Archive | avril 2015

Philippe Parrot : Poème contemporain 91 : Rédemptrice retraite

Jardin japonais

Le jardin japonais, organisé le plus souvent autour d’un bâtiment — résidence ou temple — depuis lequel il est destiné à être vu, obéit à trois principes : 1/ la reproduction de la nature en miniature afin de rassembler au sein d’un même espace des environnements éloignés dans la réalité (montagnes, lacs, rivières, mer) ; 2/ le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 90 : Ma belle endormie

Belle endormie d'Alphonse Mucha

Alfons MUCHA est né à Ivancice, le 24 juillet 1860, dans le Sud de la Moravie, aujourd’hui intégrée à la République Tchèque. Très tôt, il se met à dessiner. Hélas, très peu de ses croquis de jeunesse ont été conservés.  1/ Ses années de formation :  Après avoir obtenu en 1871 une place de choriste […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 89 : Nous, condamnés à mort !

Condamné à mort

Ce qu’il y a d’inacceptable à notre raison humiliée, c’est que la vie qui nous créa — ce dont nous lui sommes éternellement redevables — s’arroge néanmoins le droit de se constituer en Tribunal d’Exception, chargé de nous condamner d’office. Ainsi, royalement indifférente aux aléas de nos existences, à nos espoirs comme à nos joies, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 88 : Ma chatte ronronneuse

Chatte qui ronronne

Je lui ouvre la porte et elle me quitte chaque matin pour aller mener une existence sans moi, désireuse sans doute de se laisser porter par l’instant et l’instinct — au hasard de ses pérégrinations et de ses rencontres — sans que je puisse interférer sur son destin et sur ses choix. Cette vie périlleuse, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 87 : Sans habit sans drap sans rien

87 - Sans habit sans drap sans rien - 3

Le paradoxe avec cette jeune femme qui expose sa sculpturale plastique — ne livrant délibérément d’elle-même que ses épaules, son buste, ses hanches et le haut de ses cuisses — c’est qu’elle touche malgré la solennité de sa pose. En effet, bien que son port altier dénote un certain académisme dans sa manière d’être, cette […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 86 : Faite pour aimer !

Duvaucey - Ingres

Certaines femmes ont une vision de l’amour qui, au-delà de nos conceptions et de nos pratiques très stéréotypées en la matière, relève d’une vraie philosophie de la vie, profonde et vécue, exemplaire et appliquée. Un peu à l’image des saints, elles font ce qu’elles disent et disent ce qu’elles font, à tout instant en adéquation […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 85 : Mon ange, si démon !

Mi-ange, mi-démon

Rares sont les femmes qui conjuguent tout à la fois beauté, intelligence, sensibilité et sensualité. Mais, quand se trouvent réunies en une même personne autant de qualités, ceux qui la côtoient ne peuvent que prendre conscience du privilège qu’ils ont de partager avec elle des moments de vie. Car de telles femmes sont vraiment l’incarnation […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 84 : Aires magiques de l’enfance

Place des Etats Unis 1

Ville natale du fabuliste Jean de la Fontaine (1621/1695), Château-Thierry est une commune d’environ 15 000 habitants, située au sud de l’Aisne le long de la vallée de la Marne, rattachée à la Picardie quoique très liée à la Champagne par ses coteaux, ses vignes et son histoire. L’origine du nom de la ville remonterait […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 211 : Rue Mouffetard

La rue Mouffetard, située dans le Vème arrondissement, est l’une des rues les plus anciennes de Paris. Tracée par les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 199 : Crazy Horse

Le « Crazy Horse » est un cabaret de strip-tease créé par Alain Bernardin en 1951. Situé dans le quartier des Champs-Elysées, […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 189 : Le zinc

À l’heure où chacun d’entre nous s’affiche sur les réseaux sociaux, prêt à se livrer corps et âme, il résulte […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 187 : Rêver d’amour dans le métro

La RATP lançait en mars dernier son concours du Grand Prix Poésie 2016 — présidé cette année par Zabou Breitman […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 357 : Balbar

Nino n’est personne sinon qu’un citadin à la dérive qui se cherche, en vain, depuis des décennies… Un jour, manipulé […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 356 : Envoûtements et anatomie

Quelle que soit la profondeur des liens qui unissent deux êtres — faits le plus souvent d’amour, d’admiration, de respect […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 355 : Moustic

Aujourd’hui, les chevaux sont abattus soit pour des raisons économico-financières, leur propriétaire n’ayant plus les moyens de les entretenir ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 354 : Amer pressentiment

Quand une personne qui nous est chère disparaît, il est réconfortant de croire qu’elle continuera de « vivre » aussi longtemps que […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 353 : S’aimer

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus