Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci.

À l’image d’Ulrich, personnage-clé du roman « L’homme sans qualités » de Robert Musil, certains individus ne parviennent jamais à trouver un sens à leur vie comme au monde. Non qu’ils soient dépourvus d’esprit ou de sensibilité : bien au contraire, leur raison et leur cœur les mènent ! Non seulement à trop prendre de recul par rapport à la réalité, ils deviennent indifférents à tout mais aussi à trop pâtir de leurs émotions, ils finissent par tuer le moindre de leurs élans de peur qu’il ne les détruise.

Ainsi, à ne plus rien trahir de leurs pensées comme de leurs sentiments, deviennent-ils des passe-murailles auxquels personne ne prête attention, des quidams qui traversent l’existence sans qu’on les voit. Êtres pourvus d’un excès de qualités, ils s’étiolent dans l’indifférence générale, se conduisant pour survivre comme s’ils n’en possédaient aucune.

Tel est le destin de tous les « Nemo » !

Philippe Parrot

283 - L'homme sans qualités

*      *      *      *      *

Pour lire le poème « L’homme sans qualités », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous. Merci.

fichier pdf P 283 – L’homme sans qualités

Poème écrit par Philippe Parrot

Entre le 5 et le 6 août 2017

Image de prévisualisation YouTube

Pour visualiser le poème en même temps qu’il est lu, cliquez simultanément sur le fichier pdf et sur la vidéo !

Retour à la page d’accueil

 *      *      *      *      *

I need you

 *      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes, ou mieux vous procurer mon recueil de poésie, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous. Merci de me lire.

Tous mes poèmes                                      Le livre Corps et âme, au diable !

     Découvrir tous mes poèmes                                                        Commander mon recueil de poésie.

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

Pour vous procurer mes livres, vous pouvez cliquer sur les couvertures ci-dessous. Toutefois, mon ancienne maison d’édition n’en ayant plus en stock aujourd’hui, suite à la cessation du contrat liant les deux parties, elles s’adresseront à moi qui possède encore des exemplaires. Aussi, si vous souhaitez les avoir au plus vite, envoyez-moi directement votre demande via le formulaire de contact ci-dessous. Je vous les enverrai dans les meilleurs délais, dédicacés qui plus est.

À bientôt donc…

Couverture SCH                                              Couverture VA2V

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Mots-clefs :, , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Philippe Parrot : Poème d’hier n°249 : Mes mains sur tes seins

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Ils s’étaient rencontrés […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°87 : Sans habit sans drap sans rien

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Le paradoxe avec cette […]

Philippe Parrot : Poème n°301 : Anne Bert

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 22 OCTOBRE 2017 A 20 HEURES Née à Bordeaux en 1958, après avoir exercé diverses activités […]

Philippe Parrot : Poème n°300 : La colombe, l’ours et le corbeau

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Un peu à la […]

Philippe Parrot : Poème n°299 : Oser le dire.

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Oppressé par des peurs […]

Philippe Parrot : Poème n°298 : Déni des « ni » de Lily !

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Ils n’ont rien, sinon […]

Philippe Parrot : Poème n°297 : Voyage en train fantôme

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Le « train fantôme […]

Philippe Parrot : Poème n°296 : Le gland du vieux chêne

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Gangrenée par l’esprit productiviste […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus