Archive | août 2016

Philippe Parrot : Poème contemporain 201 : La Dame-Aux-Yeux-Noirs

La Dame aux yeux noirs

Visage allongé et légèrement incliné, teint abricot, sourcils arqués, yeux en amande, noirs et profonds, nez long et fin, bouche pincée et colorée, on reconnaît d’emblée dans ce « Nu assis à la chemise » (1917) la patte du peintre Amedeo Modigliani (1884/1920). Assise sur une chaise, cachant son corps nu sous une chemise qu’elle retient en […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Tous mes poèmes contemporains par ordre chronologique (101 à 200)

Homme seul sur un toit

Vous aimez mes poèmes, partagez cette page ! Vous contribuerez ainsi à leur diffusion. Merci. Le 21 mars dernier, c’était la  Journée Mondiale de la Poésie ! Voilà un bon prétexte pour décider de vous faciliter l’accès à tous mes poèmes, en les rassemblant dans un même article. Vous pourrez ainsi, en fonction de votre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 200 : Une vie à rebours au fil des saisons

Au rythme des saisons

L’existence nous impose un parcours bien linéaire qui va de la naissance à la mort, en passant par l’enfance, la maturité et la vieillesse, sans que nous puissions à aucun moment interférer sur ce processus biologique. Mais rien n’empêche à la pensée — pour une fois délirante — de sortir de cet incontournable schéma pour […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 199 : Crazy Horse

199 - Crazy Horse

Le « Crazy Horse » est un cabaret de strip-tease créé par Alain Bernardin en 1951. Situé dans le quartier des Champs-Elysées, au 12 avenue Georges V, à Paris, il tire son nom du légendaire chef sioux Thasunka Witko, traduit ainsi en anglais. Mêlant avec brio érotisme et esthétisme, grâce à des jeux de lumières très travaillés […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 198 : Dis, quand te reverrai-je ?

Homme face à la mer

Dans nos sociétés frappées de plein fouet par le chômage, l’emploi est si rare qu’il faut parfois aller le chercher là où il se trouve, très loin, obligeant les postulants à rompre avec leurs attaches amoureuses quand bien même leurs sentiments sont forts et nourriciers. Dès lors, c’est à eux seuls qu’il revient de réfuter […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 197 : Pour toi, ces roses

197 - Pour toi, ces roses...

Les rosiers constituent un genre de plantes, dit genre Rosa, appartenant à la famille des Rosacées. Caractérisée par un grand nombre de pétales imbriqués les uns dans les autres, la rose, fleur du rosier, est depuis toujours appréciée pour la beauté de ses couleurs et pour la délicatesse de son parfum. Aussi, ne faut-il pas […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 196 : Suicidaires amours

196 - Suicidaires amours

Quand la relation amoureuse entre deux êtres s’avère exclusive sous prétexte qu’elle est passionnée, il est évident qu’une conception aussi possessive de l’autre, engendre parfois, à la moindre transgression du pacte, une blessure narcissique si profonde qu’une perception délirante de la réalité peut se substituer à la raison et conduire à lever toute inhibition, poussant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 195 : Le lys et l’abeille

P 195 - L'abeille

Si l’organisation interne d’une ruche est complexe, la recherche du pollen nécessaire à la production du miel, l’est tout autant. C’est à l’autrichien Karl von Frisch (1886/1982), auteur de l’ouvrage « Vie et mœurs des abeilles », que l’on doit la description de ce qu’il nomme le « langage des abeilles » au travers des « danses » spécifiques qu’elles effectuent. […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 194 : Coeurs à nu…

Jeunesse

À l’heure où le fonctionnement des institutions démocratiques en Occident semble de plus en plus sclérosé, les élites freinant la mise en place des nouvelles modalités d’exercice du pouvoir que permettraient les techniques de communication numérique en terme de réactivité et de représentativité citoyennes… À l’heure où nos vieux systèmes étatiques par nature hiérarchiques et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 193 : Sublime apparition

Femme désert

J’avais laissé derrière moi un passé trop pesant, avec ses amours tumultueuses et ses choix douloureux, égaré volontaire dans un immense désert où je savais fatalement me perdre tôt ou tard. Je marchais depuis des heures, hagard sous un soleil de plomb, sentant rapidement mes forces s’amenuiser, quand, au beau milieu des dunes, au sommet […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 99 : Mères de soldats.

Le rapport d’un père à ses enfants est essentiellement affectif. Un fort sentiment le lie certes à ses fils mais […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 47 : Sniper

Alors qu’à cette heure, à des milliers de kilomètres de l’Europe, soldats et miliciens s’entre-tuent avec acharnement, les uns pour […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 371 : Trace s’efface

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 FÉVRIER 2019 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 370 : Pensées en vrille

Il arrive parfois que l’on ait brusquement envie de lâcher prise et de n’en faire qu’à sa tête, sans se […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 369 : Trop les boules…

À devoir faire face à nos obligations et soucis quotidiens, nous occultons l’essentiel. Quel que soit notre âge : jeune, adulte ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 368 : Guerres de religion

Dans bien des religions, sous couvert de Livres « Sacrés » censés transcrire les paroles d’un dieu omniscient et omnipotent, les Fidèles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 367 : Pensées ou jouissances ?

Aujourd’hui que la toute-puissante Raison, par le biais de la Technique et, plus récemment encore, de l’Intelligence Artificielle, s’immisce dans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 366 : Trahison de printemps

Elle était l’unique fleur alentour et nulle vie, autre que la sienne, n’existait en ces lieux. Haut perchée sur sa […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus