Une gare n’est rien d’autre qu’une immense « Salle des Pas Perdus » où des centaines de voyageurs transitent quotidiennement par obligation comme par plaisir. À cette occasion, chacun perçoit cet espace impersonnel comme une invisible frontière qui sépare deux territoires : celui où l’on n’est déjà plus là et celui vers lequel on se rend. No man’s land urbain, ce point de passage obligé d’un univers à l’autre cristallise donc, dans une même perception contradictoire, et la nostalgie du « d’où je viens », synonyme de passé, et l’enthousiasme du « où je vais », porteur d’avenir.

De ce fait, la gare est un lieu étrangement magique qui, ancré dans le monde, nous permet néanmoins de quitter la réalité : notre ici-et-maintenant, pour anticiper autre chose avant l’heure : notre ailleurs-et-demain… Et, mieux que quiconque, les amoureux le savent qui s’embrassent sur les quais, envahis par le trouble qu’occasionne un tel ressenti !

 Philippe Parrot

Amoureux sur un quai de gare

Photo trouvée sur internet – Auteur non identifié

*       *       *       *      *

Pour découvrir le poème « Quai de gare », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous.

fichier pdf P 46 – Quai de gare

Poème écrit par Philippe Parrot,

Le samedi 12 juillet 2014

Vous aimez ce poème. Partagez l’article ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots.

Image de prévisualisation YouTube

Pour visualiser le poème en même temps qu’il est lu, cliquez simultanément sur le fichier pdf et sur la vidéo !

Retour à la page d’accueil

 *      *      *      *      *

 I need you

*      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes classés par ordre chronologique et thématique, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous :

Tous mes poèmes de 1 à 100        0 - Tous mes poèmes  De 101 à 200 bf

Tous mes poèmes de 201 à 300        Tous mes poèmes de 301 à 400

0 - Tous mes poèmes  De 401 à 500        Tous mes poèmes par thèmes

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

Par ailleurs, si vous souhaitez vous procurer mes livres, passez votre commande par mon intermédiaire, via le formulaire de contact ci-dessous. Je vous les enverrai dans les meilleurs délais, dédicacés qui plus est.

À bientôt donc…

Couverture SCH                     A - couverture VA2V -  2013

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Philippe Parrot : Poème contemporain 400

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 1 SEPTEMBRE 2019 DANS LA MATINÉE *      *      *      *     * Pour lire le poème «  […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 399 :

MON PROCHAIN POÈME JEUDI 29 AOUT 2019 DANS LA MATINÉE *      *      *      *     * Pour lire le poème «  […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 398 : Savane bigarrée

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 25 AOUT 2019 DANS LA MATINÉE A priori, un voyage en terre africaine déjanté. Deux amants […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 397 : Encombrant fantôme

Personnage fantastique qui hante traditionnellement l’imaginaire des enfants abreuvés de contes, le fantôme — aussi invisible et aérien qu’un souffle […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 396 : L’étoile et la rose

À l’arrière d’une vaste demeure en ruines qui témoignait d’un passé aujourd’hui bel et bien oublié, il y avait un […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 395 : Quelle chose étrange…

Si l’homme exerce une domination sans partage sur la Nature qui lui permet de la transformer à sa guise, c’est […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus