News récentes

Catégories:

Philippe Parrot : Poème d’hier 22 : Lumières d’une vie – Yang.

Philippe Parrot : Poème d’hier 22 : Lumières d’une vie – Yang.

Dans la philosophie chinoise, le Yin et le Yang sont deux essences indissociables et distinctes qui, insérées au cœur de l’univers, contribuent au souffle de l’énergie originelle, à l’œuvre dans tout phénomène. Le « Taijitu », symbole du Yin et du Yang, se présente sous la forme d’un cercle, expression d’un cosmos qui tourbillonnerait sur […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème d’hier 21 : Ténèbres d’une vie – Yin.

Philippe Parrot : Poème d’hier 21 : Ténèbres d’une vie – Yin.

Dans la philosophie chinoise, le Yin et le Yang sont deux essences indissociables et distinctes qui, insérées au cœur de l’univers, contribuent au souffle de l’énergie originelle, à l’œuvre dans tout phénomène. Le « Taijitu », symbole du Yin et du Yang, se présente sous la forme d’un cercle, expression d’un cosmos qui tourbillonnerait sur […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 459 : A mes fils

Philippe Parrot : Poème contemporain 459 : A mes fils

MON PROCHAIN POÈME DEMAIN DIMANCHE 29 NOVEMBRE 2020 Il m’est toujours impossible de comprendre pourquoi un certain jour — mais pourquoi celui-ci plutôt qu’un autre ? — l’impérieuse nécessité s’impose à moi d’accoucher d’un poème sur tel ou tel thème. Est-ce un mot entendu lors d’une banale conversation qui résonne soudain comme un écho ? Est-ce une […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 458 : Des vertus du poème

Philippe Parrot : Poème contemporain 458 : Des vertus du poème

Conséquence de la place quasi inexistante qu’occupe la poésie dans nos sociétés modernes — inapte à toucher des consommateurs adonnés au seul culte de l’image, omniprésente sur les réseaux sociaux —, elle se réduit à n’être aujourd’hui que le point de tangence entre deux individualités qui s’ignorent royalement l’une l’autre : d’un côté, celle qui […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 457 : Adultère

Philippe Parrot : Poème contemporain 457 : Adultère

C’était durant la Fête de la Musique. Lise, trentenaire épanouie, célibataire et libérée ; Solène, quadragénaire coincée, mariée et résignée — sans son mari trop casanier pour daigner l’accompagner — voilà qu’elles s’étaient retrouvées, par hasard, au pied de la scène installée, pour l’occasion, dans le parc ceinturé de treilles, tout proche du quartier où […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 456 : Un jour, encore lointain…

Philippe Parrot : Poème contemporain 456 : Un jour, encore lointain…

Gravitant depuis la nuit des Temps au centre même des galaxies constitutives de l’Univers, « l’Œil », au cours des siècles et des millénaires, avait toujours été le mieux placé pour voir systèmes et planètes naître, croître et disparaître. Notamment sa préférée, la Terre, d’un bleu lumineux, où, par la conjonction de hasards et de nécessités, la […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 455 : Salvateur soleil

Philippe Parrot : Poème contemporain 455 : Salvateur soleil

Quand la vie continue ! Que des êtres croisés sur nos chemins nous quittent ou décèdent, quand bien même leur rencontre nous confronta à maintes émotions jusqu’alors insoupçonnées ; nous permit de vivre maintes expériences — du corps comme de l’esprit — jusqu’alors inenvisageables ; nous laissa, à jamais gravés dans nos mémoires, maints chauds et […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 454 : Croire en l’âme ?

Philippe Parrot : Poème contemporain 454 : Croire en l’âme ?

Le poète, ce rêveur constamment envahi d’images génératrices d’invraisemblables chimères qui le possèdent sans qu’il puisse s’opposer à leur prégnance, à ne pas pouvoir faire autrement que de se réfugier dans l’écriture pour exorciser ses démons ne peut s’empêcher de croire, tôt ou tard, au caractère intemporel de ses mots, trop heureux de se convaincre […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 453 : Partir à tire-d’aile

Philippe Parrot : Poème contemporain 453 : Partir à tire-d’aile

La mésange est un « objet-volant-parfaitement-identifié », issu de la famille des volatoïdes, une espèce caractérisée par une ossature en titane, recouvert par un revêtement de plumes bariolées du plus bel effet. Fruit du croisements entre une « maie » et un « ange » — ce meuble dans lequel l’on pétrissait le pain et cet être mi-homme mi-dieu qui sert […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 452 : Fils barbelés

Philippe Parrot : Poème contemporain 452 : Fils barbelés

Dans les décennies à venir, l’un des enjeux incontournables auquel le continent européen devra faire face, sera l’afflux croissant de populations venues d’Afrique, d’Orient et d’Asie, poussées, non seulement par le réchauffement de la Terre avec la montée des eaux, la désertification et les dérèglements climatiques, mais aussi par la violence des conflits régionaux avec […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 451 : L’exil et le gibet

Philippe Parrot : Poème contemporain 451 : L’exil et le gibet

Ailleurs, à des milliers de kilomètres de là, sur un autre continent, il n’avait connu que la guerre, la famine et l’exode. Les siens avaient été décimés, violés, torturés et lui-même n’avait échappé aux massacres que d’extrême justesse. Aussi, à ne plus entrevoir d’avenir dans son pays, s’était-il résolu, la mort dans l’âme, à embarquer […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 450 : Langue de bois

Philippe Parrot : Poème contemporain 450 : Langue de bois

La quête du pouvoir comme son exercice nécessitent toujours la mise en place d’organisations destinées à assurer un cadre à l’action politique. Si elles sont, au départ, créées pour porter des valeurs censées défendre le bien-être des peuples — donc, si elles sont conçues, a priori, comme de simples moyens mis au service des « […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 449 : Adieu l’Auguste

Philippe Parrot : Poème contemporain 449 : Adieu l’Auguste

Le clown est un personnage dont le rôle était, à l’origine, de divertir entre deux numéros de cirque. À la fin du XIXème siècle, il acquiert cependant assez d’autonomie pour devenir, à lui seul, un spectacle à part entière. Grotesque, gauche, gaffeur, incapable de gérer quoi que ce soit, le clown ne fait qu’enchaîner catastrophe […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 448 : La Fille-des-Flots

Philippe Parrot : Poème contemporain 448 : La Fille-des-Flots

Sans qu’il l’ait demandé, les habitants du village perdu dans les immensités de la Pampa, étaient venus prier le Padre Diego Del Fonso de prendre la tête de leur colonne, bien décidés à fuir une région où dictateur et milices faisaient régner terreur et mort. Bien qu’il n’ait rien d’un meneur, porté par les paroles […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 447 : Le loup et l’amazone

Philippe Parrot : Poème contemporain 447 : Le loup et l’amazone

Le loup est un canidé qui ressemble au berger allemand. Il a un poitrail large, un cou massif et court, un arrière-train plus bas que les épaules. Son museau est long et étroit, sa mâchoire puissante. Ses pattes longues et minces le rendent plus aptes à l’endurance qu’à la course. Par ailleurs, à son ouïe […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 446 : Soleil Levant

Philippe Parrot : Poème contemporain 446 : Soleil Levant

Parti seul, l’homme sans qualités rentrait enfin chez lui. Seul ! Au terme d’une décennie de vaines errances, il avait parcouru le monde, traversé des continents, marché dans des déserts, navigué sur maints océans, découvert maints pays. Pour, au bout du compte, combler les attentes de sa quête initiale ? Nullement ! Lui qui avait espéré […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 445 : Dans l’attente. De lui ou d’elle ?

Philippe Parrot : Poème contemporain 445 : Dans l’attente. De lui ou d’elle ?

Lycéenne tourmentée, Claire ne sait que penser, ne sait qu’oser. Décontenancée par les métamorphoses de son corps en quelques mois, déboussolée par l’émergence du désir en elle, étrangement, elle se sent comme au milieu d’un gué, ne sachant vers qui se tourner pour assouvir des envies qui la taraudent désormais sans cesse, troublée tout autant […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : 1 300 000 lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

Philippe Parrot : 1 300 000 lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

1 300 000 LECTEURS ! AUJOURD’HUI, UN NOUVEAU CAP EST BEL ET BIEN FRANCHI. ET GRÂCE À VOUS ! Suite à ma décision de présenter dans leur intégralité mes maximes, mes poèmes, mes haïkus, mais aussi mon roman « Vénus a deux visages » et mes nouvelles, illustrés par Sandra Savajano et Catherine Collin, un véritable bouleversement […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 444 : Plaines et marais

Philippe Parrot : Poème contemporain 444 : Plaines et marais

Jamais nous ne devinons quand nous parcourons plaines et vallées, pays et régions, villes et villages, routes et chemins, portés par nos propres projets, mus par nos propres désirs, que nos pas foulent à tout instant les traces des innombrables vies qui nous ont précédés, faites de drames, de souffrances, de joies et d’espérances. Bien […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 443 : La route

Philippe Parrot : Poème contemporain 443 : La route

Qu’on soit un jeune en quête d’identité ou un adulte en quête de sens, la route s’avère souvent cette voie périlleuse — à l’asphalte déroulé dans l’espace à la manière d’un étroit ruban débobiné sans fin — qui, en reliant des régions et des villes entre elles, permet aux hommes voyageurs de jeter des ponts entre ce […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 442 : Quand chat s’en va…

Philippe Parrot : Poème contemporain 442 : Quand chat s’en va…

Si touchants qu’ils soient quand ils sautent sur nos genoux pour s’y lover en boule ou qu’ils viennent miauler à nos pieds tout en se frottant contre nous, les chats restent d’altiers félins qui ne se laissent « apprivoiser » qu’en apparence. Aussi, faut-il vite s’ôter de l’esprit qu’ils vont obtempérer, en « gentil minou », à nos moindres […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 441 : Bientôt femme

Philippe Parrot : Poème contemporain 441 : Bientôt femme

Gladys émergeait lentement du sommeil, après une longue et délicieuse nuit à serrer tout contre elle son « Nin-Nin ». Voilà pourtant plus d’un mois qu’elle s’était décidée à s’en séparer le soir, estimant qu’à quatorze ans, elle n’était plus d’un âge à dormir en compagnie d’un nounours. À l’instant d’éteindre sa lampe, elle le posait donc […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus