Archive | février 2012

Philippe Parrot : Point de vue n°2 : Le virtuel, outil d’exaspération du désir

Pouvoirs et société

Aujourd’hui, les institutions financières : banques, assurances, fonds de pension, etc soumettent à leur volonté de profit à court terme la stratégie de développement des entreprises comme des États qui, à l’inverse, ne peuvent fonctionner sans s’inscrire dans des logiques à moyen et long terme, seules garantes de leur pérennité. Cette perversion du système, malgré les dysfonctionnements qu’elle […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Point de vue n°1 : Authenticité et jeu.

Pouvoirs et société

Dans les sociétés industrielles modernes, qu’elles soient libérales ou bureaucratiques, la logique du Mode de Production capitaliste a finalement triomphé, étendant sa domination à l’échelle mondiale. De gré ou de force, les hommes s’intègrent dans ce système économique, contrôlés par les Appareils Répressifs, manipulés par les Appareils Médiatiques et éduqués par les Appareils Formateurs (voir schéma ci-dessous […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 6 : Un ara entre ses mains

ara

Il s’agit là d’un pur exercice de style, d’un simple pari à tenir. Faire que chacun puisse lire le texte de haut en bas mais aussi de bas en haut, avec le renversement de signification qu’une telle lecture provoque. Histoire de s’interroger sur la manière dont on peut totalement inverser le sens d’un texte, mettant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 5 : Une terre d’asile et de repos.

Dernière demeure

Montluçon ! Une ville jadis industrieuse ; à cette heure sinistrée… Une avenue de Néris autrefois ; une avenue John Fitzgerald Kennedy aujourd’hui… Un cinéma Rex à « La rivière sans retour » dans les années soixante ; une Banque Populaire aux guichets rutilants dans les années 2000… Une maison au numéro 14, en retrait, avec un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 213 : La mer et la mourante

Dans la chambre impersonnelle de l’hôpital où elle séjournait depuis des semaines, avec, comme seul horizon, des murs écrus et […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 207 : Pèlerinage en bord de mer

L’après-midi était bien avancée et, à l’approche de la fin de l’été, elle voulait absolument profiter de ce jour ensoleillé […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 124 : Voir la mer

Perdus dans la frénétique agitation des cités, las du regard jugeant des foules comme de la bêtise sans fond de […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 45 : Couple en bord de mer

Chaque année, en juillet et en août, nous ne songeons plus qu’aux vacances. Congés et été deviennent alors deux mots […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 392 : Féminicides

Le terme « féminicide » commença à être juridiquement utilisé en Amérique Latine (notamment après les meurtres des sœurs Mirabal, toutes trois […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 391 : Sous nos pas, la vie s’en va…

La sensation d’écoulement du Temps est une perception très subjective. Selon son âge, son état d’esprit et ses priorités du […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 390 : L’homme au tatouage

Il avait très vite eu la certitude qu’elle allait littéralement le « posséder », envoûté qu’il était par sa beauté, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 389 : Déconnade

Des images — toutes plus absurdes les unes que les autres — qui s’enchaînent : des virgules dragueuses de points ; des diables […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 388 : Embrouillamini

Une nouvelle fois l’envie m’a pris de m’imposer une kyrielle de contraintes en vue d’écrire un texte a priori absurde […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 387 : Deux araignées

Sœurs jumelles, elles ne s’étaient jamais séparées, ne concevant pas un seul instant de faire quoi que ce soit sans […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus