Archive par auteur

Philippe Parrot : Poème contemporain 489 : Port d’Asie

Philippe Parrot : Poème contemporain 489 : Port d’Asie

Les pieds dans l’eau — soucieux de les rafraîchir après les avoir malmenés durant des heures — Rakib, assis sur le rebord du vieux sampan squatté depuis des lustres, se détend, portant un regard las sur l’embouchure du fleuve qui se perd dans la mer. C’est ainsi qu’il procède chaque soir, sa journée terminée, les […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 488 : Apprivoisez-nous

Philippe Parrot : Poème contemporain 488 : Apprivoisez-nous

Tiraillé entre les injonctions du corps et de l’esprit, c’est au cœur de cette contradiction — consubstantielle à sa nature — que l’homme trouve assez d’énergie pour agir et s’unir comme assez de constance pour apprendre et juger. Cependant, compte tenu des forces diamétralement opposées que cette dernière met en oeuvre — la chair comme […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 487 : Demain, mère…

Philippe Parrot : Poème contemporain 487 : Demain, mère…

Aurore déambulait le long des Boulevards, ravie de profiter de cette matinée de printemps. L’air était certes encore frais mais, pour la première fois depuis des mois, le ciel au-dessus de Paris, était bleu, sans nuage, avec un soleil bienvenu brillant au-dessus des toits de la capitale. Sa grossesse bien avancée, elle s’inquiétait parfois de […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 486 : Au bord de la jetée

Philippe Parrot : Poème contemporain 486 : Au bord de la jetée

C’était une incongruité légendaire dans l’histoire de la ville. C’était une verrue disgracieuse incrustée au beau milieu des quais du port. Pourtant, ni les autorités municipales ni les habitants de la cité ne souhaitaient voir disparaître cet héritage du passé. Dernière trace de cette époque révolue où voiliers et chalutiers, tous de petite taille, venaient […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 485 : Regrets

Philippe Parrot : Poème contemporain 485 : Regrets

À chaque fois pour de multiples raisons, aucun d’entre nous ne peut s’empêcher d’avoir, un jour ou l’autre, des regrets quant à un choix opéré, quant à une action engagée, quant à des propos tenus. Bien qu’un tel malaise, ancré au tréfonds de soi, soit vain puisqu’il ne changera rien aux faits — passés — qui le suscitent, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 484 : Dis, mon ami…

Philippe Parrot : Poème contemporain 484 : Dis, mon ami…

C’était, en bord de mer, lors d’une matinée de printemps. Je marchais au travers de landes sans savoir où j’allais, ravi d’être seul. Mes pas suivaient un sentier qui serpentait, le long de falaises déchiquetées, entre ajoncs, genêts et bruyères. Peu fréquenté, la végétation y avait repris ses droits. J’avançais donc lentement, veillant à ne […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 483 : Apporte-moi !

Philippe Parrot : Poème contemporain 483 : Apporte-moi !

L’intérêt des échappées littéraires, c’est qu’elles nous permettent de nous affranchir des logiques qui conditionnent nos vies, obligés que nous sommes d’entrer dans des cadres institutionnels, d’agir conformément à des lois, enfin, de penser conformément à des normes. Au bout du compte, contraints à n’être que de dociles agents de production comme d’insatiables consommateurs, uniquement […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot ; Poème contemporain 482 : Le scarabée d’or

Philippe Parrot ; Poème contemporain 482 : Le scarabée d’or

Laisser s’enchaîner dans l’esprit — comme des clichés pris en rafales sur un réflex— des images toutes plus délirantes les unes que les autres, les voyant défiler devant ses yeux à un rythme effréné, sans lien a priori entre elles, quel désopilant parti pris ! Bien que la raison s’insurge un temps contre cet enchaînement de […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 481 : Inepties à la chaîne

Philippe Parrot : Poème contemporain 481 : Inepties à la chaîne

Des vers de terre qui se la coulent douce à bouffer des macchabées, bien au chaud dans leur bière ; des livres couverts de poussière qui s’empilent dans des placards squattés par des fantômes qui dévorent des grimoires ; enfin, nous autres, drôles de bipèdes addicts au « Consommez ! » et shootés au « Moi ! », qui courons […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Poème contemporain 480 : Le routard

Poème contemporain 480 : Le routard

Comment donc empêcher — quand l’amour fou conduit à maints égarements, à maints excès — que la raison ne perde pied, soudainement altérée, privée de ces repères et de ces injonctions qui ordonnent habituellement une existence tranquille ? Aveuglé par la force des sentiments qui l’agitent, ravagé par la puissance des désirs qui l’assaillent, l’amoureux se […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 479 : La rose et la goutte d’eau

Philippe Parrot : Poème contemporain 479 : La rose et la goutte d’eau

Bras séculier des dieux, au service de leur seule Volonté, la venue sur Terre de l’Oiseau-du-Hasard n’était jamais aussi fortuite que la rumeur populaire le laissait supposer. Animal de légende, il hantait depuis des siècles l’esprit des peuples qui racontaient toujours le voir survoler leur territoire à l’instant où ils s’y attendaient le moins, mandaté […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Point de vue n°8 : Les enjeux de la « Mégastructure Numérique »

Philippe Parrot : Point de vue n°8 : Les enjeux de la « Mégastructure Numérique »

« Mégastructure numérique » : nature, fonctionnement et conséquences En ce début du 21ème siècle, indépendamment de l’Infrastructure Économique qui renvoie à la spécificité du Mode de Production de nos sociétés, toutes ralliées aujourd’hui, bon gré mal gré, au capitalisme ; indépendamment de la Superstructure Politique qui renvoie aux modalités de fonctionnement des États (démocratie, dictature, oligarchie, etc), une […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 478 : Être ou avoir ?

Philippe Parrot : Poème contemporain 478 : Être ou avoir ?

La philosophie ne cesse de s’interroger sur les rapports entre l’être et l’avoir depuis qu’elle s’est constituée en savoir. Force est de constater que ce questionnement métaphysique ne contribue, au final, qu’à la production d’ouvrages abscons qui viennent remplir les rayonnages des bibliothèques et que de rares érudits, mûrs et nantis, viennent, de temps en […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : 1,5 MILLION de lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

Philippe Parrot : 1,5 MILLION de lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

1,5 MILLION DE LECTEURS ! AUJOURD’HUI, UN NOUVEAU CAP EST BEL ET BIEN FRANCHI. ET GRÂCE À VOUS ! Suite à ma décision de présenter dans leur intégralité mes maximes, mes poèmes, mes haïkus, mais aussi mon roman « Vénus a deux visages » et mes nouvelles, illustrés par Sandra Savajano et Catherine Collin, un véritable bouleversement […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 477 : Pénétrée par l’écume

Philippe Parrot : Poème contemporain 477 : Pénétrée par l’écume

Arrivée au terme de sa détention, Ava s’apprêtait à quitter, dans quelques jours, la cellule de la sinistre prison où elle avait été incarcérée durant plus d’une décennie. Elle qui avait toujours été, avant, une femme de caractère, entreprenante et déterminée — ce qui, d’ailleurs, l’avait amenée à commettre ce pourquoi elle avait été condamnée […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 476 : Âmes perdues

Philippe Parrot : Poème contemporain 476 : Âmes perdues

Qui se cachent donc derrière les âmes libertines, aux yeux des bien-pensants toujours « perdues » ? Des hommes, des femmes, avides d’amours charnelles qui, à ne jamais s’en lasser, cherchent, dans chaque nouvelle expérience, un exutoire temporaire à leur insatiable besoin d’union des corps. Emportés par la puissance de leurs désirs, ingérables et brûlants, ils ne peuvent, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 475 : Le héron

Philippe Parrot : Poème contemporain 475 : Le héron

Il ne régnait plus sur Terre qu’un immense chaos et une nuit sans fin. Villes anéanties, campagnes dévastées, rues comme voies bombardées ! Immeubles effondrés, maisons saccagées, jardins et parcs piétinés ! Ponts effondrés, routes coupées, fleuves pollués, mers contaminées !  Trains déraillés, avions écrasés, voitures abandonnées, poussettes oubliées ! Enfin, un linceul de nuages toxiques dans le […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 474 : Le baiser de Chloé

Philippe Parrot : Poème contemporain 474 : Le baiser de Chloé

Ils habitaient la même rue ; ils allaient dans le même lycée ; ils empruntaient le même bus ; ils côtoyaient les mêmes jeunes. Journellement, ils se croisaient donc et, bien que le bas de leur visage soit caché, en permanence, par un masque rendu obligatoire par la pandémie qui sévissait depuis des lustres, l’un et l’autre devinaient, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 473 : Montrés du doigt

Philippe Parrot : Poème contemporain 473 : Montrés du doigt

Dans nos sociétés de paillettes et de biens où la finalité de nos existences se réduit, d’une part à mettre en scène notre apparence via les réseaux sociaux — donnant ainsi à nos « ego » l’illusoire sensation d’exister au travers de nos exhibitions —, d’autre part à accumuler toujours plus de choses — donnant ainsi à nos […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrrot : Poème contempoain 472 : Renoncer aux mots

Philippe Parrrot : Poème contempoain 472 : Renoncer aux mots

Depuis combien d’années vivait-il ici, dans cette baraque à flanc de montagne, où nul visiteur ne venait plus le déranger ? Depuis des décennies sans aucun doute puisqu’il avait fini par oublier jusqu’à son nom et son prénom, jusqu’à son enfance et ses amours ! Retiré là sans même se souvenir comment et pourquoi il avait choisi […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 471 : Sur la route d’Errachidia

Philippe Parrot : Poème contemporain 471 : Sur la route d’Errachidia

Chaque matin, juste avant le lever du soleil derrière les crêtes dentelées des montages qui barraient l’horizon ; dans l’axe même du noir ruban d’asphalte, étroit et rectiligne, qui traversait le désert et se perdait dans le lointain — là où les hommes vont s’entasser dans des villes où ils sont abusés par bien plus […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 470 : L’esprit ailleurs

Philippe Parrot : Poème contemporain 470 : L’esprit ailleurs

Il vient une époque où, entravé par un corps qui fait journellement sentir ses limites à d’imperceptibles signes qui ne laissent aucun doute sur son vieillissement, l’homme, contraint de composer avec ce processus, doit s’adapter. Comme s’il prenait une « hauteur de vue » qui ne lui était pas coutumière jusqu’alors, le voilà donc qui apprend, soudain […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 469 : Vingt ans en plein Covid !

Philippe Parrot : Poème contemporain 469 : Vingt ans en plein Covid !

Confiné dans la maison familiale à devoir supporter des parents soit au chômage soit en télétravail ou reclus dans une chambre, en ville, en Cité-U, avec des cours en présentiel en pointillé, voire même supprimés, des « p’tits jobs » disparus faute de marchés qui s’écroulent, enfin, des lieux traditionnels de rencontre fermés, dans de telles conditions […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 468 : L’heure venue

Philippe Parrot : Poème contemporain 468 : L’heure venue

Nouvel exercice de style ! Si, sur le fond, le thème abordé n’a vraiment rien de poétique, j’ai délibérément choisi de contrebalancer cette narration très technique par une forme d’expression propre à la poésie : le sonnet. Et cette fois – contrairement à mon choix affiché depuis toujours dans mes haïkus – avec la ferme intention de […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 467 : Visions et chimère

Philippe Parrot : Poème contemporain 467 : Visions et chimère

Chacun d’entre nous, emprisonné dans le carcan des obligations et des vicissitudes de la vie quotidienne, ne peut s’empêcher de vouloir fuir, de temps à autre, les contraintes et angoisses journalières en découvrant d’autres lieux que celui qui lui est familier, en rencontrant d’autres personnes que celles qu’il côtoie. Hélas, le poids des habitudes aidant, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 466 : Plénitude intérieure

Philippe Parrot : Poème contemporain 466 : Plénitude intérieure

Indépendamment de l’aisance matérielle, de la reconnaissance sociale et des compétences acquises, la finalité d’une vie bien menée, n’est-ce pas, au bout du compte, de parvenir à ce point d’équilibre où, l’esprit serein et le cœur apaisé, l’on ressent enfin, en soi, cette sérénité de l’âme qui permet, sans rien céder de sa singularité, de […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 465 : Rêves d’âmes

Philippe Parrot : Poème contemporain 465 : Rêves d’âmes

Plus qu’un principe fondateur de l’existence humaine, ne faut-il pas concevoir l’âme comme une sorte d’énergie vitale, impalpable et indéfinissable, qui aurait le pouvoir de marier, dans un même élan, la sensibilité avec l’intellect, la part immanente de l’homme avec sa part transcendante ? Contrairement à l’esprit qui, à ressortir uniquement de la sphère de l’entendement, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 464 : Magique accord

Philippe Parrot : Poème contemporain 464 : Magique accord

Le bureau quitté à midi pile, Julien avait longé le boulevard qui ceinturait la ville écrasée, en ce mois d’été, par l’accablante chaleur du soleil au zénith. Aucun arbre n’agrémentait les rues de la métropole, vouée au béton et à l’asphalte. Aussi, pour fuir la fournaise ambiante et profiter de son heure de pause, sandwich […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 463 : Destin des vieux

Philippe Parrot : Poème contemporain 463 : Destin des vieux

Ne nous leurrons pas ! La prétendue sagesse du « vieux » qui, au vu de son âge et de son expérience, serait en capacité de tenir des propos comme des engagements plus pertinents et louables que ceux des plus jeunes générations, est un mythe. En fait, atterré par la perception d’un corps qui le lâche, dépossédé peu […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Bonne année 2021 à vous !

Bonne année 2021 à vous !

Je vous souhaite pour la nouvelle année 2021 tous les bonheurs du monde. Hum ! Vu la conjoncture si particulière en ces temps de pandémie, ne faudrait-il pas être plus réaliste ? Je rectifie donc. Je souhaite simplement que vos rêves les plus chers (et peut-être aussi les plus fous) puissent a priori se réaliser. C’est déjà beaucoup […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 462 : Soins palliatifs

Philippe Parrot : Poème contemporain 462 : Soins palliatifs

Il y a quelques jours, sur Facebook, j’ai vu passer sur mon fil d’actualités la photo d’une jeune femme prénommée Marion. Hospitalisée dans un service de soins palliatifs situé dans le Nord de la France, indépendamment de sa prise en charge médicale, elle avait bénéficié du soutien de l’association « Les Sabots du Cœur », dirigée par […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 461 : Femme de bleu vêtue

Philippe Parrot : Poème contemporain 461 : Femme de bleu vêtue

Sea, Sun, Sex ! Trouvée sur Pixabay.com, voilà bien une photo qui illustre parfaitement ces trois thèmes. Une mer étale et un petit port pour le « Sea » ; un ciel bleu et un soleil éblouissant pour le « Sun » ; enfin, un modèle qui joue à la « starlette » et prend la pose pour le « Sex ». Habillée court avec […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 460 : S’arracher !

Philippe Parrot : Poème contemporain 460 : S’arracher !

Makaon, la chenille, se languissait de devoir patienter si longtemps avant de devenir papillon. En effet, qu’elle se déplace sur le sol, le long d’une tige ou sur une feuille — en fluides ondulations successives, de l’arrière du corps à la tête — elle s’était vite lassée de ce pas de sénateur qui ne convenait pas […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 459 : A mes fils

Philippe Parrot : Poème contemporain 459 : A mes fils

Il m’est toujours impossible de comprendre pourquoi un certain jour — mais pourquoi celui-ci plutôt qu’un autre ? — l’impérieuse nécessité s’impose à moi d’accoucher d’un poème sur tel ou tel thème. Est-ce un mot entendu lors d’une banale conversation qui résonne soudain comme un écho ? Est-ce une image entrevue sur les réseaux sociaux qui en […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 458 : Des vertus du poème

Philippe Parrot : Poème contemporain 458 : Des vertus du poème

Conséquence de la place quasi inexistante qu’occupe la poésie dans nos sociétés modernes — inapte à toucher des consommateurs adonnés au seul culte de l’image, omniprésente sur les réseaux sociaux —, elle se réduit à n’être aujourd’hui que le point de tangence entre deux individualités qui s’ignorent royalement l’une l’autre : d’un côté, celle qui […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 457 : Adultère

Philippe Parrot : Poème contemporain 457 : Adultère

C’était durant la Fête de la Musique. Lise, trentenaire épanouie, célibataire et libérée ; Solène, quadragénaire coincée, mariée et résignée — sans son mari trop casanier pour daigner l’accompagner — voilà qu’elles s’étaient retrouvées, par hasard, au pied de la scène installée, pour l’occasion, dans le parc ceinturé de treilles, tout proche du quartier où […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 456 : Un jour, encore lointain…

Philippe Parrot : Poème contemporain 456 : Un jour, encore lointain…

Gravitant depuis la nuit des Temps au centre même des galaxies constitutives de l’Univers, « l’Œil », au cours des siècles et des millénaires, avait toujours été le mieux placé pour voir systèmes et planètes naître, croître et disparaître. Notamment sa préférée, la Terre, d’un bleu lumineux, où, par la conjonction de hasards et de nécessités, la […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 455 : Salvateur soleil

Philippe Parrot : Poème contemporain 455 : Salvateur soleil

Quand la vie continue ! Que des êtres croisés sur nos chemins nous quittent ou décèdent, quand bien même leur rencontre nous confronta à maintes émotions jusqu’alors insoupçonnées ; nous permit de vivre maintes expériences — du corps comme de l’esprit — jusqu’alors inenvisageables ; nous laissa, à jamais gravés dans nos mémoires, maints chauds et […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 454 : Croire en l’âme ?

Philippe Parrot : Poème contemporain 454 : Croire en l’âme ?

Le poète, ce rêveur constamment envahi d’images génératrices d’invraisemblables chimères qui le possèdent sans qu’il puisse s’opposer à leur prégnance, à ne pas pouvoir faire autrement que de se réfugier dans l’écriture pour exorciser ses démons ne peut s’empêcher de croire, tôt ou tard, au caractère intemporel de ses mots, trop heureux de se convaincre […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 453 : Partir à tire-d’aile

Philippe Parrot : Poème contemporain 453 : Partir à tire-d’aile

La mésange est un « objet-volant-parfaitement-identifié », issu de la famille des volatoïdes, une espèce caractérisée par une ossature en titane, recouvert par un revêtement de plumes bariolées du plus bel effet. Fruit du croisements entre une « maie » et un « ange » — ce meuble dans lequel l’on pétrissait le pain et cet être mi-homme mi-dieu qui sert […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 452 : Fils barbelés

Philippe Parrot : Poème contemporain 452 : Fils barbelés

Dans les décennies à venir, l’un des enjeux incontournables auquel le continent européen devra faire face, sera l’afflux croissant de populations venues d’Afrique, d’Orient et d’Asie, poussées, non seulement par le réchauffement de la Terre avec la montée des eaux, la désertification et les dérèglements climatiques, mais aussi par la violence des conflits régionaux avec […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 451 : L’exil et le gibet

Philippe Parrot : Poème contemporain 451 : L’exil et le gibet

Ailleurs, à des milliers de kilomètres de là, sur un autre continent, il n’avait connu que la guerre, la famine et l’exode. Les siens avaient été décimés, violés, torturés et lui-même n’avait échappé aux massacres que d’extrême justesse. Aussi, à ne plus entrevoir d’avenir dans son pays, s’était-il résolu, la mort dans l’âme, à embarquer […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 450 : Langue de bois

Philippe Parrot : Poème contemporain 450 : Langue de bois

La quête du pouvoir comme son exercice nécessitent toujours la mise en place d’organisations destinées à assurer un cadre à l’action politique. Si elles sont, au départ, créées pour porter des valeurs censées défendre le bien-être des peuples — donc, si elles sont conçues, a priori, comme de simples moyens mis au service des « […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 449 : Adieu l’Auguste

Philippe Parrot : Poème contemporain 449 : Adieu l’Auguste

Le clown est un personnage dont le rôle était, à l’origine, de divertir entre deux numéros de cirque. À la fin du XIXème siècle, il acquiert cependant assez d’autonomie pour devenir, à lui seul, un spectacle à part entière. Grotesque, gauche, gaffeur, incapable de gérer quoi que ce soit, le clown ne fait qu’enchaîner catastrophe […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 448 : La Fille-des-Flots

Philippe Parrot : Poème contemporain 448 : La Fille-des-Flots

Sans qu’il l’ait demandé, les habitants du village perdu dans les immensités de la Pampa, étaient venus prier le Padre Diego Del Fonso de prendre la tête de leur colonne, bien décidés à fuir une région où dictateur et milices faisaient régner terreur et mort. Bien qu’il n’ait rien d’un meneur, porté par les paroles […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 447 : Le loup et l’amazone

Philippe Parrot : Poème contemporain 447 : Le loup et l’amazone

Le loup est un canidé qui ressemble au berger allemand. Il a un poitrail large, un cou massif et court, un arrière-train plus bas que les épaules. Son museau est long et étroit, sa mâchoire puissante. Ses pattes longues et minces le rendent plus aptes à l’endurance qu’à la course. Par ailleurs, à son ouïe […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 446 : Soleil Levant

Philippe Parrot : Poème contemporain 446 : Soleil Levant

Parti seul, l’homme sans qualités rentrait enfin chez lui. Seul ! Au terme d’une décennie de vaines errances, il avait parcouru le monde, traversé des continents, marché dans des déserts, navigué sur maints océans, découvert maints pays. Pour, au bout du compte, combler les attentes de sa quête initiale ? Nullement ! Lui qui avait espéré […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 445 : Dans l’attente. De lui ou d’elle ?

Philippe Parrot : Poème contemporain 445 : Dans l’attente. De lui ou d’elle ?

Lycéenne tourmentée, Claire ne sait que penser, ne sait qu’oser. Décontenancée par les métamorphoses de son corps en quelques mois, déboussolée par l’émergence du désir en elle, étrangement, elle se sent comme au milieu d’un gué, ne sachant vers qui se tourner pour assouvir des envies qui la taraudent désormais sans cesse, troublée tout autant […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 444 : Plaines et marais

Philippe Parrot : Poème contemporain 444 : Plaines et marais

Jamais nous ne devinons quand nous parcourons plaines et vallées, pays et régions, villes et villages, routes et chemins, portés par nos propres projets, mus par nos propres désirs, que nos pas foulent à tout instant les traces des innombrables vies qui nous ont précédés, faites de drames, de souffrances, de joies et d’espérances. Bien […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 443 : La route

Philippe Parrot : Poème contemporain 443 : La route

Qu’on soit un jeune en quête d’identité ou un adulte en quête de sens, la route s’avère souvent cette voie périlleuse — à l’asphalte déroulé dans l’espace à la manière d’un étroit ruban débobiné sans fin — qui, en reliant des régions et des villes entre elles, permet aux hommes voyageurs de jeter des ponts entre ce […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus