Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci.

Comme l’atteste la littérature érotique, quand des amants s’adonnent à des pratiques sexuelles qui vont bien au-delà de ce que morale et religion tolèrent, ils empruntent souvent des voies qui les coupent irrémédiablement du monde extérieur. En effet, leur sexualité débridée — portée par leur aveugle passion — les conduit toujours à rechercher des jouissances extrêmes, seules capables de privilégier le désir sur toute autre considération, qu’elle soit d’ordre existentiel ou social.

Cependant, au-delà de cette quête effrénée de sulfureux plaisirs, au-delà du rejet de codes trop étouffants, au-delà du besoin de satisfaire des pulsions sans tabou, ne manifestent-ils pas aussi leur volonté de se mettre en accord avec eux-mêmes, d’être en paix avec leur nature profonde, les exigences de leur corps et de l’esprit enfin pleinement satisfaites ? Sans aucun doute ! Car, à se libérer du joug des conventions, à sentir l’autre en faire de même, ils découvrent soudainement leur vie en prise avec du « sens » en la soumettant à l’emprise de leur sens. Et les voilà, du coup, comblés de bonheur !

Avec le risque néanmoins de courir à leur perte s’ils ne se donnent pas les moyens, tôt ou tard, de circonvenir les desiderata d’un inconscient qui, à refuser systématiquement tout garde-fou, peut vouloir approcher les limites de la raison ou de la vie, au plus prés de la folie ou de la mort…

Philippe Parrot

307 - L'empire des sens

L’empire des sens – Film de Nagisa Oshima

Image de prévisualisation YouTube

*      *      *      *      *

Pour lire le poème « Deux tempétueux amants », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous. Merci.

fichier pdf P 307 – Deux tempétueux amants

Poème écrit par Philippe Parrot

Le mardi 28 novembre 2017

Image de prévisualisation YouTube

Pour visualiser le poème en même temps qu’il est lu, cliquez simultanément sur le fichier pdf et sur la vidéo !

Retour à la page d’accueil

 *      *      *      *      *

I need you

 *      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes, ou mieux vous procurer mon recueil de poésie, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous. Merci de me lire.

Tous mes poèmes                                      Le livre Corps et âme, au diable !

     Découvrir tous mes poèmes                                                        Commander mon recueil de poésie.

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

Pour vous procurer mes livres, vous pouvez cliquer sur les couvertures ci-dessous. Toutefois, mon ancienne maison d’édition n’en ayant plus en stock aujourd’hui, suite à la cessation du contrat liant les deux parties, elles s’adresseront à moi qui possède encore des exemplaires. Aussi, si vous souhaitez les avoir au plus vite, envoyez-moi directement votre demande via le formulaire de contact ci-dessous. Je vous les enverrai dans les meilleurs délais, dédicacés qui plus est.

À bientôt donc…

Couverture SCH                                              Couverture VA2V

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Philippe Parrot : Poème d’hier n°301 : Anne Bert

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Née à Bordeaux […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°11 : Une si belle journée d’été

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. C’est le temps des […]

Philippe Parrot : Poème n°309 : Tous semblables !

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 17 DÉCEMBRE 2017 VERS 14 HEURES Louis Armstrong – What a wonderful world ( 1967 ) […]

Philippe Parrot : Poème n°308 : Vibrer avec les mots

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Une fois encore, un […]

Philippe Parrot : Poème n°306 : Jouir de sa jeunesse

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Une fois encore, il […]

Philippe Parrot : Poème n°305 : Affronter sa vieillesse

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Une fois encore, […]

Philippe Parrot : Poème n°304 : Mort du cygne

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Gracieux solitaire qui […]

Philippe Parrot : Poème n°303 : Ensorcelante chimère

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. À force de […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus