La Sphère Communicante (voir schéma ci-dessous en fichier pdf) a pour fonction sociale d’inculquer la conviction que la « vraie » vie est ailleurs, dans un monde différent de celui dans lequel nous vivons notre existence personnelle. À travers la diversité des communications et des représentations qu’elle véhicule, désinformations, manipulations, faux-semblants et illusions finissent par s’ériger en vérités intangibles, laissant croire que ces mises en scène sont l’affirmation de ce que devrait être notre vraie vie alors qu’elles n’en sont que la négation pure et simple.

Derrière la masse de représentations, d’images, d’informations qu’elle crée, gère et véhicule à travers des spectacles savamment orchestrés, la Sphère Communicante opère un renversement de la perception du monde qui assujettit les individus au système. En effet, dans ce monde virtuel, chaque représentation s’est détachée de la vie réelle, associée avec d’autres tout aussi irréelles, dans un univers objectif d’irréalités qui, en se développant à son rythme et parallèlement à la vie sociale des hommes, s’est totalement autonomisé, rompant tout lien avec la vie réelle des hommes. De ce fait, par une inversion qui est le propre de l’aliénation, l’irréel : la vie rêvée ! est devenu la seule et unique réalité tandis que le réel : l’existence vécue ! est devenu le dérisoire reflet de l’irréel : la vie rêvée ! Pauvre réalité réduite à n’être plus qu’un ersatz méprisé du monde des illusions !

Les images, détachées de la vie réelle, érigent ainsi le mensonge en un légitime mode de perception du monde, la vérité en rapport avec la vraie vie n’étant plus qu’un élément parmi d’autres, noyée et perdue dans le flux de la fausseté et des mirages.

Philippe Parrot

Pouvoirs et société

*      *      *      *      *

fichier pdf Structures économique et culturelle de la société

*      *      *      *      *

Dans le même registre de réflexion, découvrez les courts articles suivants :

1/ Authenticité et jeu

2/ Le virtuel, outil d’exaspération du désir

3/ Vision du monde et enjeux

4/ Mises en scène et aliénation

5/ L’école au service de l’inégalité

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Blog créé le 3 janvier 2011 — Tout droit réservé.

Pour vous procurer mes livres, vous pouvez cliquer sur les couvertures ci-dessous. Toutefois, les Éditions Qui Lit Vit n’en ayant plus en stock aujourd’hui, suite à la cessation du contrat liant les deux parties, elles s’adresseront à moi qui possède encore des exemplaires. Aussi, si vous souhaitez les avoir au plus vite, envoyez-moi directement votre demande via le formulaire de contact ci-dessous. Je vous les enverrai dans les meilleurs délais, dédicacés qui plus est.

À bientôt donc…

Couverture SCH                                              Couverture VA2V

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Philippe Parrot : Poème d’hier 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 99 : Mères de soldats.

Le rapport d’un père à ses enfants est essentiellement affectif. Un fort sentiment le lie certes à ses fils mais […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 47 : Sniper

Alors qu’à cette heure, à des milliers de kilomètres de l’Europe, soldats et miliciens s’entre-tuent avec acharnement, les uns pour […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 371 : Trace s’efface

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 FÉVRIER 2019 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 370 : Pensées en vrille

Il arrive parfois que l’on ait brusquement envie de lâcher prise et de n’en faire qu’à sa tête, sans se […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 369 : Trop les boules…

À devoir faire face à nos obligations et soucis quotidiens, nous occultons l’essentiel. Quel que soit notre âge : jeune, adulte ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 368 : Guerres de religion

Dans bien des religions, sous couvert de Livres « Sacrés » censés transcrire les paroles d’un dieu omniscient et omnipotent, les Fidèles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 367 : Pensées ou jouissances ?

Aujourd’hui que la toute-puissante Raison, par le biais de la Technique et, plus récemment encore, de l’Intelligence Artificielle, s’immisce dans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 366 : Trahison de printemps

Elle était l’unique fleur alentour et nulle vie, autre que la sienne, n’existait en ces lieux. Haut perchée sur sa […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus