Si les Appareils Médiatiques nationaux et internationaux - à travers la manipulation des images, le filtrage des informations, l’incitation à la consommation des biens et des loisirs - ont pour fonction d’imposer une vision du monde unique, transnationale, mercantile et consumériste qui vise à conforter le système économique et à en assurer la pérennité, c’est uniquement parce que la Sphère Communicante, derrière ses mises en scène permanentes et diablement efficaces, cache des Rapports de Production spécifiques, en fait des rapports de pouvoir.

Le mode de fonctionnement comme les productions de la Sphère Communicante (voir schéma ci-dessous en fichier pdf) ne peuvent donc changer qu’à condition de remplacer les pouvoirs en place, à savoir les oligarchies financières,  politiques et économiques, érigées en castes qui profitent du système. Selon quelles modalités et pour quelles nouvelles fins ? Cela reste encore à définir.

Ainsi, la Sphère Communicante est aujourd’hui, par rapport au Mode de Production au sein de chaque système comme entre les systèmes eux-mêmes, le résultat des technologies qu’il invente et diffuse ; le reflet des rapports sociaux qu’il impose et rentabilise ; la foire aux objets qu’il produit et vend ; enfin, le modèle qui façonne l’essentiel du temps choisi des hommes, indépendamment de leur temps subi de travail.

Philippe Parrot

Pouvoirs et société

*      *      *      *      *

fichier pdf Structures économique et culturelle de la société

*      *      *      *      *

Dans le même registre de réflexion, découvrez les courts articles suivants :

*      *      *      *      *

1/ Authenticité et jeu

2/ Le virtuel, outil d’exaspération du désir

3/ Mises en scène et aliénation

4/ L’école au service de l’inégalité

5/ Renversement de notre vision du monde

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Blog créé le 3 janvier 2011 — Tout droit réservé.

Pour vous procurer mes livres, vous pouvez cliquer sur les couvertures ci-dessous. Toutefois, les Éditions Qui Lit Vit n’en ayant plus en stock aujourd’hui, suite à la cessation du contrat liant les deux parties, elles s’adresseront à moi qui possède encore des exemplaires. Aussi, si vous souhaitez les avoir au plus vite, envoyez-moi directement votre demande via le formulaire de contact ci-dessous. Je vous les enverrai dans les meilleurs délais, dédicacés qui plus est.

À bientôt donc…

Couverture SCH                                              Couverture VA2V

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Philippe Parrot : Poème d’hier 22 : Lumières d’une vie – Yang.

Dans la philosophie chinoise, le Yin et le Yang sont deux essences indissociables et distinctes qui, insérées au cœur de […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 21 : Ténèbres d’une vie – Yin.

Dans la philosophie chinoise, le Yin et le Yang sont deux essences indissociables et distinctes qui, insérées au cœur de […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 344 : Par pleine lune…

« Par pleine lune, l’empreinte de ton âme dans la nuit de mon cœur se perçoit ». Encore un formel exercice de […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 343 : Sens, colonnes et lignes

À la manière d’un saltimbanque sur une piste de cirque, jongler avec les mots comme avec des balles. Les lancer […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 342 : Brindille

« La Brindille » est un film français réalisé par Emmanuelle Millet. Sorti en 2012 — avec Christa Theret dans le rôle […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 341 : Manières d’être

Inféodé à une société de consommation qui vise à produire toujours plus de biens ; prisonnier d’un monde de l’image qui […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 340 : Jeune et rebelle

C’est aux premières lueurs de l’aube qu’Erwan avait entendu des petits coups secs contre la vitre. Il avait ouvert les […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 339 : L’oiseau et le roseau

Un oiseau, une plante… Une cage, une berge… Un canari dans sa prison dorée, un roseau au bord d’une rivière… […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus