Archive | novembre 2015

Philippe Parrot : Novel : Venus has two faces, and so many more…

Venus has two faces, and so many more...

« Venus has two faces, and so many more… » is the story of a timeless journey. A lost soul in the city, Nino Lanzani is a victim of a plot orchestrated by Boris Zakowski, a detective who does not seek to injure the people he is trailing, but to the contrary, allows them to […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 139 : A Lola Ouzounian, nos tendres pensées…

P 139 : Lola Ouzounian Victime Bataclan

En ce jour où les Français rendent un dernier hommage aux victimes de l’attentat du 13 novembre 2015 au Bataclan — notamment lors d’une commémoration aux Invalides en présence du Chef de l’État et des membres du gouvernement — je souhaitais, à ma manière, évoquer la mémoire de la plus jeune d’entre elles, Lola Ouzounian, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 138 : Paroles de femme

Paroles de femme

Ces paroles de femme sont purement imaginaires et dénuées de tout fondement. Car quelle amante pourrait supporter de toujours attendre un homme perpétuellement absent ? À moins d’avoir la trempe d’une épouse de marin, aucune ! S’il s’avère donc légitime et souhaitable qu’elle vive sa vie sans se soucier le moins du monde d’un être aussi chimérique, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 137 : Balles au Bataclan 13 novembre

Bataclan le 131115 après le drame

Il y a tout juste une semaine maintenant, des terroristes pénétraient à l’intérieur du Bataclan, salle de spectacle parisienne, où se déroulait un concert. Plus de 1 000 personnes se pressaient là — jeunes trentenaires pour la plupart — désireuses de trouver dans un florilège de décibels et de chansons, de guitares et d’émotions de quoi […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 136 : Naïades dans l’étang

136 - Naïades dans l'eau 2

John William Waterhouse (1849/1917) est un peintre britannique né à Rome. Dans les années 1850, sa famille retourne en Angleterre et s’installe à Londres, à proximité du Victoria and Albert Museum. Son père lui enseigne la peinture jusqu’à ce qu’il soit admis à la Royal Academy, en 1870. À la fin des années 1870 et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 135 : Ô temps d’une rose !

Ô temps d'une rose

Si nul n’arrête le cours du Temps qui poursuit ainsi son devenir inexorable, indifférent à notre sort, les hommes y trouvent néanmoins leur place en inscrivant leur destinée dans un cadre éphémère et changeant — le leur ! — nommé « histoire ». Histoire avec un grand H qui retrace l’évolution de leur espèce mais aussi histoire […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 134 : A la poursuite d’une ombre.

A la poursuite d'une ombre

Socrate (470-399 av. J.-C.) avait son « daïmôn », cette voix intérieure qui l’enjoignait de s’engager dans telle direction plutôt que dans telle autre, alors que son esprit l’en dissuadait de prime abord. Démoniaque ou non, divine ou non, cette voix le hantait, en permanence tapie au tréfonds de sa conscience, attendant à chaque fois son heure pour […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 133 : Mots jetés au vent

Mots au vent

Il s’agit là d’un nouvel exercice de style : s’astreindre à ce que le dernier mot d’un vers soit le premier du suivant ! Si cette formelle contrainte pourrait, semble-t-il, freiner l’imagination en en restreignant le champ, il s’avère qu’elle ne m’a pas empêché, bien au contraire, de laisser libre cours à mes divagations, prenant plaisir à […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 99 : Mères de soldats.

Le rapport d’un père à ses enfants est essentiellement affectif. Un fort sentiment le lie certes à ses fils mais […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 47 : Sniper

Alors qu’à cette heure, à des milliers de kilomètres de l’Europe, soldats et miliciens s’entre-tuent avec acharnement, les uns pour […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 371 : Trace s’efface

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 FÉVRIER 2019 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 370 : Pensées en vrille

Il arrive parfois que l’on ait brusquement envie de lâcher prise et de n’en faire qu’à sa tête, sans se […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 369 : Trop les boules…

À devoir faire face à nos obligations et soucis quotidiens, nous occultons l’essentiel. Quel que soit notre âge : jeune, adulte ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 368 : Guerres de religion

Dans bien des religions, sous couvert de Livres « Sacrés » censés transcrire les paroles d’un dieu omniscient et omnipotent, les Fidèles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 367 : Pensées ou jouissances ?

Aujourd’hui que la toute-puissante Raison, par le biais de la Technique et, plus récemment encore, de l’Intelligence Artificielle, s’immisce dans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 366 : Trahison de printemps

Elle était l’unique fleur alentour et nulle vie, autre que la sienne, n’existait en ces lieux. Haut perchée sur sa […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus