Archive | novembre 2017

Philippe Parrot : Poème contemporain 306 : Jouir de sa jeunesse

P 306 - Jouir de sa jeunesse

Une fois encore, il s’agit là d’un exercice de style — sur le fond assez formel — que j’avais déjà tenté, en 2013, avec le poème n°21 : Ténèbres d’une vie et le poème n°22 : Lumières d’une vie. J’y opposais, à l’époque, deux manières d’être, point par point, mais en reprenant à chaque fois la même structure […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 305 : Affronter sa vieillesse

305 - Affronter sa vieillesse

Une fois encore, il s’agit là d’un exercice de style — sur le fond assez formel — que j’avais déjà tenté, en 2013, avec le poème n°21 : Ténèbres d’une vie et le poème n°22 : Lumières d’une vie. J’y opposais, à l’époque, deux manières d’être, point par point, mais en reprenant à chaque fois la même structure […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 304 : Mort du cygne

304 - mort du cygne

Gracieux solitaire qui glissait sur l’eau avec élégance et célérité, il avait agrémenté, durant tout l’été, nos promenades le long du canal de la Marne. Bien souvent, avant même que nous soyons à sa hauteur — la plupart du temps près des péniches à quai —, il virait de bord pour venir à notre rencontre, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 303 : Ensorcelante chimère

303 - Ensorcelante chimère

À force de vivre en reclus, le rêveur indécrottable finit toujours par accorder plus d’importance aux images qu’aux êtres qui les suscitent dans son esprit. À fuir la réalité au point de frôler parfois le pathos, il est tellement habité par ses visions qu’il en vient à privilégier sur toute autre considération le compagnonnage des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 211 : Rue Mouffetard

La rue Mouffetard, située dans le Vème arrondissement, est l’une des rues les plus anciennes de Paris. Tracée par les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 199 : Crazy Horse

Le « Crazy Horse » est un cabaret de strip-tease créé par Alain Bernardin en 1951. Situé dans le quartier des Champs-Elysées, […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 189 : Le zinc

À l’heure où chacun d’entre nous s’affiche sur les réseaux sociaux, prêt à se livrer corps et âme, il résulte […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 187 : Rêver d’amour dans le métro

La RATP lançait en mars dernier son concours du Grand Prix Poésie 2016 — présidé cette année par Zabou Breitman […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 357 : Balbar

Nino n’est personne sinon qu’un citadin à la dérive qui se cherche, en vain, depuis des décennies… Un jour, manipulé […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 356 : Envoûtements et anatomie

Quelle que soit la profondeur des liens qui unissent deux êtres — faits le plus souvent d’amour, d’admiration, de respect […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 355 : Moustic

Aujourd’hui, les chevaux sont abattus soit pour des raisons économico-financières, leur propriétaire n’ayant plus les moyens de les entretenir ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 354 : Amer pressentiment

Quand une personne qui nous est chère disparaît, il est réconfortant de croire qu’elle continuera de « vivre » aussi longtemps que […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 353 : S’aimer

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus