La sensation d’écoulement du Temps est une perception très subjective. Selon son âge, son état d’esprit et ses priorités du moment, chacun d’entre nous le ressent différemment. Flux permanent dans lequel s’opèrent les changements qui modifient ce qui nous entoure et ce que nous sommes, il est, avec l’espace, ce cadre incontournable qui rend possible notre singulier destin de Vivant : un jour apparaître pour, un jour, disparaître !

À ce titre, à observer les destructions et les ravages qui s’opèrent, en son sein, sur les choses et les êtres avant d’en arriver là ( tant de peines et de labeur pour ça : ce rien, ce néant ! ), il peut parfois nous arriver en quête d’un bouc émissaire responsable de ces naufrages et de cette absurdité d’avoir de bonnes raisons de l’exécrer et de s’en prendre alors à lui, même si — nous le savons — vider son sac et le vouer aux gémonies n’aura strictement aucune incidence sur son cours, tant notre sort l’indiffère.

Au moins, à nous défouler, nous faisons-nous plaisir à bon compte…

Philippe Parrot.

391 - Sous nos pas, la vie s'en va

Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : Myriams-Fotos )

*      *      *      *     *

Pour lire le poème « Sous nos pas, la vie s’en va », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous.

fichier pdfP 391 – Sous nos pas, la vie s’en va

 Poème écrit par Philippe Parrot

Entre le 9 et le 11 juillet 2019

Image de prévisualisation YouTube

Visualisez la vidéo ci-dessus, en plein écran, directement sur YouTube !

Image de prévisualisation YouTube

Vous aimez ce texte. Partagez l’article ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots.

Retour à la page d’accueil

 *      *      *      *      *

 I need you

*      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes classés par ordre chronologique et thématique, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous :

Tous mes poèmes de 1 à 100        0 - Tous mes poèmes  De 101 à 200 bf

Tous mes poèmes de 201 à 300        Tous mes poèmes de 301 à 400

0 - Tous mes poèmes  De 401 à 500        Tous mes poèmes par thèmes

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

Par ailleurs, si vous souhaitez vous procurer mes livres, passez votre commande par mon intermédiaire, via le formulaire de contact ci-dessous. Je vous les enverrai dans les meilleurs délais, dédicacés qui plus est.

À bientôt donc…

  Couverture SCH                     A - couverture VA2V -  2013

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Mots-clefs :, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Philippe Parrot : Poème contemporain 400

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 1 SEPTEMBRE 2019 DANS LA MATINÉE *      *      *      *     * Pour lire le poème «  […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 399 :

MON PROCHAIN POÈME JEUDI 29 AOUT 2019 DANS LA MATINÉE *      *      *      *     * Pour lire le poème «  […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 398 :

MON NOUVEAU POÈME DIMANCHE 25 AOUT 2019 DANS LA MATINÉE *      *      *      *     * Pour lire le poème «  […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 397 : Encombrant fantôme

MON PROCHAIN POÈME JEUDI 22 AOÛT 2019 DANS LA MATINÉE Personnage fantastique qui hante traditionnellement l’imaginaire des enfants abreuvés de […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 396 : L’étoile et la rose

À l’arrière d’une vaste demeure en ruines qui témoignait d’un passé aujourd’hui bel et bien oublié, il y avait un […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 395 : Quelle chose étrange…

Si l’homme exerce une domination sans partage sur la Nature qui lui permet de la transformer à sa guise, c’est […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus