Archive | mai 2015

Philippe Parrot : Poème contemporain 97 : Remember me !

Edith Piaf

Édith Piaf est née le 19 décembre 1915 à Paris. Son père, Louis Alphonse Gassion, est artiste de cirque et Annetta Maillard, sa mère, chanteuse de rue. Après l’avoir confiée à l’âge de 18 mois à sa grand-mère paternelle, son père la reprend en 1922 pour lui faire partager sa vie de saltimbanque. En 1930, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 96 : Robe d’organza.

Sai Sankoh

Rêver est un salvateur subterfuge qui permet d’échapper à la réalité, en l’imaginant sous un angle plus engageant. À embellir notre existence de manière fantasmatique, à laisser entrevoir d’autres possibles qu’un morne quotidien plutôt subi que choisi, chacun trouve dans ses chimères, habituellement distillées à dose homéopathique, l’opium qui lui donne la force d’assumer bon […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 95 : Voix d’ailleurs.

Voix d'ailleurs

Le chant grégorien est né au sein de l’église catholique romaine. Interprété par un chœur ou par un soliste nommé chantre, il revêt un caractère sacré parce qu’il est destiné à magnifier exclusivement les textes liturgiques. En conséquence, il est toujours chanté a cappella, sans l’accompagnement d’instruments dont l’emploi en dénaturerait la portée. Néanmoins, l’assistance […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 94 : Quatre saisons.

Automne

Quelles que soient les époques ou les sociétés, les hommes ont toujours cherché dans la nature des repères qui leur permettent non seulement d’organiser leur vie mais aussi de lui donner un sens. Le cycle des saisons avec ses changements radicaux qui reviennent d’une année sur l’autre, a toujours été l’un des plus importants car […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 93 : Premières amours

37°2 le matin

Ils sont jeunes, insouciants et enthousiastes, se sentant dans leur corps comme dans leur tête, bel et bien vivants et pleins de promesses. Au cours d’une promenade improvisée en pleine campagne, ils se livrent l’un à l’autre pour la première fois, faisant brusquement entrer dans leur vie feux, couleurs et absolu. Dès lors, animés par […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 92 : Le déserteur.

Couple de Brassaï

Lui fuit la guerre et ses combats ; elle fuit la guerre et ses horreurs. Lui n’en peut plus de tuer sans cesse des hommes ; elle n’en peut plus de pleurer sans arrêt ses morts. Fussent-ils du même côté, en butte au même ennemi, attachés aux mêmes valeurs, défenseurs de la même cause, tous deux ont […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 99 : Mères de soldats.

Le rapport d’un père à ses enfants est essentiellement affectif. Un fort sentiment le lie certes à ses fils mais […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 47 : Sniper

Alors qu’à cette heure, à des milliers de kilomètres de l’Europe, soldats et miliciens s’entre-tuent avec acharnement, les uns pour […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 371 : Trace s’efface

MON PROCHAIN POÈME DEMAIN DIMANCHE 24 FÉVRIER 2019 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 370 : Pensées en vrille

Il arrive parfois que l’on ait brusquement envie de lâcher prise et de n’en faire qu’à sa tête, sans se […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 369 : Trop les boules…

À devoir faire face à nos obligations et soucis quotidiens, nous occultons l’essentiel. Quel que soit notre âge : jeune, adulte ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 368 : Guerres de religion

Dans bien des religions, sous couvert de Livres « Sacrés » censés transcrire les paroles d’un dieu omniscient et omnipotent, les Fidèles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 367 : Pensées ou jouissances ?

Aujourd’hui que la toute-puissante Raison, par le biais de la Technique et, plus récemment encore, de l’Intelligence Artificielle, s’immisce dans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 366 : Trahison de printemps

Elle était l’unique fleur alentour et nulle vie, autre que la sienne, n’existait en ces lieux. Haut perchée sur sa […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus