Archive | septembre 2014

Philippe Parrot : Histoire courte n°10 : Visite au cimetière

Tombes

Amiel venait d’avoir 70 ans et, comme à chacun de ses anniversaires, il se rendait au cimetière pour déposer une gerbe de fleurs. Sentant ses forces déclinées ces derniers temps, il avait décidé pour la première et dernière fois d’emmener sa petite-fille, Hawa, pour qu’elle connaisse cette vérité qu’il n’avait jamais confiée, pas même à […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 56 : Seul, face au bourreau

Steven Sotloff et son bourreau

Qu’elle frappe le français Hervé Gourdel, décapité mercredi 24 septembre, ou qu’elle frappe les américains James Foley et Steven Sotloff, exécutés de la même manière, la barbarie vient encore nous interpeller violemment, relayée par les médias qui analysent les conséquences géo-politiques de ces événements et les Chefs d’État qui décident des actions à mener pour […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°9 : Le mari idéal.

L'homme idéal

Paul de Férignac, un hobereau avisé, s’était enfin résolu à marier sa fille unique, Agathe, même si l’idée de s’en séparer lui était insupportable. Cependant, maintenant qu’elle était une jeune femme, l’heure était venue pour elle de quitter le manoir familial. Mais à une condition ! Fort de son expérience de la vie et des hommes, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 55 : Plongée dans de tempétueux abysses

Tempête

Quand la barbarie avance masquée, toute vêtue de noir… Quoiqu’il soit évident qu’il faille condamner les exécutions sommaires de ces dernières semaines, orchestrées, dans des conditions horribles, par des groupes extrémistes qui s’appuient sur la religion et la terreur pour légitimer et asseoir leur pouvoir, il ne faudrait pas pour autant en conclure que le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°8 : La balançoire.

La balançoire

Matthieu savait que cette sortie avec son fils était la dernière. En phase terminale de cancer, son temps était compté et reporter à un autre jour ne lui permettrait pas de faire ce qui lui tenait à cœur. Après en avoir discuté avec les médecins, il avait donc obtenu l’autorisation de quitter l’hôpital une journée. […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 54 : なでしこ芸北さくら

Femme sous un cerisier

L’acrostiche est un exercice particulier. À s’obliger à ce que la première lettre de chaque vers d’un poème constitue au final un mot qui puisse être lu verticalement, impose des contraintes qui figent, dans un cadre arbitraire, la forme du texte comme les ressentis qu’il véhicule. Qui plus est, si l’on se soucie de mettre en […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 53 : Bon anniversaire.

53 - Bon anniversaire

Il y a plus d’un an, à partager au quotidien les difficultés de mon fils cadet qui s’interrogeait alors sur la justesse du cursus qu’il avait choisi, j’avais vite perçu combien cette période charnière — à l’approche du seuil symbolique des 20 ans —, lui était pénible, son esprit sans cesse tiraillé par des doutes et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 336 : Baisers volés en gare

Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en même temps, de part et d’autre du quai 13. Aussitôt […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 220 : Retrouvailles

Voilà trois décennies qu’ils correspondaient à l’occasion des vœux du Nouvel An, chacun dans des villes distinctes, lié par des […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 173 : Salle des Pas Perdus

S’asseoir sur un banc, dans la Salle des Pas Perdus d’une gare, c’est comme aller au théâtre, sauf que la […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 46 : Quai de gare

Une gare n’est rien d’autre qu’une immense « Salle des Pas Perdus » où des centaines de voyageurs transitent quotidiennement par […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 349 : L’hétaïre

Le corbillard roulait à faible allure pour permettre à chacun de se recueillir quelques instants au passage de celle qui […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 348 : Yasmine

Initialement, il y avait l’envie d’écrire un énième exercice de style en jouant sur des rimes en « ine », en « ité », […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 347 : Le tiroir du secrétaire

Cela avait été, jadis, le vœu de sa grand-mère sur son lit de mort. Que les objets contenus dans son […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 346 : L’étoile et le funambule

Giorgio n’avait jamais eu de cesse, tout au long de sa carrière de funambule, de tendre son filin d’acier toujours […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 345 : La femme au fusain

Avec la fin des vacances, un troisième et dernier exercice de style ! Avant les suivants (ou non) dans les […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 344 : Par pleine lune…

« Par pleine lune, l’empreinte de ton âme dans la nuit de mon cœur se perçoit ». Encore un formel exercice de […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus