Des changements climatiques profonds ; des richesses naturelles épuisées ; des oligarchies hors sol ; des élites plus riches ; des peuples plus pauvres… Des envies irrépressibles de renouvellement constant des besoins ; des communautés trop sectaires qui sacralisent le rejet ; des ego trop narcissiques qui fuient le « Collectif »… Au final — cocktail mortifère ! — la convergence de tous ces facteurs avait conduit, en quelques décennies, à l’effondrement des systèmes et à l’écroulement des civilisations. Pour faire face au chaos et à la violence qui s’en étaient suivis, une clique d’ambitieux avait imposé, dans le sang, un nouvel ordre mondial, totalitaire et martial, qui réduisait les individus à des matricules connectés, parfaitement contrôlés.

C’est alors qu’un despérado s’était dressé, exhortant  les hommes à se rebeller contre la tyrannie, l’arbitraire et les privilèges jusqu’au jour où, trahi par un des siens, il fut incarcéré, torturé,  jugé et exécuté…

De nouveau, l’Ordre régnait.

Philippe Parrot

 424 - Pendaison

Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com  ( Auteur : kalhh )

 *      *      *      *      *

Pour lire le poème « Le despérado et la mort », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous.

fichier pdfP 424 – Le despérado et la mort

Poème écrit par Philippe Parrot

Entre le 3 et le 6 mars 2020

Image de prévisualisation YouTube

Visualisez la vidéo ci-dessus, en plein écran, directement sur YouTube !

Image de prévisualisation YouTube

Retour à la page d’accueil

 *      *      *      *      *

 I need you

*      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes classés par ordre chronologique et thématique, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous :

Tous mes poèmes de 1 à 100        0 - Tous mes poèmes  De 101 à 200 bf

Tous mes poèmes de 201 à 300        Tous mes poèmes de 301 à 400

0 - Tous mes poèmes  De 401 à 500        Tous mes poèmes par thèmes

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus