Archive | septembre 2016

Philippe Parrot : Poème contemporain 210 : Cyclope amoureux

210 - Cyclope amoureux

Dans la mythologie grecque, Polyphème est un cyclope, géant anthropophage, fils de Poséidon et de la muse Thoosa. Amoureux de Galatée, une nymphe de la mer qui lui préfère le berger sicilien Acis, il tue son rival dont Galatée changera le sang en une rivière portant son nom en Sicile. Ce dévorant amour est évoqué […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 209 : Trop éphémère beauté

209- Trop éphémère beauté

L’univers en marche n’accorde nullement l’éternité aux éléments qui le constituent, le Temps et l’Espace n’étant que ces cadres incontournables au sein desquels la matière, vivante ou non, surgit, perdure, se désagrège puis disparaît. Ainsi en va-t-il de l’existence des hommes… Quelle que soit la beauté qu’elle dégage, quelle que soit la complexité qu’elle implique, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 208 : Coeur en jachère

208 - Coeur en jachère

La mémoire est tout à la fois la gardienne d’une vie et le fondement d’une identité. En figeant nos vécus en images, empilées en strates bigarrées plus ou moins fidèles, plus ou moins embellies, plus ou moins fiables, elle donne à chacun la certitude d’être unique de par la singularité de ces expériences ainsi archivées… […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 207 : Pèlerinage en bord de mer

Pélerinage en bord de mer

L’après-midi était bien avancée et, à l’approche de la fin de l’été, elle voulait absolument profiter de ce jour ensoleillé — sans doute l’un des derniers ! — avant que les premières fraîcheurs d’automne ne fassent leur apparition sur la lande et le bord de mer. Enveloppée dans une cape qui descendait jusqu’à ses pieds, sa […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 206 : Pourquoi ?

Pourquoi ?

À devoir s’ouvrir au monde et aux êtres, pour survivre et s’épanouir, l’homme est confronté journellement à des situations imprévues qui échappent totalement à sa raison. Faute de les comprendre intuitivement, il ne peut dès lors s’empêcher de se poser d’innombrables questions quant au « comment ? » des choses comme à leur « pourquoi ? ». Si les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 205 : Doux réveil de femme

205 - Doux réveil de femme

Aux hommes — même aimés ! — elle a toujours préféré sa liberté, gage d’indépendance et d’autonomie. Jeune et belle, radieuse et provocante, elle laisse donc ses amants venir à elle, au gré des hasards de la vie, se liant corps et âme avec eux, le temps d’une passion… Intense et brève, profonde et dévorante, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 204 : Accepter de vieillir ?

Vers la vieillesse

« La vieillesse » est une étape de la vie humaine située entre « l’âge mûr » où la personne, totalement indépendante, est à l’apogée de ses aptitudes mentales et physiques et « la sénilité » où elle rentre, au contraire, dans la dépendance, suite à la disparition de ses facultés intellectuelles et physiques. Si, naguère, un homme entre 50 et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 203 : Envol en mon hiver

Envol en mon hiver

Un vieil homme marche le long des quais d’un port de pêche… Les chalutiers arrivés dès l’aube, après plusieurs jours en mer, déchargent leur cargaison afin qu’elle soit vendue à la criée. Au milieu des marins affairés, des acheteurs impatients, des badauds étonnés, l’étranger déambule, fasciné par cette agitation où, derrière l’apparent tohu-bohu, il devine […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 202 : Naissance et promesses

Bébé

Alors qu’autrefois grossesses subies et mortalité infantile élevée faisaient de la naissance une « fatalité » inscrite dans la vie comme une étape parmi d’autres, les progrès réalisés en médecine ces dernières décennies ont transformé la venue d’un enfant en un événement choisi, unique et précieux, porteur d’innombrables attentes. En effet, n’étant plus « non désirées » mais, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 99 : Mères de soldats.

Le rapport d’un père à ses enfants est essentiellement affectif. Un fort sentiment le lie certes à ses fils mais […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 47 : Sniper

Alors qu’à cette heure, à des milliers de kilomètres de l’Europe, soldats et miliciens s’entre-tuent avec acharnement, les uns pour […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 371 : Trace s’efface

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 FÉVRIER 2019 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 370 : Pensées en vrille

Il arrive parfois que l’on ait brusquement envie de lâcher prise et de n’en faire qu’à sa tête, sans se […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 369 : Trop les boules…

À devoir faire face à nos obligations et soucis quotidiens, nous occultons l’essentiel. Quel que soit notre âge : jeune, adulte ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 368 : Guerres de religion

Dans bien des religions, sous couvert de Livres « Sacrés » censés transcrire les paroles d’un dieu omniscient et omnipotent, les Fidèles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 367 : Pensées ou jouissances ?

Aujourd’hui que la toute-puissante Raison, par le biais de la Technique et, plus récemment encore, de l’Intelligence Artificielle, s’immisce dans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 366 : Trahison de printemps

Elle était l’unique fleur alentour et nulle vie, autre que la sienne, n’existait en ces lieux. Haut perchée sur sa […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus