Archive | mai 2016

Philippe Parrot : Poème contemporain 183 : Barbe à papa

183 - Barbe à papa

La barbe à papa fut inventée en 1897 par William Morrison, dentiste, et par John C. Wharton, confiseur, tous deux habitants de Nashville dans le Tennessee (USA). Elle se présente comme une boule de filaments de sucre cristallisé enroulés autour d’un bâton. Le plus souvent de couleur rose, d’un goût assez insipide, elle a un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 182 : Oubliez-moi !

182 - Oubliez-moi 2

La mémoire, en stockant des informations sous forme de souvenirs, liées à nos vécus et à nos apprentissages d’autrefois, est une faculté psychique qui permet simultanément d’asseoir l’image que nous nous faisons de nous-même et de mieux nous adapter au présent. Toutefois, compte tenu de la masse de données emmagasinées au cours de l’existence, afin […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 181 : Recherche désespérément !

181 - Recherche désespérément 1

Depuis l’avènement des réseaux sociaux, des médias et de la téléphonie mobile, nous ne cessons plus de communiquer en permanence. Hélas, si ces supports ont permis de développer considérablement le sentiment de proximité entre les personnes, ils ont tué, en contrepartie, l’intimité entre les êtres. En effet, enfermés dans nos bulles virtuelles, emprisonnés dans un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 180 : Ton amour est un don

180 - Ton amour est un don

Il montait quatre à quatre l’escalier de l’immeuble malgré la fatigue accumulée au terme d’une harassante journée de travail. Il avait tellement hâte de la retrouver… Arrivé sur le palier, il cherchait machinalement la clef dans ses poches quand, avant même qu’il ne la trouve et ne l’introduise dans la serrure, elle entrebâilla la porte, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 179 : Au pays d’Alice

179 - Au pays d'Alice

Si, au Pays des Merveilles, Alice rencontre des créatures hautement improbables, au cours d’aventures vraiment surréalistes, dans des lieux totalement invraisemblables, alors, pourquoi ne pas imaginer au Pays des Mots, une échappée où tout vers comme toute strophe finiraient par des consonances en « isse » ? Pari totalement absurde s’il en est, il n’en demeure pas moins […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 178 : Partir pour revenir

178 - Partir pour revenir

À dormir désormais à la belle étoile, là où ses pas l’avaient guidé durant le jour et là où la fatigue l’invitait soudain à faire une halte, il avait appris à supporter la dureté de cette vie d’errance où, sac au dos, il ne cessait jamais de marcher, infatigable, poursuivant par tout temps : sous les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 211 : Rue Mouffetard

La rue Mouffetard, située dans le Vème arrondissement, est l’une des rues les plus anciennes de Paris. Tracée par les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 199 : Crazy Horse

Le « Crazy Horse » est un cabaret de strip-tease créé par Alain Bernardin en 1951. Situé dans le quartier des Champs-Elysées, […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 189 : Le zinc

À l’heure où chacun d’entre nous s’affiche sur les réseaux sociaux, prêt à se livrer corps et âme, il résulte […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 187 : Rêver d’amour dans le métro

La RATP lançait en mars dernier son concours du Grand Prix Poésie 2016 — présidé cette année par Zabou Breitman […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 357 : Balbar

Nino n’est personne sinon qu’un citadin à la dérive qui se cherche, en vain, depuis des décennies… Un jour, manipulé […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 356 : Envoûtements et anatomie

Quelle que soit la profondeur des liens qui unissent deux êtres — faits le plus souvent d’amour, d’admiration, de respect […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 355 : Moustic

Aujourd’hui, les chevaux sont abattus soit pour des raisons économico-financières, leur propriétaire n’ayant plus les moyens de les entretenir ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 354 : Amer pressentiment

Quand une personne qui nous est chère disparaît, il est réconfortant de croire qu’elle continuera de « vivre » aussi longtemps que […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 353 : S’aimer

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus