Archive | avril 2018

Philippe Parrot : Poème contemporain 328 : Beauté à contre-jour

328 - Beauté à contre-jour

Chaque fin de semaine, Lisa était ravie de quitter l’internat pour retrouver, le temps d’un week-end, sa famille. Mais plus encore que partager du temps avec ses parents, elle avait hâte de se cloîtrer dans sa chambre où elle se sentait, en quelque sorte, reine d’un royaume imaginaire et rassurant. Là, parmi une multitude de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 327 : Esprit, enivre-moi

327 - Esprit, enivre-moi !

Il vient un temps pour l’homme raisonnable où, voyant peu à peu ses forces et ses désirs s’étioler, laminées par les vicissitudes de l’existence, sous peine de sombrer dans l’amertume et la mélancolie, il doit suppléer à ce corps défaillant par le recours à d’autres expériences que celles vécues jusqu’alors. « Agir sur le réel […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 326 : Émi et la colombe

326 - Emi et la colombe

Comme elle le faisait depuis quelques années, Émi attendait avec impatience l’arrivée de la colombe sur le rebord de la fenêtre. En effet, dès les premiers jours du printemps, l’oiseau débarquait d’on ne sait où pour fêter avec elle la nouvelle saison, ne cessant de roucouler bruyamment et de faire d’incessantes révérences derrière la vitre. […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 325 : Colonel Arnaud Beltrame

P 326 - Colonel Arnaud Beltrame

Quand, le vendredi 23 mars 2018, en milieu de matinée, Arnaud Beltrame, du Groupement de Gendarmerie de l’Aude, apprend qu’une prise d’otages se déroule dans le Super U de Trèbes, il se rend avec ses collègues aussitôt sur les lieux où un salarié et un client viennent d’être abattus. Après l’évacuation du supermarché, seule une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 324 : Éternels émois

324 - Eternels émois

Lorsqu’un être cher nous quitte, parti ou décédé, il reste en soi tant de souvenirs des moments passés en sa compagnie qu’avant de disparaître à notre tour, ils alimentent dans notre cœur un flux constant d’émois. Bercé quotidiennement par elles, ces émotions contribuent dès lors à donner du sens à l’existence, la parant à jamais […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 213 : La mer et la mourante

Dans la chambre impersonnelle de l’hôpital où elle séjournait depuis des semaines, avec, comme seul horizon, des murs écrus et […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 207 : Pèlerinage en bord de mer

L’après-midi était bien avancée et, à l’approche de la fin de l’été, elle voulait absolument profiter de ce jour ensoleillé […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 124 : Voir la mer

Perdus dans la frénétique agitation des cités, las du regard jugeant des foules comme de la bêtise sans fond de […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 45 : Couple en bord de mer

Chaque année, en juillet et en août, nous ne songeons plus qu’aux vacances. Congés et été deviennent alors deux mots […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 392 : Féminicides

Le terme « féminicide » commença à être juridiquement utilisé en Amérique Latine (notamment après les meurtres des sœurs Mirabal, toutes trois […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 391 : Sous nos pas, la vie s’en va…

La sensation d’écoulement du Temps est une perception très subjective. Selon son âge, son état d’esprit et ses priorités du […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 390 : L’homme au tatouage

Il avait très vite eu la certitude qu’elle allait littéralement le « posséder », envoûté qu’il était par sa beauté, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 389 : Déconnade

Des images — toutes plus absurdes les unes que les autres — qui s’enchaînent : des virgules dragueuses de points ; des diables […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 388 : Embrouillamini

Une nouvelle fois l’envie m’a pris de m’imposer une kyrielle de contraintes en vue d’écrire un texte a priori absurde […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 387 : Deux araignées

Sœurs jumelles, elles ne s’étaient jamais séparées, ne concevant pas un seul instant de faire quoi que ce soit sans […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus