Archive | septembre 2017

Philippe Parrot : Poème contemporain 296 : Le gland du vieux chêne

296 - Le gland du vieux chêne

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Gangrenée par l’esprit productiviste et la logique capitaliste, l’agriculture, vouée à l’exportation en Occident, vise à produire toujours plus et ce, toujours plus vite… Il s’ensuit que faune et flore, sur une aire donnée, constituent des freins puissants à […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 295 : Ta chatte

P 295 - La femme au chat - Renoir

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Comme chaque dimanche, heureuse de lâcher prise après une harassante semaine de travail, tu t’adonnes à ton passe-temps favori : la sieste ! Nonchalamment étendue sur le lit, nue, profitant des rayons brûlants du soleil, tu t’offres à l’estivale chaleur, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 294 : Ode au soleil

294 - Ode au soleil

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Apparu il y a environ 4,5 milliards d’années, le Soleil est composé pour 75% d’hydrogène et pour 25% d’hélium. Situé dans la Voie lactée, de nombreuses planètes — dont la Terre — gravitent autour de lui. Tirant son […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 293 : Monsieur Lessecret

293 - Monsieur Secret

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Tel un passe-muraille, honteux et timoré, il cherche constamment à passer inaperçu, accablé par le poids de sa faute, convaincu qu’il serait par tous condamné si jamais elle était avouée… Tout de noir vêtu pour mieux se fondre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 292 : Suis ta route !

292 - Suis ta route !

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Du fait de sa jeunesse et du vaste champ des possibles qui s’offrait par conséquent à lui — du moins dans l’Absolu ! — Jacques ne discernait pas encore la voie qui donnerait un sens à sa vie. Trop […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 291 : Mais, t’es bourré ou quoi ?

P 291 - T'es bourré ou quoi ?

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Bon ! Sans doute penserez-vous qu’il faut être bourré d’chez bourré pour écrire un tel texte qui ne veut strictement rien dire. Et vous aurez bien raison : il ne rime à rien, n’a ni queue ni tête et, parti de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 290 : Rencontre du troisième type

290 - Rencontre du troisème type

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Au cours de l’existence — souvent sans que l’on s’y attende le moins du monde : au détour d’une rue, au bureau, à l’usine, chez des amis, voire sur les réseaux sociaux — l’on fait la connaissance d’une personne qui […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 148 : Deux coquelicots

Deux amants reviennent en pèlerinage sur les lieux de leurs premières amours : un creux douillet derrière une haie qui les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 13 : Rose noire

Que nul ne s’y trompe. La Black Baccara n’est pas synonyme de mort, bien au contraire. La rose noire symbolise […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 340 : Sois insoumis !

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 22 JUILLET 2018 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 339 : L’oiseau et le roseau

Un oiseau, une plante… Une cage, une berge… Un canari dans sa prison dorée, un roseau au bord d’une rivière… […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 338 : Souffle, libère nos âmes !

Le chambellan, un ange déchu condamné à demeurer dans l’antichambre de « l’Éternel Éther » pour en faciliter l’accès, avançait […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 337 : Paulette Wright… Pourquoi ?

Suite à un avis de recherche lancé le samedi 16 juin 2018, le corps inanimé de Paulette Wright a été […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 336 : Baisers volés en gare

Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en même temps, de part et d’autre du quai 13. Aussitôt […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 335 : La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus