Avec l’été, autochtones et vacanciers investissent le littoral de la Méditerranée pour profiter pleinement de la mer et du soleil. Allongés sur le sable et collés les uns aux autres sur des plages surpeuplées, tels des sardines dans leur boite, ou au contraire, isolés et tranquilles dans quelque calanque atteinte au prix de longues heures de marche, tels des solitaires en quête d’un coin paradisiaque, les uns comme les autres apprécient ce temps libre où ils peuvent enfin s’abandonner à l’instant et oublier leurs soucis et leurs responsabilités. Coupés pour quelques jours du monde du travail, ils ne cherchent plus qu’à se détendre, le corps et l’esprit détachés des vicissitudes de la vie. C’est ainsi qu’ils passent en famille d’agréables moments, pleins d’insouciance et de gaieté, ne songeant plus qu’à rire et à partager, ravis de ressentir à cette occasion la force de cet amour familial qui les lient.

Alors, ne les dérangeons surtout pas et laissons-les à leurs joies et à leurs plaisirs…

Philippe Parrot

Image de prévisualisation YouTube

Plage de Bonporteau à Cavalaire-sur-Mer

*      *      *      *      *

Pour lire le poème « Rires et bonheur », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous.

fichier pdfP 109 – Rires et bonheur

Poème écrit par Philippe Parrot

Commencé le vendredi 24 juillet 2015

Et terminé le samedi 25 juillet 2015

Vous aimez ce poème. Partagez l’article ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots.

Image de prévisualisation YouTube

Pour visualiser le poème en même temps qu’il est lu, cliquez simultanément sur le fichier pdf et sur la vidéo !

Retour à la page d’accueil

 *      *      *      *      *

I need you

 *      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes, ou mieux vous procurer mon recueil de poésie, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous. Merci de me lire.

Tous mes poèmes                                      Le livre Corps et âme, au diable !

     Découvrir tous mes poèmes                                                                   Commander mon recueil de poésie.

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

Pour vous procurer mes livres, vous pouvez cliquer sur les couvertures ci-dessous. Toutefois, les Éditions Qui Lit Vit n’en ayant plus en stock aujourd’hui, suite à la cessation du contrat liant les deux parties, elles s’adresseront à moi qui possède encore des exemplaires. Aussi, si vous souhaitez les avoir au plus vite, envoyez-moi directement votre demande via le formulaire de contact ci-dessous. Je vous les enverrai dans les meilleurs délais, dédicacés qui plus est.

À bientôt donc…

Couverture SCH                                              Couverture VA2V

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Philippe Parrot : Poème contemporain 400

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 1 SEPTEMBRE 2019 DANS LA MATINÉE *      *      *      *     * Pour lire le poème «  […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 399 :

MON PROCHAIN POÈME JEUDI 29 AOUT 2019 DANS LA MATINÉE *      *      *      *     * Pour lire le poème «  […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 398 :

MON NOUVEAU POÈME DIMANCHE 25 AOUT 2019 DANS LA MATINÉE *      *      *      *     * Pour lire le poème «  […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 397 : Encombrant fantôme

MON PROCHAIN POÈME JEUDI 22 AOÛT 2019 DANS LA MATINÉE Personnage fantastique qui hante traditionnellement l’imaginaire des enfants abreuvés de […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 396 : L’étoile et la rose

À l’arrière d’une vaste demeure en ruines qui témoignait d’un passé aujourd’hui bel et bien oublié, il y avait un […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 395 : Quelle chose étrange…

Si l’homme exerce une domination sans partage sur la Nature qui lui permet de la transformer à sa guise, c’est […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus