Archive | décembre 2017

Philippe Parrot : Poème contemporain 311 : Dedans nos coeurs brille ton esprit

311 - Dedans nos coeurs brille ton esprit

Bien qu’un exercice de style soit toujours, par nature, formel et contraignant, il faut néanmoins trouver quelque satisfaction à s’imposer des règles strictes. Dans le poème d’aujourd’hui, le pari est le suivant : la première lettre de chaque vers doit permettre au final d’écrire verticalement la première partie du titre, à savoir « Dedans nos cœurs » ; la […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 310 : Balancez-moi !

310 - Balancez-moi !

Quel adulte ne garde pas, enfoui dans sa mémoire, le souvenir de promenades avec ses parents alors qu’enfant, ils le tenaient par la main et le balançaient vivement au milieu des rires et des exclamations ? Quel adulte ne garde pas, enfoui dans sa mémoire, le souvenir de promenades avec son enfant alors qu’avec l’autre parent, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 309 : Tous semblables

309 - Migrants en Méditerranée

Poussés par la pauvreté, les guerres intestines, la faillite des États, voire par les changements climatiques, depuis des décennies des hommes et des femmes fuient par milliers leur pays d’origine pour venir en Europe. Face à ces flux migratoires incessants, nos sociétés occidentales dépassées par la situation s’efforcent en vain d’endiguer ces mouvements de population. […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 308 : Vibrer avec les mots

308 - Vibrer avec les mots

Une fois encore, un exercice de style : faire que le mot qui achève un vers soit aussi le mot qui commence le suivant ! Histoire de donner un rythme plus chaloupé au poème, une allure plus chantante aux images coincées dans ce formel carcan… Si un tel parti pris paraît de prime abord freiner l’imagination puisqu’il […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 307 : Deux tempétueux amants

307 - Deux tempétueux amants

Comme l’atteste la littérature érotique, quand des amants s’adonnent à des pratiques sexuelles qui vont bien au-delà de ce que morale et religion tolèrent, ils empruntent souvent des voies qui les coupent irrémédiablement du monde extérieur. En effet, leur sexualité débridée — portée par leur aveugle passion — les conduit toujours à rechercher des jouissances […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 213 : La mer et la mourante

Dans la chambre impersonnelle de l’hôpital où elle séjournait depuis des semaines, avec, comme seul horizon, des murs écrus et […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 177 : Elle se donne à la mer

Elle avait attendu la nuit pour prendre le chemin longeant les Calanques et surplombant d’une centaine de mètres la mer, […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 124 : Voir la mer

Perdus dans la frénétique agitation des cités, las du regard jugeant des foules comme de la bêtise sans fond de […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 58 : Le phare de Phédra.

Le phare est un édifice mythique qui hante l’inconscient collectif. Impressionnante bâtisse érigée vers le ciel, aussi droit qu’un phallus, […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 23 : Notre île bleue

Touchants amants désireux de fuir un quotidien qui les étouffe, ils ne cessent de vouloir embarquer sur le premier navire venu, à destination d’une […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 361 : Du temps qui reste…

MON PROCHAIN POÈME 16 DÉCEMBRE 2018 DANS LA MATINÉE Photo trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : Kellepics )

Philippe Parrot : Poème contemporain 360 : Dis, c’est quoi la mer ?

À l’origine du Vivant sur la Terre, les hommes doivent donc à la mer leur existence en tant qu’espèce. Mais, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 359 : Le p’tit vieux

Pas lents, dos voûté, canne en main, il se rend chaque matin, d’une démarche hésitante, en centre ville pour faire […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 358 : Cirque d’Au-Delà

Un peu à la manière du film « Freaks », sorti en 1932, qui plonge le spectateur au cœur de la tournée […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 357 : Balbar

Nino n’est personne sinon qu’un citadin à la dérive qui se cherche, en vain, depuis des décennies… Un jour, manipulé […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 356 : Envoûtements et anatomie

Quelle que soit la profondeur des liens qui unissent deux êtres — faits le plus souvent d’amour, d’admiration, de respect […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus