Archives des tags : abandon

Philippe Parrot : Poème contemporain 342 : Brindille

342 - Brindille

« La Brindille » est un film français réalisé par Emmanuelle Millet. Sorti en 2012 — avec Christa Theret dans le rôle principal — il retrace le parcours chaotique de Sarah, une jeune femme qui apprend être enceinte de six mois alors qu’elle vient tout juste d’obtenir un emploi. Bien qu’elle ne puisse plus avorter, elle se […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 299 : Oser le dire.

299 - Oser le dire et le faire

Oppressé par des peurs innombrables liées à des combats perdus, habité par des remords étouffants attachés à des passions sacrifiées, l’homme n’ose parfois plus se confier à quiconque, tétanisé à l’idée de révéler à autrui ce qu’il y a de plus secret et de plus intime en son cœur, craignant d’être moqué et banni. Mutique, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 292 : Suis ta route !

292 - Suis ta route !

Du fait de sa jeunesse et du vaste champ des possibles qui s’offrait par conséquent à lui — du moins dans l’Absolu ! — Jacques ne discernait pas encore la voie qui donnerait un sens à sa vie. Trop raisonneur et trop exigeant, en permanence dans la retenue, il ne pouvait s’abandonner aux charmes de l’instant, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 269 : Jouissez sans entraves !

268 - Profite !

Nos existences sont si fragiles qu’il faut savoir profiter pleinement des rares moments de liesse ou d’abandons que nous offre parfois le hasard, à l’occasion d’inattendues rencontres. En effet, pris dans un maillage d’innombrables tâches et obligations — qu’elles soient d’ordre professionnel ou familial — nos vies s’avèrent le plus souvent routinières et monotones, tenus […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 177 : Elle se donne à la mer

177 - Elle se donne à la mer

Elle avait attendu la nuit pour prendre le chemin longeant les Calanques et surplombant d’une centaine de mètres la mer, à cette heure une masse sombre confondue avec le noir horizon. Puis, elle avait emprunté un sentier escarpé, étroit et dangereux, connu seulement des autochtones, qui permettait d’atteindre une crique en contrebas où elle adorait […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 152 : Au chaud contre son sein

La Maternite de Picasso

Jeune et pimpante, avec son chignon tout ébouriffé qui lui donnait l’air d’une éternelle adolescente, vêtue d’un jean et d’un pull rayé très échancré, elle se promenait en centre ville, poussant devant elle un landau. Décontractée, elle semblait marcher sans but précis, ravie de se laisser porter par la foule nombreuse à cette heure. Soudain, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 62 : Echouage.

Sirène

Totalement kitsch avec ses couleurs criardes, ses taches scintillantes disposées ça et là sur une queue de sirène d’un bleu trop bleu et ses thèmes éculés de mer, de plage, de femme à demi-nue offerte au regard dans une pose languide, cette image m’a de prime abord fait sourire, trouvant décidément que « trop c’est […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 41 : Corps et âme, au diable !

Le Prince des ténèbres

Ah ! Sentir en soi la vie bouillonner, envahi par des désirs, bien ancrés dans le ventre, qui nous submergeraient pour exacerber nos émotions, bien enracinées dans le cœur, quelle indicible ivresse… Oui, laisser aller notre nature profonde, sans limite, sans frein, pour vivre jusqu’au bout nos passions, emporté par d’inextinguibles élans qui nous donneraient […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 25 : Femme dans un rai.

Femme au soleil - Edward Hopper

Quelques instants auparavant, le soleil conquérait encore le lit où elle reposait, allongée et nue, dans l’abandon du corps et de l’âme, s’offrant sans retenue à l’astre. Chatte, câline et provocante, elle se pâmait d’aise, ravie de ronronner à sa manière, de s’étirer, de se tourner, de s’offrir, bref, de s’exposer avec hardiesse aux rayons […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 23 : Notre île bleue

Ile paradisiaque

Touchants amants désireux de fuir un quotidien qui les étouffe, ils ne cessent de vouloir embarquer sur le premier navire venu, à destination d’une île accueillante et tranquille où ils feraient une halte : la dernière ! Baignée de soleil et d’eaux turquoises ; entourée de bancs de coraux ; bordée de sable fin et de cocotiers, d’un horizon sans fin, cette aire […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 336 : Baisers volés en gare

Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en même temps, de part et d’autre du quai 13. Aussitôt […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 220 : Retrouvailles

Voilà trois décennies qu’ils correspondaient à l’occasion des vœux du Nouvel An, chacun dans des villes distinctes, lié par des […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 173 : Salle des Pas Perdus

S’asseoir sur un banc, dans la Salle des Pas Perdus d’une gare, c’est comme aller au théâtre, sauf que la […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 46 : Quai de gare

Une gare n’est rien d’autre qu’une immense « Salle des Pas Perdus » où des centaines de voyageurs transitent quotidiennement par […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 349 : L’hétaïre

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 23 SEPTEMBRE 2018 DANS LA MATINÉE Le corbillard roulait à faible allure pour permettre à chacun […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 348 : Yasmine

Initialement, il y avait l’envie d’écrire un énième exercice de style en jouant sur des rimes en « ine », en « ité », […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 347 : Le tiroir du secrétaire

Cela avait été, jadis, le vœu de sa grand-mère sur son lit de mort. Que les objets contenus dans son […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 346 : L’étoile et le funambule

Giorgio n’avait jamais eu de cesse, tout au long de sa carrière de funambule, de tendre son filin d’acier toujours […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 345 : La femme au fusain

Avec la fin des vacances, un troisième et dernier exercice de style ! Avant les suivants (ou non) dans les […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 344 : Par pleine lune…

« Par pleine lune, l’empreinte de ton âme dans la nuit de mon cœur se perçoit ». Encore un formel exercice de […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus