Archive | novembre 2016

Philippe Parrot : Poème contemporain 224 : Artificielles et charnelles ivresses

224 - Artificielles et charnelles ivresses

Ses parents absents pour le week-end, elle attendait ce moment depuis trop longtemps pour ne pas lui envoyer un texto aussitôt leur départ et lui annoncer qu’il pouvait venir dès maintenant, sûre que sa sœur fermerait les yeux. Dans le même collège depuis la sixième, ils étaient tombés amoureux au fur et à mesure qu’ils […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 223 : A Pauline Lafont, si troublante ingénue

223 - A Pauline 2

Née le 6 avril 1963 à Nîmes, Pauline Lafont est la fille de l’actrice Bernadette Lafont et du sculpteur hongrois Diourka Medveczky. Enfant de la balle et habituée des plateaux de cinéma, elle désire très vite se tourner vers l’art dramatique. Particulièrement à l’aise avec son corps, (en 1979, à l’âge de 16 ans, elle […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 222 : A vau-l’eau de vies

P 222 - Fin d'une histoire

Être un vieillard aujourd’hui n’est pas une sinécure, pour peu qu’elle l’ait été un jour… Son corps et son esprit en plein naufrage, ses proches dispersés par les contraintes de nos sociétés de marché, il se retrouve le plus souvent oublié, bénéficiaire de faibles revenus, relégué dans un isolement profond, avec, comme seules visites, les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 221 : Beautés s’en vont avec le vent…

221 - Beautés s'en vont avec le vent 2

Dans notre monde mercantile où, en matière de marketing, jeunesse et corps féminin sont deux arguments publicitaires efficaces qui poussent à toujours plus consommer, il s’avère que la « beauté » est un critère qui fait vendre. Idéal fantasmé fabriqué de toutes pièces, relatif à un état spécifique de nos sociétés, quelles que soient les formes qu’elle […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 220 : Retrouvailles

Gare de Lisbonne - Photo de Nelson L

Voilà trois décennies qu’ils correspondaient à l’occasion des vœux du Nouvel An, chacun dans des villes distinctes, lié par des attaches familiales et professionnelles. Mais leur amour de jeunesse, pour l’un et l’autre le premier, les avait si profondément marqués qu’il était à jamais resté enfoui dans leur cœur. Cette année passée ensemble — alors […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 219 : Instant magique

Instant Magique

Un parfum est par nature évanescent. À peine l’a-t-on perçu, associé le plus souvent au corps d’un être, voilà qu’il s’estompe, dispersé alentour, laissant dans notre chair un émoi. Rien n’est ainsi plus à l’image du Temps-qui-passe qu’une fragrance puisque tous deux, éphémères et insaisissables, nous échappent. Que Guerlain ait eu l’idée, il y a […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 131 : Baiser de la Camarde

À peine nés, nous voilà tous assez vieux pour mourir ! Inhérente à la condition humaine, la mort se présente comme […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 116 : Le vieil homme et la feuille morte

Un vieil homme, las et désabusé, marche le long d’un chemin. C’est l’automne et le soleil se couche à l’horizon […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 98 : Du fard sur ses cils.

Il avait pris la communication machinalement, tant accaparé par ses soucis professionnels qu’il était bien décidé à s’en prendre à […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 26 : L’ange des ténèbres.

À l’inverse des hommes, lâches ou paresseux, qui cherchent trop souvent à reporter à demain ce qu’ils pourraient faire aujourd’hui, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 380 : Un coup dans l’aile

MON PROCHAIN POÈME LE DIMANCHE 28 AVRIL 2019 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( auteur […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 379 : Notre-Dame de Paris

Lundi 15 avril 2019, peu avant 19 heures, l’alarme incendie se déclenchait deux fois à l’intérieur de la nef de Notre-Dame […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 378 : Gueule cassée, âme perdue

Lettre imaginaire d’un Poilu : « Ma Matoune. En cette aube du 13 octobre 1916, sous une pluie glaçante qui traverse […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 377 : Danseuse au Crazy Horse

Le « Crazy Horse » est un cabaret de strip-tease créé par Alain Bernardin en 1951. Situé dans le quartier des Champs-Élysées, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 376 : Halte en bord de mer de nuit

C’est en songeant à Claude Monet (1840/1926) qui peignit, entre 1892 et 1894, la Cathédrale de Rouen à des heures […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 375 : Halte en bord de mer de jour

Il y a quelques jours, en allant sur le profil de l’association « Les Sabots du Cœur » créée par Hassen Bouchakour, […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus