Archive | Poésie Flux RSS de cette section

Philippe Parrot : Poème contemporain 40 : Que de « sans » dans nos coeurs !

Trop de  sans

Le maillage institutionnel est si prégnant dans nos existences qu’aucun d’entre nous ne peut échapper au formatage idéologique dominant, à travers l’inculcation de valeurs, de règles et de lois. Du coup, à rentrer dans le rang en intériorisant ces normes, nous renonçons tous à nos désirs les plus profonds et les plus intimes — ceux […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 39 : A nos différences.

A nos différences

À l’opposé du principe d’égalité qui conduit à formater les hommes et à occulter leur singularité, prôner le respect de la différence invite à mettre en avant l’individualité de chacun, son inaliénable identité, bref, son irréductible spécificité. Ce parti pris accepté, reste à favoriser l’expression de chacun, à travers la découverte des corps et des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 38 : Baignade

38 - Baignade

Cette jeune femme qui joue avec un dauphin, semble ravie. Comme si — à batifoler dans l’eau avec cet animal — elle oubliait un instant, dans l’exaspération de ses émotions, de chercher un fil conducteur à sa vie. Mais à trouver où ? Sur la terre ferme, avec ses vicissitudes et ses tracasseries qui finissent toujours […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 37 : Amère vision

37 - Amère vision

Il n’y a qu’un port pour véhiculer dans notre imaginaire autant de rêves et d’espérances. Ligne de démarcation adossée à la côte, c’est un espace « sacré » qui fascine parce que — s’il est cette frontière qui sépare irrémédiablement les hommes des océans, la terre de la mer — il est aussi ce lieu, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 36 : Mouvements et sortilège

36 - Mouvements et sortilège

Les chemins que l’existence nous amène à prendre, ne sont jamais aussi sûrs et rectilignes que nous le souhaiterions. Il nous faut donc suivre ses tortueux méandres d’approche et d’éloignement, de séparations et de retrouvailles, tout en gardant une seule ligne de conduite : ne rien perdre et profiter de tout. S’enrichir du passé, se […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 35 : Ravageur rap rageur

Youssoupha

Quand l’unique sentiment qui domine en soi, donne l’impression, extrêmement étouffante et destructrice, que tout son univers — personnel, familial, professionnel et social — se réduit à une vaste prison, aux murs d’enceinte si hauts et si épais qu’il semble impossible de s’en évader pour tout recommencer à zéro, la violence des émotions qui vous traversent […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 34 : Paupières closes

Paupières closes

Si la vue permet d’appréhender la réalité qui nous entoure, en portant sur les choses et les êtres un regard qui en donne une connaissance immédiate et empirique, il ne faut pas oublier néanmoins que les yeux sont aussi un « miroir de l’âme » : la nôtre et qu’à ce titre, ils trahissent, par leur profondeur et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 33 : Elle dit non, mais…

Face à face

La première fois ! Aveuglée par ses désirs, tenaillée par ses émois, tétanisée par sa gaucherie, la voilà pourtant confrontée à l’expérience de l’amour ! Dans cette quête de l’autre – poussée par un élan qu’elle cerne encore mal : une légitime exigence de bonheur ou une irrépressible envie de jouir, ou les deux à la fois ? […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 32 : La Belle, la Brute et le Sage

32 - La Belle, la Brute et le Sage

Bien qu’il y ait beaucoup d’attractives facettes en chacun d’entre nous, complémentaires ou opposées, morales ou immorales, affichées ou cachées, universelles ou singulières, on peut néanmoins concevoir qu’une femme ne puisse trouver dans un seul être l’ensemble des qualités qu’elle attend d’un homme. Aussi, pour qu’elle jouisse au cours de son existence de la palette […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 31 : Désarrois et espoir.

La vie rêvéee de Walter Mitty 1

À regretter leur jeunesse, les adultes la parent souvent de toutes les vertus, brusquement frappés d’amnésie quant à ce que fut la leur. Or, à chaque étape de sa vie, chacun d’entre nous a été, est ou sera confronté à des expériences douloureuses, y faisant face avec les armes qui sont les siennes, dans le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 30 : Enchanteresses visions

Fille du Vent

Peut-être qu’un jour, si l’inspiration rejaillit, la Fille du Vent deviendra-t-elle l’héroïne d’une histoire… Une femme déconcertante, si naturelle et spontanée dans ses élans qu’elle ne s’épanouit qu’à vivre dans l’instant, portée par les seules émotions d’un cœur pur et aimant, peu soucieux des préjugés comme des interdits. En somme, une pythie éclairée, venue d’ailleurs […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 29 : Aux coeurs de s’entendre !

Plénitude

Entre ce que je pense et voudrais exprimer ; entre ce je crois exprimer et ce que je dis… Entre ce que vous croyez entendre et ce que vous écoutez ; entre ce que vous voudriez écouter et ce qui vous est confié… Entre ce que nous voudrions saisir et ce que nous comprenons ; […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 28 : Un jour, ailleurs, ensemble…

Couple face à la mer

Comme une illumination, un matin, au réveil, si las des vicissitudes de la vie ! Des images qui s’enchaînent ; des mots qui s’entrechoquent ; des sensations qui taraudent ; des sentiments qui régénèrent. Enfin, des espoirs qui renaissent… Et, soudain, le cœur qui s’emballe, la raison qui défaille et l’horizon qui s’éclaircit… immense, prometteur et sans fin ! […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 27 : Antre

Chambre

À voir cette chambre tout à la fois accueillante et troublante, comment imaginer le cadre qui l’environne ? Une maison, un appartement ? En ville, à la campagne ? Donnant sur un jardin, ouvrant sur une cour ? Rêvons donc que l’endroit est vaste, accueillant et chaleureux, offrant l’occasion d’oublier un temps ses soucis et ses tâches. Et laissons-nous […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 26 : L’ange des ténèbres.

L'ange des ténèbres

À l’inverse des hommes, lâches ou paresseux, qui cherchent trop souvent à reporter à demain ce qu’ils pourraient faire aujourd’hui, elle, cet ange infréquentable, aurait plutôt tendance à réaliser aujourd’hui ce que nous souhaiterions tous qu’elle entreprenne demain. Mais, consciencieuse et pleine d’imagination, sa nature contre-nature la pousse à ne jamais remettre à plus tard […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 25 : Femme dans un rai.

Femme au soleil - Edward Hopper

Quelques instants auparavant, le soleil conquérait encore le lit où elle reposait, allongée et nue, dans l’abandon du corps et de l’âme, s’offrant sans retenue à l’astre. Chatte, câline et provocante, elle se pâmait d’aise, ravie de ronronner à sa manière, de s’étirer, de se tourner, de s’offrir, bref, de s’exposer avec hardiesse aux rayons […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 24 : Yeux levants

Yeux levants

Au bout d’un ponton, dans une aube incertaine où lignes, formes, matières et espaces semblent se fondre et se confondre dans une même tonalité, un regard émerge pourtant de la grisaille ambiante, aussi poignant que l’étrange atmosphère qui règne sur ce  bord de mer.   Deux yeux nous fixent, énigmatiques et pénétrants. Cherchent-ils à inciter à inviter, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 23 : Notre île bleue

Ile paradisiaque

Touchants amants désireux de fuir un quotidien qui les étouffe, ils ne cessent de vouloir embarquer sur le premier navire venu, à destination d’une île accueillante et tranquille où ils feraient une halte : la dernière ! Baignée de soleil et d’eaux turquoises ; entourée de bancs de coraux ; bordée de sable fin et de cocotiers, d’un horizon sans fin, cette aire […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 22 : Lumières d’une vie – Yang.

yin

Dans la philosophie chinoise, le Yin et le Yang sont deux essences indissociables et distinctes qui, insérées au cœur de l’univers, contribuent au souffle de l’énergie originelle, à l’œuvre dans tout phénomène. Le « Taijitu », symbole du Yin et du Yang, se présente sous la forme d’un cercle, expression d’un cosmos qui tourbillonnerait sur […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 21 : Ténèbres d’une vie – Yin.

Yin et Yang

Dans la philosophie chinoise, le Yin et le Yang sont deux essences indissociables et distinctes qui, insérées au cœur de l’univers, contribuent au souffle de l’énergie originelle, à l’œuvre dans tout phénomène. Le « Taijitu », symbole du Yin et du Yang, se présente sous la forme d’un cercle, expression d’un cosmos qui tourbillonnerait sur […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 20 : Sur la route de Soi

route

Le passé n’est déjà plus que l’avenir n’est toujours pas ! Seul, tributaire d’un corps ; avec d’autres, tributaire d’une histoire, chacun d’entre nous n’expérimente la vie qu’à travers le présent, ce « moment » insaisissable et fugace, si vite vécu qu’à la seconde où nous en prenons conscience, il a déjà disparu. Englouti dans le flux incessant et destructeur […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 19 : Peaux d’âme

Peaux d'âme

Comment être femme aujourd’hui et concilier deux exigences contradictoires : rêver d’attachement et de liens et revendiquer en même temps son indépendance et son autonomie ? Oui, comment concilier nuit et lumière, enfermement et liberté, amour et libération ? Plus largement, chacun d’entre nous peut-il espérer un jour être en adéquation avec sa nature profonde […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 18 : Belle iroquoise

P 18 : Belle iroquoise

Au cours d’une promenade dans une cité médiévale, un homme fait la connaissance d’un joueur de djembé et d’une jeune iroquoise. Rencontre d’autant plus insolite qu’aux pieds de la Belle, allongée sur un banc, traîne une drôle de boite, a priori fermée. Sans doute, une invite à des échappées belles : ailleurs, haut et loin… […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 17 : Réveille-toi !

17 - Réveille-toi !

Cet homme qui semble ployer sous le poids du désespoir, la poitrine déchirée de part en part, les bras levés vers le ciel, le bouche grande ouverte pour hurler sa douleur, se dresse pourtant, toutes ses forces bandées, contre l’absurdité de la guerre, en l’occurrence la destruction de la ville de Rotterdam durant la seconde […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 16 : Quand le vent tant las sera…

Le vent ! Voilà bien un élément dérangeant pour nos esprits cartésiens puisqu’il se joue en permanence du bon sens, en mettant à mal notre perception de la réalité. Car, à l’inverse de la terre, de l’eau et du feu dont nous appréhendons aisément l’indéniable matérialité, le vent, lui, ne se voit pas et ne […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 15 : Prisonnier d’elle sans aile.

Liens

Elle s’appelle Fille du Vent et vit dans le présent, oublieuse du passé qui pourrait lui peser, attendant de l’avenir qu’il vienne en son temps. Ancrée dans l’instant, et de toutes les audaces, elle a le don de faire, spontanée et sensée, ce que les autres n’osent. Et moi qui l’ai croisée au hasard d’un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 14 : Au Petit Pont Perdu.

pont

Au cours d’une promenade sur le chemin de halage, à l’écart de la ville, je ne songeais à rien, trop heureux d’oublier les tracas quotidiens. D’un pas lourd et traînant, car l’âme vagabonde, je marchais vers l’écluse où les bateaux font halte. Solitaire et tranquille… Mais quand je l’ai croisée, allongée sur la rive, légèrement […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 13 : Rose noire

rose noire

Que nul ne s’y trompe. La Black Baccara n’est pas synonyme de mort, bien au contraire. La rose noire symbolise la vie, la force des sentiments, la fougue de la passion, bref, les élans de l’amour, fou et absolu, qui se vit jusqu’à la mort. Elle exprime, à travers sa troublante couleur, la puissance des émotions que […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 12 : Leurs yeux dans mon miroir

Regards

Un homme une femme et un miroir ! Qui sont-ils ? Peu importe puisqu’ils nous sont si proches. Beaux, jeunes et côte à côte, leur tempe et leur main se touchent. Presque ! Lointains et impassibles, ils ne livrent aucun sentiment et fixent un même horizon. Lequel ? Malgré la froideur de leur regard, on […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 11 : Une si belle journée d’été

Terrasse

C’est le temps des vacances, de l’insouciance et des abandons. Seules, nues, main dans la main, pour échapper aux regards indiscrets comme aux propos malveillants, elles se sont isolées dans un jardin luxuriant et secret, assises à une terrasse surplombée par le feuillage d’un cèdre flamboyant. Ainsi vivent-elles leur amour pleinement, à leur manière, fuyant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 10 : Ô Femme Rouge-Oranger !

Femme endormie

À partir d’une œuvre de Tamara de Lempicka (1898/1980), respectueuse des formes dans le cadre d’un exercice de style, Sandra Savajano  a décidé d’exprimer, à travers le dessin ci-dessous, sa propre sensibilité dans le jeu de nuances de lumière, d’un rouge-oranger de son choix. Pari gagné ! Ces dégradés denses et chauds m’ont inspiré le poème […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 9 : Dans les rets de la grâce.

Bonheur - Henri Matisse

Protégés par la nuit, cachés dans une chambre, au chaud sous des draps, deux amants attendrissants se reposent, détendus et sereins, si repus d’amour… Le corps comblé, le cœur apaisé, l’âme enchantée, ils s’abandonnent au présent, portés par une paix intérieure profonde propice à de douces émotions et à de tumultueux rêves. Surtout, surtout, ne […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 8 : A deux sang pour sang

A deux sang pour sang

Une page qui se tourne ! À l’occasion du passage-éclair de son fils aîné, parti poursuivre ses études loin de la maison familiale, un père se retrouve à discuter avec ses deux garçons, le plus jeune sur le point de quitter lui aussi le clan, son bac en poche. Adolescent las d’un cursus scolaire qu’il […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 7 : Bulle magique.

Bulle

Ce poème présente la particularité de s’inscrire très exactement à l’intérieur d’un cercle, enfermant les mots dans une sorte de bulle magique, tout à la fois protectrice et enveloppante. Ainsi, dans cet espace clos et rassurant, aux rondeurs aussi maternantes qu’un ventre de femme, ne peut-on que s’y sentir bien. À vous de ressentir peut-être […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 6 : Un ara entre ses mains

ara

Il s’agit là d’un pur exercice de style, d’un simple pari à tenir. Faire que chacun puisse lire le texte de haut en bas mais aussi de bas en haut, avec le renversement de signification qu’une telle lecture provoque. Histoire de s’interroger sur la manière dont on peut totalement inverser le sens d’un texte, mettant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 5 : Une terre d’asile et de repos.

Dernière demeure

Montluçon ! Une ville jadis industrieuse ; à cette heure sinistrée… Une avenue de Néris autrefois ; une avenue John Fitzgerald Kennedy aujourd’hui… Un cinéma Rex à « La rivière sans retour » dans les années soixante ; une Banque Populaire aux guichets rutilants dans les années 2000… Une maison au numéro 14, en retrait, avec un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 4 : Rame d’âme

Ramdam

Qui n’a jamais rêvé de s’affranchir des innombrables tutelles — lois, règles, normes, devoirs, obligations, j’en passe et des meilleurs ! — que la société nous impose ? Seules garantes de l’Ordre Public qui concourt à l’exercice du travail et à la production de nos « chers » biens, elles s’imposent à nous comme des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 3 : L’aigle et l’enfant.

Vautour

Photo bouleversante, dans ce face-à-face, deux destins se croisent. Qu’il s’agisse de l’homme ou de la bête, tous deux cherchent à survivre dans un environnement particulièrement hostile où la loi du plus fort impose son absurde et implacable et inacceptable logique. En effet, dans ces régions d’Afrique ravagées par les sécheresses, les famines et les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 2 : Deux grains de beauté

Deux grains de beauté

Fascinant pouvoir onirique de l’image ! Au départ, une photo pareille à des dizaines d’autres, trouvée au hasard d’errances sur la Toile, somme toute assez banale dans sa composition, et pourtant, sans savoir pourquoi — comme une illumination ! — mon regard est soudain subjugué par la grâce de ces jambes posées à même le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 1 : Amours inavouables

Femme nue

Certaines passions amoureuses sont si tempétueuses qu’elles poussent les amants à transgresser d’un commun accord bien des interdits. Dès lors, à se livrer à des pratiques guère orthodoxes que nos sociétés bien pensantes condamnent, il s’ensuit qu’elles demeurent inavouables, cantonnées le plus souvent dans la sphère privée, derrière les épais rideaux de l’alcôve. À l’image […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 374 : Qui et qui

C’est en me remémorant le film de Blake Edwards : « Victor, Victoria » sorti en 1982 que l’idée d’écrire ce texte m’est […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 329 : Braises ou cendres

Gilles arpentait la Place Clichy, à Pigalle, lorsqu’un rabatteur l’avait accosté pour l’inviter à découvrir une boite de strip-tease. Légèrement […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 212 : Inoubliable mâle amour

La magie, avec l’écriture, c’est qu’elle permet non seulement de « sortir de son antre » alors qu’on demeure journellement scotché […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 11 : Une si belle journée d’été

C’est le temps des vacances, de l’insouciance et des abandons. Seules, nues, main dans la main, pour échapper aux regards […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 384 : Coup de foudre

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 26 MAI 2019 Venue de New-York pour conclure une affaire, Ruth avait prévu de ne rester […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 383 : L’ultime pont

Zone tampon entre deux aires que la Nature a séparées par une rivière, un fleuve ou un bras de mer, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 382 : Métamorphose

Les libellules appartiennent à l’ordre des anisoptères. Ce sont des insectes prédateurs qui se nourrissent d’insectes (mouches, éphémères, etc). Elles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 381 : Le chat, le pissenlit et le merle

C’était il y a peu. Un vent du Nord m’avait arraché d’un pied enraciné dans un lointain coteau. Bien arrimé […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 380 : Un coup dans l’aile

Un catalogue à la Prévert ! Des strophes sans queue ni tête ! Des propos d’alcoolo au dernier degré ! Des absurdités […]

Philippe Parrot : 1 000 000 de lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

1 000 000 DE LECTEURS ! CETTE FOIS, LE CAP EST BEL ET BIEN PASSÉ. ET GRÂCE À VOUS ! […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus