Quand une personne qui nous est chère disparaît, il est réconfortant de croire qu’elle continuera de « vivre » aussi longtemps que ceux qui l’ont connue, seront de ce monde. Et qu’elle mourra — vraiment et seulement — le jour où ces derniers, nourris en permanence de ses évocations, s’en iront à leur tour.

Quelle croyance bien romantique et fallacieuse ! En effet, au fil des ans, le pouvoir corrosif du Temps agit sur nous avec une telle efficacité qu’il transforme peu à peu nos souvenirs précis en des images de plus en plus floues qui tuent insidieusement le sentiment de « présence » laissée par elle, au point de la réduire, un beau jour, à une vague silhouette totalement désincarnée.

Détachés d’elle à notre insu, son rappel ne nous émeut plus et là voilà du coup — il faut bien se l’avouer — bel et bien morte pour toujours…

Philippe Parrot

 

354 - Amer constat

Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( auteur : PublicDomainPictures )

*      *      *      *      *

Pour lire le poème « Amer pressentiment », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous.

fichier pdf P 354 – Amer pressentiment

Poème écrit par Philippe Parrot

Entre le 23 et le 24 octobre 2018

Vous aimez ce poème. Partagez l’article ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots.

Image de prévisualisation YouTube

Visualisez la vidéo ci-dessus, en plein écran, directement sur YouTube !

Image de prévisualisation YouTube

Retour à la page d’accueil

 *      *      *      *      *

 I need you

*      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes classés par ordre chronologique et thématique, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous :

Tous mes poèmes de 1 à 100        0 - Tous mes poèmes  De 101 à 200 bf

Tous mes poèmes de 201 à 300        Tous mes poèmes de 301 à 400

0 - Tous mes poèmes  De 401 à 500        Tous mes poèmes par thèmes

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Mots-clefs :, , , , , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus