Archive | juin 2015

Philippe Parrot : Poème n°103 : Enfance assassinée

Jeunesse assassinée

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Comment accepter l’inacceptable ? Comment supporter l’insupportable ? Comment, à l’annonce d’un tel drame, gérer « l’après » quand il vous ampute brutalement d’un être qui perpétuait votre chair, d’un être qui donnait sens à votre vie, d’un être qui détenait entre ses […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°102 : Onirique amour

Onirique amour

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci « Nuit Blanche » est un court-métrage réalisé par le canadien Arev Manoukian. Il raconte l’histoire d’un homme et d’une femme qui, dans le Paris des années 1950, échangent un poignant regard. Ils ne se connaissent pas mais on […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°101 : Passante endeuillée.

Passante endeuillée

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Il y a plus de quarante ans maintenant, je m’étais assis sur un banc, boulevard Edgar Quinet, à Paris, tout près du cimetière Montparnasse quand j’ai soudain aperçu une jeune femme, tout de noir vêtue, en larmes, se diriger […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°100 : Au fil du temps

Au fil du temps

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. À l’aube de la vieillesse, pour peu que les choix de vie opérés — aussi douloureux soient-ils par les renoncements qu’ils impliquent — aident l’esprit à prendre assez de hauteur pour trouver dans notre passé, notre présent et notre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 99 : Mères de soldats.

La ballade du soldat

Le rapport d’un père à ses enfants est essentiellement affectif. Un fort sentiment le lie certes à ses fils mais c’est une « pure » émotion véhiculée par le cœur et la conscience qui s’appuie trop peu sur une base biologique. Il en va tout autrement d’une mère. Au sens strict, ses fils sont  « la […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°98 : Du fard sur ses cils.

Belle endormie

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Il avait pris la communication machinalement, tant accaparé par ses soucis professionnels qu’il était bien décidé à s’en prendre à l’imbécile qui le dérangeait en plein travail. Mais, contre toute attente, il n’avait pas proféré un mot. Le souffle […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 148 : Deux coquelicots

Deux amants reviennent en pèlerinage sur les lieux de leurs premières amours : un creux douillet derrière une haie qui les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 13 : Rose noire

Que nul ne s’y trompe. La Black Baccara n’est pas synonyme de mort, bien au contraire. La rose noire symbolise […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 340 : Sois insoumis !

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 22 JUILLET 2018 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 339 : L’oiseau et le roseau

Un oiseau, une plante… Une cage, une berge… Un canari dans sa prison dorée, un roseau au bord d’une rivière… […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 338 : Souffle, libère nos âmes !

Le chambellan, un ange déchu condamné à demeurer dans l’antichambre de « l’Éternel Éther » pour en faciliter l’accès, avançait […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 337 : Paulette Wright… Pourquoi ?

Suite à un avis de recherche lancé le samedi 16 juin 2018, le corps inanimé de Paulette Wright a été […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 336 : Baisers volés en gare

Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en même temps, de part et d’autre du quai 13. Aussitôt […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 335 : La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus