Archive | août 2017

Philippe Parrot : Poème n°289 : Ondoyante rousse chevelure

289 - Ondoyante chevelure

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Malgré l’unanime réprobation de leurs proches, ils avaient décidé de s’installer, là, dans ce trou perdu adossé à une colline qui faisait face à la mer. Situé à l’extrémité de l’île, loin des circuits touristiques, bâti sur les flancs […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Tous mes poèmes par ordre chronologique (201 à 300)

Poésie au fil de la plume

Vous aimez mes poèmes, partagez cette page ! Vous contribuerez ainsi à leur diffusion. Merci. Le 21 mars dernier, c’était la  Journée Mondiale de la Poésie ! Voilà un bon prétexte pour décider de vous faciliter l’accès à tous mes poèmes, en les rassemblant dans un même article. Vous pourrez ainsi, en fonction de votre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°288 : De l’autre côté…

288 - De l'autre côté

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. De l’autre côté de l’horizon, il y aura toujours maints continents où vivent des êtres que nous ne connaîtrons jamais… De l’autre côté des frontières, il y aura toujours maints pays où séjournent des étrangers que nous ne connaîtrons […]

Lire la suite... 2 Commentaires

Philippe Parrot : Poème n°287 : Histoire de fou

Danse du dragon

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Un oiseau dans sa cage, la cage dans une gare, un Monsieur-au-cigare qui la tient… Une femme sur le quai et, caché dans son sac, un vieux chat déluré… Un gendarme sur ses gardes, son molosse affamé… Un chinois […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°286 : Rêve de vieux fou

286 - Rêve de vieux fou

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Où l’imagination, sans frein ni limites, veut-elle parfois nous entraîner ? Où les associations d’idées, absurdes et incontrôlables, veulent-elles par hasard nous mener ? Où les mots, enfilés comme des perles les unes après les autres, veulent-ils à l’occasion nous […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°285 : Jeune fille au bain

285 - Jeune fille au bain

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Entre copines, au collège, certaines en parlaient avec tant d’audace et d’impudeur que leurs propos n’étaient pas tombés dans l’oreille d’un sourd… Depuis qu’elle discernait, non sans inquiétudes, de profonds changements s’opérer en elle ; depuis qu’elle éprouvait des émois […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°284 : Rêves de jeune fille

284 - Rêves de jeune fille

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. À peine rentrée du collège — avant même que sa mère ne l’invite à goûter puis à faire ses devoirs — voilà qu’elle se débarrasse de son sac et se précipite dans sa chambre pour se jeter sur le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°283 : L’homme sans qualités

283 - L'homme sans qualités

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. À l’image d’Ulrich, personnage-clé du roman « L’homme sans qualités » de Robert Musil, certains individus ne parviennent jamais à trouver un sens à leur vie comme au monde. Non qu’ils soient dépourvus d’esprit ou de sensibilité : bien au contraire, leur […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°282 : Vénus au miroir

282 - Vénus au miroir 2

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Si cette sculpturale jeune femme n’émerge pas d’une conque — à l’image du tableau de Botticelli « Naissance de Vénus » — il n’en est pas moins vrai qu’elle semble surgir de la pénombre d’une alcôve, fière de dévoiler sa gracieuse et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°281 : Âme en voyage

281 - Ame en voyage

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci D’ordinaire, la fonction du langage, objectivé à travers des sons ou des signes, est de véhiculer des idées ou des ordres. Il permet ainsi aux hommes de partager des pensées différentes ou d’engager des actions communes. Il est donc […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier n°250 : L’envol de l’aigle

L’aigle royal est un rapace de la famille des accipitridés. D’une taille allant de 60 cm à 1 m, d’une […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°238 : Grand-Duc

Toute plaisanterie mise à part, il faut d’abord se défaire de cette idée simpliste suivant laquelle la chouette serait la […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°110 : Voyage initiatique

Qui, longeant les quais d’un port de pêche, à l’heure de la criée, quand les poissons fraîchement péchés sont débarqués […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°48 : Merle noir.

Depuis plus d’un an, il avait pris l’habitude d’investir régulièrement le jardinet, trouvant dans le feuillage persistant d’un épineux un […]

Philippe Parrot : Poème n°336 : Baisers volés en gare

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 JUIN 2018 A 11 HEURES Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en […]

Philippe Parrot : Poème n°335 : La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était […]

Philippe Parrot : Poème n°334 : Sur de célestes crêtes

Bô Lin Doa s’était levé dès l’aube, pressé de quitter la cabane construite de ses mains quelques années plus tôt, […]

Philippe Parrot : Poème n°333 : La banane d’Anne

En matière d’érotisme, dans la communication comme dans l’art, associer banane et gente féminine n’est jamais — et c’est bien […]

Philippe Parrot : Poème n°332 : Bois Belleau

Il y a maintenant tout juste cent ans, à quelques mois de la fin de la Première Guerre Mondiale, avaient […]

Philippe Parrot : Poème n°331 : Homme dans les ténèbres

Retiré dans quelque pièce d’une vaste demeure, assis — pourquoi pas ? — tout contre un bureau, le coude de son […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus