Archive | Poésie Flux RSS de cette section

Philippe Parrot : Poème d’hier 18 : Belle iroquoise

P 18 : Belle iroquoise

Au cours d’une promenade dans une cité médiévale, un homme fait la connaissance d’un joueur de djembé et d’une jeune iroquoise. Rencontre d’autant plus insolite qu’aux pieds de la Belle, allongée sur un banc, traîne une drôle de boite, a priori fermée. Sans doute, une invite à des échappées belles : ailleurs, haut et loin… […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 17 : Réveille-toi !

17 - Réveille-toi !

Cet homme qui semble ployer sous le poids du désespoir, la poitrine déchirée de part en part, les bras levés vers le ciel, le bouche grande ouverte pour hurler sa douleur, se dresse pourtant, toutes ses forces bandées, contre l’absurdité de la guerre, en l’occurrence la destruction de la ville de Rotterdam durant la seconde […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 16 : Quand le vent tant las sera…

Le vent ! Voilà bien un élément dérangeant pour nos esprits cartésiens puisqu’il se joue en permanence du bon sens, en mettant à mal notre perception de la réalité. Car, à l’inverse de la terre, de l’eau et du feu dont nous appréhendons aisément l’indéniable matérialité, le vent, lui, ne se voit pas et ne […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 15 : Prisonnier d’elle sans aile.

Liens

Elle s’appelle Fille du Vent et vit dans le présent, oublieuse du passé qui pourrait lui peser, attendant de l’avenir qu’il vienne en son temps. Ancrée dans l’instant, et de toutes les audaces, elle a le don de faire, spontanée et sensée, ce que les autres n’osent. Et moi qui l’ai croisée au hasard d’un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 14 : Au Petit Pont Perdu.

pont

Au cours d’une promenade sur le chemin de halage, à l’écart de la ville, je ne songeais à rien, trop heureux d’oublier les tracas quotidiens. D’un pas lourd et traînant, car l’âme vagabonde, je marchais vers l’écluse où les bateaux font halte. Solitaire et tranquille… Mais quand je l’ai croisée, allongée sur la rive, légèrement […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 13 : Rose noire

rose noire

Que nul ne s’y trompe. La Black Baccara n’est pas synonyme de mort, bien au contraire. La rose noire symbolise la vie, la force des sentiments, la fougue de la passion, bref, les élans de l’amour, fou et absolu, qui se vit jusqu’à la mort. Elle exprime, à travers sa troublante couleur, la puissance des émotions que […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 12 : Leurs yeux dans mon miroir

Regards

Un homme une femme et un miroir ! Qui sont-ils ? Peu importe puisqu’ils nous sont si proches. Beaux, jeunes et côte à côte, leur tempe et leur main se touchent. Presque ! Lointains et impassibles, ils ne livrent aucun sentiment et fixent un même horizon. Lequel ? Malgré la froideur de leur regard, on […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 11 : Une si belle journée d’été

Terrasse

C’est le temps des vacances, de l’insouciance et des abandons. Seules, nues, main dans la main, pour échapper aux regards indiscrets comme aux propos malveillants, elles se sont isolées dans un jardin luxuriant et secret, assises à une terrasse surplombée par le feuillage d’un cèdre flamboyant. Ainsi vivent-elles leur amour pleinement, à leur manière, fuyant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 10 : Ô Femme Rouge-Oranger !

Femme endormie

À partir d’une œuvre de Tamara de Lempicka (1898/1980), respectueuse des formes dans le cadre d’un exercice de style, Sandra Savajano  a décidé d’exprimer, à travers le dessin ci-dessous, sa propre sensibilité dans le jeu de nuances de lumière, d’un rouge-oranger de son choix. Pari gagné ! Ces dégradés denses et chauds m’ont inspiré le poème […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 9 : Dans les rets de la grâce.

Bonheur - Henri Matisse

Protégés par la nuit, cachés dans une chambre, au chaud sous des draps, deux amants attendrissants se reposent, détendus et sereins, si repus d’amour… Le corps comblé, le cœur apaisé, l’âme enchantée, ils s’abandonnent au présent, portés par une paix intérieure profonde propice à de douces émotions et à de tumultueux rêves. Surtout, surtout, ne […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 8 : A deux sang pour sang

A deux sang pour sang

Une page qui se tourne ! À l’occasion du passage-éclair de son fils aîné, parti poursuivre ses études loin de la maison familiale, un père se retrouve à discuter avec ses deux garçons, le plus jeune sur le point de quitter lui aussi le clan, son bac en poche. Adolescent las d’un cursus scolaire qu’il […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 7 : Bulle magique.

Bulle

Ce poème présente la particularité de s’inscrire très exactement à l’intérieur d’un cercle, enfermant les mots dans une sorte de bulle magique, tout à la fois protectrice et enveloppante. Ainsi, dans cet espace clos et rassurant, aux rondeurs aussi maternantes qu’un ventre de femme, ne peut-on que s’y sentir bien. À vous de ressentir peut-être […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 6 : Un ara entre ses mains

ara

Il s’agit là d’un pur exercice de style, d’un simple pari à tenir. Faire que chacun puisse lire le texte de haut en bas mais aussi de bas en haut, avec le renversement de signification qu’une telle lecture provoque. Histoire de s’interroger sur la manière dont on peut totalement inverser le sens d’un texte, mettant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 5 : Une terre d’asile et de repos.

Dernière demeure

Montluçon ! Une ville jadis industrieuse ; à cette heure sinistrée… Une avenue de Néris autrefois ; une avenue John Fitzgerald Kennedy aujourd’hui… Un cinéma Rex à « La rivière sans retour » dans les années soixante ; une Banque Populaire aux guichets rutilants dans les années 2000… Une maison au numéro 14, en retrait, avec un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 4 : Rame d’âme

Ramdam

Qui n’a jamais rêvé de s’affranchir des innombrables tutelles — lois, règles, normes, devoirs, obligations, j’en passe et des meilleurs ! — que la société nous impose ? Seules garantes de l’Ordre Public qui concourt à l’exercice du travail et à la production de nos « chers » biens, elles s’imposent à nous comme des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 3 : L’aigle et l’enfant.

Vautour

Photo bouleversante, dans ce face-à-face, deux destins se croisent. Qu’il s’agisse de l’homme ou de la bête, tous deux cherchent à survivre dans un environnement particulièrement hostile où la loi du plus fort impose son absurde et implacable et inacceptable logique. En effet, dans ces régions d’Afrique ravagées par les sécheresses, les famines et les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 2 : Deux grains de beauté

Deux grains de beauté

Fascinant pouvoir onirique de l’image ! Au départ, une photo pareille à des dizaines d’autres, trouvée au hasard d’errances sur la Toile, somme toute assez banale dans sa composition, et pourtant, sans savoir pourquoi — comme une illumination ! — mon regard est soudain subjugué par la grâce de ces jambes posées à même le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 1 : Amours inavouables

Femme nue

Certaines passions amoureuses sont si tempétueuses qu’elles poussent les amants à transgresser d’un commun accord bien des interdits. Dès lors, à se livrer à des pratiques guère orthodoxes que nos sociétés bien pensantes condamnent, il s’ensuit qu’elles demeurent inavouables, cantonnées le plus souvent dans la sphère privée, derrière les épais rideaux de l’alcôve. À l’image […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 195 : Le lys et l’abeille

Si l’organisation interne d’une ruche est complexe, la recherche du pollen nécessaire à la production du miel, l’est tout autant. […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 184 : La libellule

Elle était pourtant sacrément tranquille dans son coin, la libellule ! Larve dans une mare aménagée au milieu du jardin d’une […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 179 : Au pays d’Alice

Si, au Pays des Merveilles, Alice rencontre des créatures hautement improbables, au cours d’aventures vraiment surréalistes, dans des lieux totalement […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 18 : Belle iroquoise

Au cours d’une promenade dans une cité médiévale, un homme fait la connaissance d’un joueur de djembé et d’une jeune […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 411 : Haïkus à la fête

Un exercice de style écrit à la va-vite, purement ludique ! Enchaîner quelques haïkus comme l’on enfile des perles, pour, au […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 410 : L’oeil

Plus qu’un organe, l’œil est un point de tangence. Trait d’union entre la subjectivité de l’homme et l’objectivité des choses, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 409 : Égorgement

Pour tant est qu’il existe — et quelle que soit la dénomination qu’on lui donne en fonction de sa culture […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 408 : Qu’adviendra-t-il demain ?

Il n’y a que l’être humain pour se convaincre que son imagination et sa pensée peuvent discerner ce qui va « nécessairement » […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 407 : A l’assaut

La Première Guerre Mondiale voit la technologie bouleverser les manières de combattre. Avec le développement de l’artillerie, des mitrailleuses, des […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 406 : Pour ne jamais oublier

Heureusement que la mémoire nous permet de stocker, de hiérarchiser — voire, quand cela s’avère vital, d’évacuer — les représentations […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus