Archive | août 2013

Philippe Parrot : Poème contemporain 27 : Antre

Chambre

À voir cette chambre tout à la fois accueillante et troublante, comment imaginer le cadre qui l’environne ? Une maison, un appartement ? En ville, à la campagne ? Donnant sur un jardin, ouvrant sur une cour ? Rêvons donc que l’endroit est vaste, accueillant et chaleureux, offrant l’occasion d’oublier un temps ses soucis et ses tâches. Et laissons-nous […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°6 : Désirs et voyage

Coucher de soleil

Les chemins que l’existence nous amène à prendre, ne sont jamais aussi sûrs et rectilignes que nous le souhaiterions. Il nous faut donc suivre ses tortueux méandres et garder néanmoins une ligne de conduite : ne rien perdre et profiter de tout. S’enrichir du passé, se nourrir du présent et s’abandonner à l’avenir, certes ! […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 26 : L’ange des ténèbres.

L'ange des ténèbres

À l’inverse des hommes, lâches ou paresseux, qui cherchent trop souvent à reporter à demain ce qu’ils pourraient faire aujourd’hui, elle, cet ange infréquentable, aurait plutôt tendance à réaliser aujourd’hui ce que nous souhaiterions tous qu’elle entreprenne demain. Mais, consciencieuse et pleine d’imagination, sa nature contre-nature la pousse à ne jamais remettre à plus tard […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Hommage à J.J. Cale.

J.J.Cale

J.J. Cale, de son vrai nom John Weldon Cale, est un guitariste américain — auteur, compositeur et interprète — né le 5 décembre 1938 à Oklahoma City (Oklahoma) et décédé le 26 juillet 2013, à l’hôpital de La Jolla de San Diego (Californie), des suites d’une crise cardiaque. Artiste qui doit son nom de scène […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 336 : Baisers volés en gare

Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en même temps, de part et d’autre du quai 13. Aussitôt […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 220 : Retrouvailles

Voilà trois décennies qu’ils correspondaient à l’occasion des vœux du Nouvel An, chacun dans des villes distinctes, lié par des […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 173 : Salle des Pas Perdus

S’asseoir sur un banc, dans la Salle des Pas Perdus d’une gare, c’est comme aller au théâtre, sauf que la […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 46 : Quai de gare

Une gare n’est rien d’autre qu’une immense « Salle des Pas Perdus » où des centaines de voyageurs transitent quotidiennement par […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 349 : L’hétaïre

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 23 SEPTEMBRE 2018 DANS LA MATINÉE Le corbillard roulait à faible allure pour permettre à chacun […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 348 : Yasmine

Initialement, il y avait l’envie d’écrire un énième exercice de style en jouant sur des rimes en « ine », en « ité », […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 347 : Le tiroir du secrétaire

Cela avait été, jadis, le vœu de sa grand-mère sur son lit de mort. Que les objets contenus dans son […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 346 : L’étoile et le funambule

Giorgio n’avait jamais eu de cesse, tout au long de sa carrière de funambule, de tendre son filin d’acier toujours […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 345 : La femme au fusain

Avec la fin des vacances, un troisième et dernier exercice de style ! Avant les suivants (ou non) dans les […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 344 : Par pleine lune…

« Par pleine lune, l’empreinte de ton âme dans la nuit de mon cœur se perçoit ». Encore un formel exercice de […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus