Archive | mai 2016

Philippe Parrot : Poème contemporain 183 : Barbe à papa

183 - Barbe à papa

La barbe à papa fut inventée en 1897 par William Morrison, dentiste, et par John C. Wharton, confiseur, tous deux habitants de Nashville dans le Tennessee (USA). Elle se présente comme une boule de filaments de sucre cristallisé enroulés autour d’un bâton. Le plus souvent de couleur rose, d’un goût assez insipide, elle a un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 182 : Oubliez-moi !

182 - Oubliez-moi 2

La mémoire, en stockant des informations sous forme de souvenirs, liées à nos vécus et à nos apprentissages d’autrefois, est une faculté psychique qui permet simultanément d’asseoir l’image que nous nous faisons de nous-même et de mieux nous adapter au présent. Toutefois, compte tenu de la masse de données emmagasinées au cours de l’existence, afin […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 181 : Recherche désespérément !

181 - Recherche désespérément 1

Depuis l’avènement des réseaux sociaux, des médias et de la téléphonie mobile, nous ne cessons plus de communiquer en permanence. Hélas, si ces supports ont permis de développer considérablement le sentiment de proximité entre les personnes, ils ont tué, en contrepartie, l’intimité entre les êtres. En effet, enfermés dans nos bulles virtuelles, emprisonnés dans un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 180 : Ton amour est un don

180 - Ton amour est un don

Il montait quatre à quatre l’escalier de l’immeuble malgré la fatigue accumulée au terme d’une harassante journée de travail. Il avait tellement hâte de la retrouver… Arrivé sur le palier, il cherchait machinalement la clef dans ses poches quand, avant même qu’il ne la trouve et ne l’introduise dans la serrure, elle entrebâilla la porte, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 179 : Au pays d’Alice

179 - Au pays d'Alice

Si, au Pays des Merveilles, Alice rencontre des créatures hautement improbables, au cours d’aventures vraiment surréalistes, dans des lieux totalement invraisemblables, alors, pourquoi ne pas imaginer au Pays des Mots, une échappée où tout vers comme toute strophe finiraient par des consonances en « isse » ? Pari totalement absurde s’il en est, il n’en demeure pas moins […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 178 : Partir pour revenir

178 - Partir pour revenir

À dormir désormais à la belle étoile, là où ses pas l’avaient guidé durant le jour et là où la fatigue l’invitait soudain à faire une halte, il avait appris à supporter la dureté de cette vie d’errance où, sac au dos, il ne cessait jamais de marcher, infatigable, poursuivant par tout temps : sous les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 99 : Mères de soldats.

Le rapport d’un père à ses enfants est essentiellement affectif. Un fort sentiment le lie certes à ses fils mais […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 47 : Sniper

Alors qu’à cette heure, à des milliers de kilomètres de l’Europe, soldats et miliciens s’entre-tuent avec acharnement, les uns pour […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 371 : Trace s’efface

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 FÉVRIER 2019 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 370 : Pensées en vrille

Il arrive parfois que l’on ait brusquement envie de lâcher prise et de n’en faire qu’à sa tête, sans se […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 369 : Trop les boules…

À devoir faire face à nos obligations et soucis quotidiens, nous occultons l’essentiel. Quel que soit notre âge : jeune, adulte ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 368 : Guerres de religion

Dans bien des religions, sous couvert de Livres « Sacrés » censés transcrire les paroles d’un dieu omniscient et omnipotent, les Fidèles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 367 : Pensées ou jouissances ?

Aujourd’hui que la toute-puissante Raison, par le biais de la Technique et, plus récemment encore, de l’Intelligence Artificielle, s’immisce dans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 366 : Trahison de printemps

Elle était l’unique fleur alentour et nulle vie, autre que la sienne, n’existait en ces lieux. Haut perchée sur sa […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus