Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci

Nos vies s’écoulent au même rythme que les saisons. À une différence près cependant… Nos printemps nos étés, nos automnes et nos hivers passés, nul nouveau cycle ne viendra nous redonner une seconde chance, nous offrir la possibilité d’une autre existence.

Au terme de ces quatre incontournables étapes, nous autres hommes, nous voilà condamnés à mourir, irrémédiablement arrachés au mouvement de l’univers auquel nous aurons — un trop bref instant — participé. Mais vous, femmes, avoir le privilège d’enfanter vous donnerait-il la poignante illusion qu’une partie de vous perdure dans le Temps à travers la « chair de votre chair », donnant à votre passage un vrai sens ?

Philippe Parrot

280 - Femme au fil des saisons

Les saisons – Alfons Mucha

*      *      *      *      *

Pour lire le poème « À toi, femme au fil de tes saisons ! », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous. Merci.

fichier pdf P 280 – A toi, femme au fil de tes saisons !

Poème écrit par Philippe Parrot

Entre le 25 et le 26 juillet 2017

Image de prévisualisation YouTube

Pour visualiser le poème en même temps qu’il est lu, cliquez simultanément sur le fichier pdf et sur la vidéo !

Retour à la page d’accueil

 *      *      *      *      *

I need you

 *      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes, ou mieux vous procurer mon recueil de poésie, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous. Merci de me lire.

Tous mes poèmes                                      Le livre Corps et âme, au diable !

     Découvrir tous mes poèmes                                                        Commander mon recueil de poésie.

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

Pour vous procurer mes livres, vous pouvez cliquer sur les couvertures ci-dessous. Toutefois, mon ancienne maison d’édition n’en ayant plus en stock aujourd’hui, suite à la cessation du contrat liant les deux parties, elles s’adresseront à moi qui possède encore des exemplaires. Aussi, si vous souhaitez les avoir au plus vite, envoyez-moi directement votre demande via le formulaire de contact ci-dessous. Je vous les enverrai dans les meilleurs délais, dédicacés qui plus est.

À bientôt donc…

Couverture SCH                                              Couverture VA2V

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

Mots-clefs :, , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Philippe Parrot : Poème d’hier n°209 : Trop éphémère beauté

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. L’univers en marche n’accorde […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°13 : Rose noire

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Que nul ne s’y […]

Philippe Parrot : Poème n°319 : L’enfant noir

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 25 FÉVRIER 2018 A 11 HEURES Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com (auteur : Wendy […]

Philippe Parrot : Poème n°318 : Cher Présent

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Si la perception du […]

Philippe Parrot : Poème n°317 : L’eau du lac

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Dans son roman « Le […]

Philippe Parrot : Poème n°316 : Femme dans un miroir

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Seule, face à la […]

Philippe Parrot : Poème n°315 : L’ermite

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Sans trop savoir pourquoi, […]

Philippe Parrot : Poème n°314 : Dame croisée

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Dans une rue déserte […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus