Vous aimez cette page, partagez-la ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes maximes. Merci.

Sur cette page sont présentées les réflexions que  j’ai écrites durant le second semestre de l’année 2018, au fil des jours, au gré de mes rencontres, de mon travail et de mes ressentis. Toutefois, si vous le souhaitez, vous pouvez découvrir mes maximes, classées cette fois par ordre thématique de A à Z, en cliquant sur les liens ci-dessous :

Philippe Parrot

Mon compte Instagram

Cliquez sur la photo pour mettre une voix sur mes mots !

Des pensées plus, dépensez moins ! Par thème de A à F

Des pensées plus, dépensez moins ! Par thème de G à L

Des pensées plus, dépensez moins ! Par thème de M à Q

Des pensées plus, dépensez moins ! Par thème de R à Z

Penseur Rodin 2018

Le penseur d’Auguste Rodin (1840/1917)

Photo libre de droit trouvée sur le site : https://pixabay.com/ – Auteur : ChrisBayer

*      *      *      *      *

Cit 1761  190918

Cit 1759  170918 Cit 1760 180918

Cit 1757  110918 Cit 1758  120918

Cit 1755  050918 Cit 1756  100918

Cit 1753  030918 ab Cit 1754  040918

Cit 1751  280818 Cit 1752  290818

Cit 1749  220818 Cit 1750  270818

Cit 1747  200818 Cit 1748  210818

Cit 1745  140818 Cit 1746  150818

Cit 1743  080818 Cit 1744  130818

Cit 1741  060818 Cit 1742  070818

Cit 1739  310718 Cit 1740   010818

Cit 1737 250718 Cit 1738  300718

Cit 1735 230718 Cit 1736 240718

Cit 1733 170718 Cit 1734 180718  297 fd

Cit 1731 040718 Cit 1732 160718

Cit 1729 010718 Cit 1730 030718

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier les textes ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Blog créé le 3 janvier 2011 — Tout droit réservé.

Pour vous procurer mes livres, vous pouvez cliquer sur les couvertures ci-dessous. Toutefois, les Éditions Qui Lit Vit n’en ayant plus en stock aujourd’hui, suite à la cessation du contrat liant les deux parties, elles s’adresseront à moi qui possède encore des exemplaires. Aussi, si vous souhaitez les avoir au plus vite, envoyez-moi directement votre demande via le formulaire de contact ci-dessous. Je vous les enverrai dans les meilleurs délais, dédicacés qui plus est.

À bientôt donc…

Couverture SCH                                              Couverture VA2V

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

1737/ Le 25/07/2018 : Ed. Munch : Ce qu’il y a de pathétique dans un cri de désespoir, c’est qu’il s’entend tout autant avec les yeux qu’avec les oreilles.

philippe-parrot-auteur.com ©

1760/ Le 18/09/2018 : Gratouillerie : (homme) Une femme avisé qui voit un homme se gratter la tête ou tripoter son nez, sait qu’il donne des vacances à ses couilles.

philippe-parrot-auteur.com ©

Philippe Parrot : Poème d’hier 336 : Baisers volés en gare

Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en même temps, de part et d’autre du quai 13. Aussitôt […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 220 : Retrouvailles

Voilà trois décennies qu’ils correspondaient à l’occasion des vœux du Nouvel An, chacun dans des villes distinctes, lié par des […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 173 : Salle des Pas Perdus

S’asseoir sur un banc, dans la Salle des Pas Perdus d’une gare, c’est comme aller au théâtre, sauf que la […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 46 : Quai de gare

Une gare n’est rien d’autre qu’une immense « Salle des Pas Perdus » où des centaines de voyageurs transitent quotidiennement par […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 349 : L’hétaïre

Le corbillard roulait à faible allure pour permettre à chacun de se recueillir quelques instants au passage de celle qui […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 348 : Yasmine

Initialement, il y avait l’envie d’écrire un énième exercice de style en jouant sur des rimes en « ine », en « ité », […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 347 : Le tiroir du secrétaire

Cela avait été, jadis, le vœu de sa grand-mère sur son lit de mort. Que les objets contenus dans son […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 346 : L’étoile et le funambule

Giorgio n’avait jamais eu de cesse, tout au long de sa carrière de funambule, de tendre son filin d’acier toujours […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 345 : La femme au fusain

Avec la fin des vacances, un troisième et dernier exercice de style ! Avant les suivants (ou non) dans les […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 344 : Par pleine lune…

« Par pleine lune, l’empreinte de ton âme dans la nuit de mon cœur se perçoit ». Encore un formel exercice de […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus