À peine sortis du ventre maternel, voire encore bien au chaud à l’intérieur, l’expérience de la vie nous montre, et nous enseigne, que nous sommes tous assez vieux pour mourir. Qu’un concours fâcheux de circonstances se produise, et nous voilà — sans notre « consentement éclairé » et beaucoup plus tôt que ne le voudrait la logique des choses — sur la liste des Convoqués, obligés de nous présenter les pieds devant…

Replacée dans l’axe infini du Temps, la brièveté de l’absurde pièce que nous interprétons, sur la scène si mouvante de l’existence, dépend donc d’imprévisibles facteurs qui se jouent de nous, comme la tempête avec les marins qui, faute de savoir quand elle se lèvera pour briser leur navire, feignent de ne pas s’en soucier.

Alors, dans l’attente de cette fantasque et délétère bourrasque, entretenons cette plaisante illusion que nos pieds sont bien ancrés dans la terre, et pour si longtemps que rien ni personne ne pourra nous en arracher.

Car, vivre vaut bien l’aveuglement d’une si salutaire croyance !

Philippe Parrot

492 - Le nourrisson

Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com (Auteur : PublicDomainPictures)

*      *     *     *      *

Pour lire le poème « Le nourrisson », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous.

fichier pdfP 492 – Le nourrisson

Poème écrit par Philippe Parrot

Entre le 2 et le 5 novembre 2021

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Regardez les vidéos ci-dessus sur YouTube, puis, pour me soutenir, abonnez-vous à ma chaîne ! Merci.

*      *     *     *      *

I need you

*      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes classés par ordre chronologique et thématique, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous :

Tous mes poèmes de 1 à 100        0 - Tous mes poèmes  De 101 à 200 bf

Tous mes poèmes de 201 à 300        Tous mes poèmes de 301 à 400

0 - Tous mes poèmes  De 401 à 500        Tous mes poèmes par thèmes

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus