentiel de mes journées à écrire, en m’imposant un rythme soutenu et régulier de production de poèmes, de citations, de haïkus, etc, etc… Un tel choix — poussé […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 499 : Quand passent les saisons…

Philippe Parrot : Poème contemporain 499 : Quand passent les saisons…

D’une année sur l’autre, les saisons se suivent et se répètent inlassablement, indifférentes aux changements qu’elles provoquent en chacun d’entre nous. Dès leur venue, voilà qu’elles réveillent en effet dans nos cœurs, de par leur singularité, quantité d’émotions contradictoires ! Ainsi, au fil des mois, passons-nous de l’attendrissement à la joie, de la joie à […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 498 : Voies avant l’impasse…

Philippe Parrot : Poème contemporain 498 : Voies avant l’impasse…

Faut-il tourner en dérision ce fait qu’il y ait toujours en chacun d’entre nous, malgré les vicissitudes de l’existence, assez de foi — ou plutôt d’illusion ! — pour croire possible d’échanger véritablement avec les autres ? À travers la profondeur d’un regard, l’aménité d’une parole, la douceur d’une main, jamais nous ne cessons d’espérer parvenir […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 497 : Et si nous profitions de la vie ?

Philippe Parrot : Poème contemporain 497 : Et si nous profitions de la vie ?

Qu’il est facile d’inviter une personne à « profiter » pleinement du Temps qui passe, conscient de cet extraordinaire privilège que nous avons d’être là — ici et maintenant ! — comme de cette chance inouïe qui nous est accordée d’interagir avec le monde et les autres via nos sens ! Cependant, vouloir vivre selon les principes […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 496 : Ton souffle chaud

Philippe Parrot : Poème contemporain 496 : Ton souffle chaud

C’était un rituel qui s’était imposé en douceur sans qu’ils y aient longuement réfléchi… En fait, ils aimaient depuis toujours dormir en chien de fusil, collés l’un à l’autre, Esther, ses seins plaqués contre le dos de Max, ses bras entourant sa poitrine, son visage à hauteur de son cou. Aussi, à chacune de ses […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 495 : L’oublié des villes

Philippe Parrot : Poème contemporain 495 : L’oublié des villes

Au pied d’un monumental escalier, aux couleurs pétantes mais défraîchies, il s’est assis dans un coin, son chien à ses côtés, d’une discrétion qui frise l’invisibilité. Si petit, face à l’imposante masse de béton que forme un « mur » de marches au cœur de la ville portuaire ; tellement perdu, au beau milieu de ce […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 494 : Âmes crédules et déchues

Philippe Parrot : Poème contemporain 494 : Âmes crédules et déchues

Qu’en est-il donc de ces dérives — au départ souvent liées à des exclusions économique, culturelle et sociale — qui poussent certains individus à s’engager dans un activisme mortifère ? Manipulés par des « guides » qui promettent le salut aux « martyres » qui mourront pour leur foi ; aveuglés par des textes qui exaltent et sanctifient un […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 493 : Meurtrissures et lumière

Philippe Parrot : Poème contemporain 493 : Meurtrissures et lumière

À suivre les actualités qui démontrent jusqu’à l’écœurement à quel point le devenir de nos sociétés est tributaire de la violence et du cynisme, l’on pourrait penser que la cruauté et la duplicité sont non seulement deux composantes intrinsèques à l’espèce humaine mais aussi deux forces consubstantielles à la marche de l’Histoire. Sans sang, sans […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 492 : Le nourrisson

Philippe Parrot : Poème contemporain 492 : Le nourrisson

À peine sortis du ventre maternel, voire encore bien au chaud à l’intérieur, l’expérience de la vie nous montre, et nous enseigne, que nous sommes tous assez vieux pour mourir. Qu’un concours fâcheux de circonstances se produise, et nous voilà — sans notre « consentement éclairé » et beaucoup plus tôt que ne le voudrait la logique […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 491 : Les couleurs de toi…

Philippe Parrot : Poème contemporain 491 : Les couleurs de toi…

Ses copines l’ont déjà fait. Elle, aussi, rêve de le faire à son tour mais nullement afin de pouvoir afficher, comme certaines, un tableau de chasse attestant qu’enfin la voilà « femme ». Même si, gracile et élégante, soucieuse de ses tenues, consciente de son charme, Hannah sait bien désormais que les gars de terminale ne recherchent […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 490 : Je suis…

Philippe Parrot : Poème contemporain 490 : Je suis…

Qu’il serait bon de pouvoir jouir de nos sens sans restriction, sans honte, sans culpabilité. Hélas, formaté par la famille, puis par l’école, enfin par le monde du travail, chacun d’entre nous apprend à les « policer » — en somme à les contenir ! — en les moulant dans les cadres culturels et moraux que nos […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 489 : Port d’Asie

Philippe Parrot : Poème contemporain 489 : Port d’Asie

Les pieds dans l’eau — soucieux de les rafraîchir après les avoir malmenés durant des heures — Rakib, assis sur le rebord du vieux sampan squatté depuis des lustres, se détend, portant un regard las sur l’embouchure du fleuve qui se perd dans la mer. C’est ainsi qu’il procède chaque soir, sa journée terminée, les […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 488 : Apprivoisez-nous

Philippe Parrot : Poème contemporain 488 : Apprivoisez-nous

Tiraillé entre les injonctions du corps et de l’esprit, c’est au cœur de cette contradiction — consubstantielle à sa nature — que l’homme trouve assez d’énergie pour agir et s’unir comme assez de constance pour apprendre et juger. Cependant, compte tenu des forces diamétralement opposées que cette dernière met en oeuvre — la chair comme […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 487 : Demain, mère…

Philippe Parrot : Poème contemporain 487 : Demain, mère…

Aurore déambulait le long des Boulevards, ravie de profiter de cette matinée de printemps. L’air était certes encore frais mais, pour la première fois depuis des mois, le ciel au-dessus de Paris, était bleu, sans nuage, avec un soleil bienvenu brillant au-dessus des toits de la capitale. Sa grossesse bien avancée, elle s’inquiétait parfois de […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 486 : Au bord de la jetée

Philippe Parrot : Poème contemporain 486 : Au bord de la jetée

C’était une incongruité légendaire dans l’histoire de la ville. C’était une verrue disgracieuse incrustée au beau milieu des quais du port. Pourtant, ni les autorités municipales ni les habitants de la cité ne souhaitaient voir disparaître cet héritage du passé. Dernière trace de cette époque révolue où voiliers et chalutiers, tous de petite taille, venaient […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 485 : Regrets

Philippe Parrot : Poème contemporain 485 : Regrets

À chaque fois pour de multiples raisons, aucun d’entre nous ne peut s’empêcher d’avoir, un jour ou l’autre, des regrets quant à un choix opéré, quant à une action engagée, quant à des propos tenus. Bien qu’un tel malaise, ancré au tréfonds de soi, soit vain puisqu’il ne changera rien aux faits — passés — qui le suscitent, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 484 : Dis, mon ami…

Philippe Parrot : Poème contemporain 484 : Dis, mon ami…

C’était, en bord de mer, lors d’une matinée de printemps. Je marchais au travers de landes sans savoir où j’allais, ravi d’être seul. Mes pas suivaient un sentier qui serpentait, le long de falaises déchiquetées, entre ajoncs, genêts et bruyères. Peu fréquenté, la végétation y avait repris ses droits. J’avançais donc lentement, veillant à ne […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus