Archive | octobre 2014

Philippe Parrot : Poème contemporain 59 : Grammaire du coeur.

Grammaire du coeur

Commentant un poème où l’auteur passait sans transition du conditionnel au futur, une personne écrivait sur internet : « Il persiste en moi une part de mon ancien être qui est touchée plus particulièrement par votre usage du temps futur et non plus du conditionnel. Ainsi, un temps, cette part infime revit furtivement un espoir déchu qui, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 58 : Le phare de Phédra.

Phare dans la tempête

Le phare est un édifice mythique qui hante l’inconscient collectif. Impressionnante bâtisse érigée vers le ciel, aussi droit qu’un phallus, la fascination qu’il exerce sur notre imaginaire ─ indépendamment de sa forme ─ s’explique par le fait qu’il est très exactement à l’intersection de trois mondes opposés et inconciliables : la terre, l’eau et l’air. Construit […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°11 : Règle de trois

Tendre amour

Pauline avait deux amis d’enfance, Charles et Romain, qui avaient toujours partagé avec elle ses loisirs, ses études, ses joies et ses peines. Sans que leur famille puisse expliquer pourquoi, ils étaient à ce point inséparables qu’aucun des trois ne pouvait se passer longtemps des deux autres quoique les deux garçons fussent très différents. Mais […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 57 : Ardentes amours fauves !

femme lionne

Comment expliquer que certains êtres absents puissent néanmoins s’incarner dans nos esprits et nos cœurs en une impalpable présence, ô combien nourricière, qui, nous le savons, nous habitera jusqu’à notre dernier souffle ? Parce qu’ils sont, tout simplement, tout naturellement, exceptionnels par leur beauté, leur intelligence ou leur sensibilité, quelques rares élus jouissant même du privilège […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 211 : Rue Mouffetard

La rue Mouffetard, située dans le Vème arrondissement, est l’une des rues les plus anciennes de Paris. Tracée par les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 199 : Crazy Horse

Le « Crazy Horse » est un cabaret de strip-tease créé par Alain Bernardin en 1951. Situé dans le quartier des Champs-Elysées, […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 189 : Le zinc

À l’heure où chacun d’entre nous s’affiche sur les réseaux sociaux, prêt à se livrer corps et âme, il résulte […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 187 : Rêver d’amour dans le métro

La RATP lançait en mars dernier son concours du Grand Prix Poésie 2016 — présidé cette année par Zabou Breitman […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 357 : Balbar

Nino n’est personne sinon qu’un citadin à la dérive qui se cherche, en vain, depuis des décennies… Un jour, manipulé […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 356 : Envoûtements et anatomie

Quelle que soit la profondeur des liens qui unissent deux êtres — faits le plus souvent d’amour, d’admiration, de respect […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 355 : Moustic

Aujourd’hui, les chevaux sont abattus soit pour des raisons économico-financières, leur propriétaire n’ayant plus les moyens de les entretenir ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 354 : Amer pressentiment

Quand une personne qui nous est chère disparaît, il est réconfortant de croire qu’elle continuera de « vivre » aussi longtemps que […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 353 : S’aimer

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus