Au pied d’un monumental escalier, aux couleurs pétantes mais défraîchies, il s’est assis dans un coin, son chien à ses côtés, d’une discrétion qui frise l’invisibilité. Si petit, face à l’imposante masse de béton que forme un « mur » de marches au cœur de la ville portuaire ; tellement perdu, au beau milieu de ce cadre urbain, impersonnel et froid, où le ciment règne en maître et où toute autre présence humaine semble exclue, ce jeune routard exprime, à sa manière, le désarroi des hommes modernes, dépassés par un univers pourtant créé de leurs mains et dont la démesure et le gigantisme les écrasent au quotidien.

Notre raison qui déraisonne à vouloir « artificialiser » jusqu’à l’extrême notre environnement ; notre humanité qui s’émousse à ne plus échanger avec les autres dans le respect et la bienveillance mais seulement à communiquer avec eux, via les réseaux sociaux, confronté à l’absurdité de tels bouleversements, lui a manifestement choisi la solution la plus radicale qui soit. Fuir un monde marchand où profits et algorithmes réduisent l’individu à une machine à produire et à consommer, tracée, surveillée, contrôlée et manipulée, qui ne peut plus penser et vivre par elle-même !

Anticipant ainsi, de façon discrète et tranquille, un refus catégorique que d’autres exprimeront dans les décennies à venir de manière beaucoup plus bruyante et violente. C’est certain.

Philippe Parrot

495 - L'oublié des villes

Photo non libre de droit prise par moi-même le 28 août 2021

*      *     *     *      *

Pour lire le poème « L’oublié des villes », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous.

fichier pdfP 495 – L’oublié des villes

Poème écrit par Philippe Parrot

Entre le 23 et le 26 novembre 2021

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Regardez les vidéos ci-dessus sur YouTube, puis, pour me soutenir, abonnez-vous à ma chaîne ! Merci.

Découvrez un autre poème sur un thème approchant :

Poème 264 : Sans domicile fixe - 260517

*      *     *     *      *

I need you

*      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes classés par ordre chronologique et thématique, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous :

Tous mes poèmes de 1 à 100        0 - Tous mes poèmes  De 101 à 200 bf

Tous mes poèmes de 201 à 300        Tous mes poèmes de 301 à 400

0 - Tous mes poèmes  De 401 à 500        Tous mes poèmes par thèmes

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus