Il ne régnait plus sur Terre qu’un immense chaos et une nuit sans fin. Villes anéanties, campagnes dévastées, rues comme voies bombardées ! Immeubles effondrés, maisons saccagées, jardins et parcs piétinés ! Ponts effondrés, routes coupées, fleuves pollués, mers contaminées !  Trains déraillés, avions écrasés, voitures abandonnées, poussettes oubliées ! Enfin, un linceul de nuages toxiques dans le ciel et un soleil caché !

Que s’était-il donc passé pour en arriver là ? Nulle possibilité de réponse ne viendrait désormais troubler le lourd silence d’un Temps à jamais suspendu puisque tous les hommes avaient disparu, exterminés par leurs bombes et leurs virus, fruits de leurs haines et de leurs folies. Ne restait pour témoigner du passé guerrier et, parfois, glorieux de leurs civilisations qu’un volatile gracieux, très haut perché. À quoi ou à qui cet oiseau des eaux devait-il sa survie ? Cela demeurait un mystère qui laissait d’ailleurs de marbre l’intéressé.

Philippe Parrot

475 - Le héron

Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com (Auteur : MabelAmber)

*      *     *     *      *

Pour lire le poème « Le héron », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous.

fichier pdfP 475 – Le héron

Poème écrit par Philippe Parrot

Entre le 26 et le 29 avril 2021

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Regardez les vidéos ci-dessus sur YouTube, puis, pour me soutenir, abonnez-vous à ma chaîne ! Merci.

*      *     *     *      *

I need you

*      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes classés par ordre chronologique et thématique, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous :

Tous mes poèmes de 1 à 100        0 - Tous mes poèmes  De 101 à 200 bf

Tous mes poèmes de 201 à 300        Tous mes poèmes de 301 à 400

0 - Tous mes poèmes  De 401 à 500        Tous mes poèmes par thèmes

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus