Archive | 2014

Philippe Parrot : Poème contemporain 64 : Dans l’attente de nous

Solitude

L’attente est un état de conscience déterminé par une projection qui fixe un but à atteindre dans un avenir plus ou moins proche et par une adaptation du corps et de l’esprit qui mettent en œuvre les actions nécessaires à sa réalisation, tout en anticipant les conséquences que cette dernière impliquerait. L’attente s’insère donc entre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Recueil de poèmes : Corps et âme, au diable !

Entrelacs de corps

La poésie est un moyen d’expression si confidentiel qu’il ne peut espérer trouver une place dans notre monde actuel qu’à condition de se plier, au moins dans un premier temps, aux règles imposées par nos sociétés du spectacle. En clair, elle doit impérativement utiliser les modes de communication modernes que sont les réseaux sociaux. Or, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 63 : Impala

Impala

L’impala est une variété d’antilope qui ressemble aux gazelles et aux cerfs. Il vit dans les savanes où l’herbe abonde. Sa robe est d’un brun rougeâtre sur le dos et beige sur les côtés. Son ventre, ses lèvres et sa queue sont blancs. Il a, en outre, des lignes noires au bout des oreilles, sur […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 62 : Echouage.

Sirène

Totalement kitsch avec ses couleurs criardes, ses taches scintillantes disposées ça et là sur une queue de sirène d’un bleu trop bleu et ses thèmes éculés de mer, de plage, de femme à demi-nue offerte au regard dans une pose languide, cette image m’a de prime abord fait sourire, trouvant décidément que « trop c’est […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 61 : Cycle de nos vies.

Samsara

À nos yeux d’Occidentaux matérialistes, l’existence s’inscrit dans un devenir historique, déterminé par des limites exclusivement spatiales et temporelles. Chaque génération accomplit son destin en assimilant les savoirs hérités des précédentes, avant de léguer aux suivantes les techniques, sciences et philosophies qu’elle a, elle-même, développées. Le lien entre les hommes se réduit donc à une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 60 : Vis ta vie, sans ça crie !

Charis Wilson, muse de Weston

Affirmer qu’un artiste « a » une muse est une ineptie. En effet, il ne peut prétendre en avoir une pour la bonne et simple raison que c’est elle qui « l’a », possédé qu’il est par ses grâces ! Pour des motifs qui ne s’expliquent pas, il ne la choisit pas. C’est elle qui s’impose à lui avec […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 59 : Grammaire du coeur.

Grammaire du coeur

Commentant un poème où l’auteur passait sans transition du conditionnel au futur, une personne écrivait sur internet : « Il persiste en moi une part de mon ancien être qui est touchée plus particulièrement par votre usage du temps futur et non plus du conditionnel. Ainsi, un temps, cette part infime revit furtivement un espoir déchu qui, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 58 : Le phare de Phédra.

Phare dans la tempête

Le phare est un édifice mythique qui hante l’inconscient collectif. Impressionnante bâtisse érigée vers le ciel, aussi droit qu’un phallus, la fascination qu’il exerce sur notre imaginaire ─ indépendamment de sa forme ─ s’explique par le fait qu’il est très exactement à l’intersection de trois mondes opposés et inconciliables : la terre, l’eau et l’air. Construit […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°11 : Règle de trois

Tendre amour

Pauline avait deux amis d’enfance, Charles et Romain, qui avaient toujours partagé avec elle ses loisirs, ses études, ses joies et ses peines. Sans que leur famille puisse expliquer pourquoi, ils étaient à ce point inséparables qu’aucun des trois ne pouvait se passer longtemps des deux autres quoique les deux garçons fussent très différents. Mais […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 57 : Ardentes amours fauves !

femme lionne

Comment expliquer que certains êtres absents puissent néanmoins s’incarner dans nos esprits et nos cœurs en une impalpable présence, ô combien nourricière, qui, nous le savons, nous habitera jusqu’à notre dernier souffle ? Parce qu’ils sont, tout simplement, tout naturellement, exceptionnels par leur beauté, leur intelligence ou leur sensibilité, quelques rares élus jouissant même du privilège […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°10 : Visite au cimetière

Tombes

Amiel venait d’avoir 70 ans et, comme à chacun de ses anniversaires, il se rendait au cimetière pour déposer une gerbe de fleurs. Sentant ses forces déclinées ces derniers temps, il avait décidé pour la première et dernière fois d’emmener sa petite-fille, Hawa, pour qu’elle connaisse cette vérité qu’il n’avait jamais confiée, pas même à […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 56 : Seul, face au bourreau

Steven Sotloff et son bourreau

Qu’elle frappe le français Hervé Gourdel, décapité mercredi 24 septembre, ou qu’elle frappe les américains James Foley et Steven Sotloff, exécutés de la même manière, la barbarie vient encore nous interpeller violemment, relayée par les médias qui analysent les conséquences géo-politiques de ces événements et les Chefs d’État qui décident des actions à mener pour […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°9 : Le mari idéal.

L'homme idéal

Paul de Férignac, un hobereau avisé, s’était enfin résolu à marier sa fille unique, Agathe, même si l’idée de s’en séparer lui était insupportable. Cependant, maintenant qu’elle était une jeune femme, l’heure était venue pour elle de quitter le manoir familial. Mais à une condition ! Fort de son expérience de la vie et des hommes, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 55 : Plongée dans de tempétueux abysses

Tempête

Quand la barbarie avance masquée, toute vêtue de noir… Quoiqu’il soit évident qu’il faille condamner les exécutions sommaires de ces dernières semaines, orchestrées, dans des conditions horribles, par des groupes extrémistes qui s’appuient sur la religion et la terreur pour légitimer et asseoir leur pouvoir, il ne faudrait pas pour autant en conclure que le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°8 : La balançoire.

La balançoire

Matthieu savait que cette sortie avec son fils était la dernière. En phase terminale de cancer, son temps était compté et reporter à un autre jour ne lui permettrait pas de faire ce qui lui tenait à cœur. Après en avoir discuté avec les médecins, il avait donc obtenu l’autorisation de quitter l’hôpital une journée. […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 54 : なでしこ芸北さくら

Femme sous un cerisier

L’acrostiche est un exercice particulier. À s’obliger à ce que la première lettre de chaque vers d’un poème constitue au final un mot qui puisse être lu verticalement, impose des contraintes qui figent, dans un cadre arbitraire, la forme du texte comme les ressentis qu’il véhicule. Qui plus est, si l’on se soucie de mettre en […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 53 : Bon anniversaire.

53 - Bon anniversaire

Il y a plus d’un an, à partager au quotidien les difficultés de mon fils cadet qui s’interrogeait alors sur la justesse du cursus qu’il avait choisi, j’avais vite perçu combien cette période charnière — à l’approche du seuil symbolique des 20 ans —, lui était pénible, son esprit sans cesse tiraillé par des doutes et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 52 : Une étoile est née.

Instant magique

Quand un instant semble « magique », c’est bien souvent parce que l’esprit et le cœur sont envahis de concert par la perception et le sentiment que le Temps s’est arrêté brusquement, son cours suspendu comme par miracle, changé en un vécu intemporel qui paraît n’avoir ni début ni fin. Transportée ailleurs, durant quelques secondes, la conscience […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 51 : Ô vent honni !

O vent honni !

Il y a des jours où doutes, souffrances et désarrois gangrènent tellement la conscience que le corps, privé d’un souffle pour l’impulser ou d’une main pour le rassurer, s’enfonce dans une délétère langueur qui l’abat insidieusement. Prostré, replié sur lui-même, privé d’allant et de désirs, l’idée même de devoir agir l’épuise d’avance. Détaché, délabré, indifférent […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 50 : Reflets et enchantements.

Reflets et enchantements

De toute évidence, la jeune femme qui a pris en photo cette « Traction » ne s’attendait pas à un tel résultat. En effet, loin d’immortaliser uniquement une voiture, sans qu’elle s’en rendit compte, j’imagine que la baie vitrée derrière laquelle le véhicule était exposé fit office de glace, insérant dans le cliché le reflet de sa […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 49 : Fatale errance.

Into the wild

La quête d’Absolu apparaît parfois si nécessaire, urgente et impérieuse, au cœur de certains êtres qu’ils n’hésitent pas à rompre avec ce qui constituait jusqu’alors leur univers. Abandonnant du jour au lendemain famille, étude, métier, confort et sécurité, ils font le choix de l’errance, parcourant ces routes qui touchent l’horizon sans jamais l’atteindre, avec l’espoir […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 48 : Merle noir.

Merle noir

Depuis plus d’un an, il avait pris l’habitude d’investir régulièrement le jardinet, trouvant dans le feuillage persistant d’un épineux un abri contre les intempéries et les prédateurs. Au fil de ces derniers mois, nous l’avons donc côtoyé, lui laissant ainsi le temps d’apprécier notre compagnie, discrète et bienveillante. Jusqu’au début de cet été où un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 47 : Sniper

Sniper

Alors qu’à cette heure, à des milliers de kilomètres de l’Europe, soldats et miliciens s’entre-tuent avec acharnement, les uns pour pérenniser l’existence de leur État, les autres pour défendre leur territoire envahie, la liste des morts, des ruines et des humiliations ne cessent de s’alourdir. À ranimer ainsi les vieilles rancœurs des populations civiles ; à […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 46 : Quai de gare

Amoureux sur un quai de gare

Une gare n’est rien d’autre qu’une immense « Salle des Pas Perdus » où des centaines de voyageurs transitent quotidiennement par obligation comme par plaisir. À cette occasion, chacun perçoit cet espace impersonnel comme une invisible frontière qui sépare deux territoires : celui où l’on n’est déjà plus là et celui vers lequel on se rend. No […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 45 : Couple en bord de mer

Couple en bord de mer à Lisbonne

Chaque année, en juillet et en août, nous ne songeons plus qu’aux vacances. Congés et été deviennent alors deux mots magiques, synonymes de plage, de mer, d’insouciance et d’abandons. Car cette période estivale — marquée par un soleil qui échauffe nos sens — est l’occasion rêvée pour rompre avec une vie familiale routinière, un cadre de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Tous mes poèmes contemporains par ordre chronologique (1 à 100)

Bord de mer

Vous aimez mes poèmes, partagez cette page ! Vous contribuerez ainsi à leur diffusion. Merci. Le 21 mars dernier, c’était la  Journée Mondiale de la Poésie ! Voilà un bon prétexte pour décider de vous faciliter l’accès à tous mes poèmes, en les rassemblant dans un même article. Vous pourrez ainsi, en fonction de votre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 44 : Une vie en soi.

Foetus

Bien qu’elle soit agenouillée sur un banal canapé, placé au beau milieu d’une pièce tout à fait quelconque, cette mystérieuse inconnue fascine. En effet, si elle focalise le regard sur sa seule personne par sa posture et son état, c’est parce qu’elle joue avec un art consommé des atouts de sa féminité. Encore amante et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 43 : Au hasard de nos vies.

Errances et foule

Quand, au gré des aléas de l’existence : au travail, dans la rue, sur un quai, dans tout autre lieu où, a priori, aucun enchantement ne devrait se produire, un regard suscite tout à coup un sourire qui invite au baiser qui pousse à l’aveu qui conduit à l’étreinte qui s’achève par une larme qui […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 42 : A la croisée des chemins

Peyablo - Music of the Spheres VII

Au départ, il y eut l’inexplicable envie, apparue subitement, de jouer avec des mots ayant une consonance en « eur ». Cette syllabe résonnait en effet dans mon esprit depuis plusieurs jours, génératrice de sensations que j’éprouvais sans pouvoir les associer à des souvenirs précis. Heureusement, la décision prise de mener à bien l’exercice de style, les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 41 : Corps et âme, au diable !

Le Prince des ténèbres

Ah ! Sentir en soi la vie bouillonner, envahi par des désirs, bien ancrés dans le ventre, qui nous submergeraient pour exacerber nos émotions, bien enracinées dans le cœur, quelle indicible ivresse… Oui, laisser aller notre nature profonde, sans limite, sans frein, pour vivre jusqu’au bout nos passions, emporté par d’inextinguibles élans qui nous donneraient […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 40 : Que de « sans » dans nos coeurs !

Trop de  sans

Le maillage institutionnel est si prégnant dans nos existences qu’aucun d’entre nous ne peut échapper au formatage idéologique dominant, à travers l’inculcation de valeurs, de règles et de lois. Du coup, à rentrer dans le rang en intériorisant ces normes, nous renonçons tous à nos désirs les plus profonds et les plus intimes — ceux […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 39 : A nos différences.

A nos différences

À l’opposé du principe d’égalité qui conduit à formater les hommes et à occulter leur singularité, prôner le respect de la différence invite à mettre en avant l’individualité de chacun, son inaliénable identité, bref, son irréductible spécificité. Ce parti pris accepté, reste à favoriser l’expression de chacun, à travers la découverte des corps et des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 38 : Baignade

Belle inconnue en bord de mer

Cette élégante jeune femme qui s’est accroupie sur un rocher, face à la mer, semble songeuse. Comme si, dans cette posture emprunte de recueillement, elle cherchait dans ses réflexions ou dans ses sensations — apaisée par les reflets chatoyants de l’eau — un fil conducteur à sa vie. Mais à trouver où ? Sur la terre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 37 : Amère vision

37 - Amère vision

Il n’y a qu’un port pour véhiculer dans notre imaginaire autant de rêves et d’espérances. Ligne de démarcation adossée à la côte, c’est un espace « sacré » qui fascine parce que — s’il est cette frontière qui sépare irrémédiablement les hommes des océans, la terre de la mer — il est aussi ce lieu, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 36 : Mouvements et sortilège

Femme masquée

Les chemins que l’existence nous amène à prendre, ne sont jamais aussi sûrs et rectilignes que nous le souhaiterions. Il nous faut donc suivre ses tortueux méandres d’approche et d’éloignement, de séparations et de retrouvailles, tout en gardant une seule ligne de conduite : ne rien perdre et profiter de tout. S’enrichir du passé, se […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 35 : Ravageur rap rageur

Youssoupha

Quand l’unique sentiment qui domine en soi, donne l’impression, extrêmement étouffante et destructrice, que tout son univers — personnel, familial, professionnel et social — se réduit à une vaste prison, aux murs d’enceinte si hauts et si épais qu’il semble impossible de s’en évader pour tout recommencer à zéro, la violence des émotions qui vous traversent […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 34 : Paupières closes

Paupières closes

Si la vue permet d’appréhender la réalité qui nous entoure, en portant sur les choses et les êtres un regard qui en donne une connaissance immédiate et empirique, il ne faut pas oublier néanmoins que les yeux sont aussi un « miroir de l’âme » : la nôtre et qu’à ce titre, ils trahissent, par leur profondeur et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 33 : Elle dit non, mais…

Face à face

La première fois ! Aveuglée par ses désirs, tenaillée par ses émois, tétanisée par sa gaucherie, la voilà pourtant confrontée à l’expérience de l’amour ! Dans cette quête de l’autre – poussée par un élan qu’elle cerne encore mal : une légitime exigence de bonheur ou une irrépressible envie de jouir, ou les deux à la fois ? […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 32 : La Belle, la Brute et le Sage

32 - La Belle, la Brute et le Sage

Bien qu’il y ait beaucoup d’attractives facettes en chacun d’entre nous, complémentaires ou opposées, morales ou immorales, affichées ou cachées, universelles ou singulières, on peut néanmoins concevoir qu’une femme ne puisse trouver dans un seul être l’ensemble des qualités qu’elle attend d’un homme. Aussi, pour qu’elle jouisse au cours de son existence de la palette […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 22 : Lumières d’une vie – Yang.

Dans la philosophie chinoise, le Yin et le Yang sont deux essences indissociables et distinctes qui, insérées au cœur de […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 21 : Ténèbres d’une vie – Yin.

Dans la philosophie chinoise, le Yin et le Yang sont deux essences indissociables et distinctes qui, insérées au cœur de […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 345 : La femme au fusain

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 26 AOÛT  2018 DANS LA MATINÉE Avec la fin des vacances, un troisième et dernier exercice […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 344 : Par pleine lune…

« Par pleine lune, l’empreinte de ton âme dans la nuit de mon cœur se perçoit ». Encore un formel exercice de […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 343 : Sens, colonnes et lignes

À la manière d’un saltimbanque sur une piste de cirque, jongler avec les mots comme avec des balles. Les lancer […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 342 : Brindille

« La Brindille » est un film français réalisé par Emmanuelle Millet. Sorti en 2012 — avec Christa Theret dans le rôle […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 341 : Manières d’être

Inféodé à une société de consommation qui vise à produire toujours plus de biens ; prisonnier d’un monde de l’image qui […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 340 : Jeune et rebelle

C’est aux premières lueurs de l’aube qu’Erwan avait entendu des petits coups secs contre la vitre. Il avait ouvert les […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus