Archives des tags : âme

Philippe Parrot : Poème n°335 : La sirène et les marins

335 - La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était la tempête. Aux vibrations qui lui parvenaient, aux échos qu’elle distinguait, elle pressentait qu’un navire se battait contre les flots pour éviter le naufrage. Mais, quand elle entendit les mâts craquer sous la violence des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°281 : Âme en voyage

281 - Ame en voyage

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci D’ordinaire, la fonction du langage, objectivé à travers des sons ou des signes, est de véhiculer des idées ou des ordres. Il permet ainsi aux hommes de partager des pensées différentes ou d’engager des actions communes. Il est donc […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°244 : Batailler pour de belles amours

P 244 - Batailler pour l'amour

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Comme le poème précédent « Hélène au carré » (n°243), il s’agit là d’un nouvel exercice de style avec, cette fois, les contraintes liées à la nature même d’un acrostiche. Tenu de composer avec le mot écrit verticalement et de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°134 : A la poursuite d’une ombre.

A la poursuite d'une ombre

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Socrate (470-399 av. J.-C.) avait son « daïmôn », cette voix intérieure qui l’enjoignait de s’engager dans telle direction plutôt que dans telle autre, alors que son esprit l’en dissuadait de prime abord. Démoniaque ou non, divine ou non, cette voix le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°115 : Plaisirs de femme

Duvaucey - Ingres

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Qu’il s’agisse d’un mari ou d’un amant, nul ne le saura jamais. Qu’importe ! Retranchée dans sa chambre, protégée par les gazes suspendues à son lit à baldaquin, elle se plaît à dormir là, dans son antre, convaincue que personne […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°105 : Bain de minuit.

Nageuse

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Épicurienne et réfléchie, trop humaine mais si féline, avide de liberté, elle a renoncé à fréquenter les hommes pour ne plus avoir à coller à l’image qu’ils se font d’elle ; au personnage qu’ils voudraient lui faire endosser, fière de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°91 : Rédemptrice retraite

Jardin japonais

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Le jardin japonais, organisé le plus souvent autour d’un bâtiment — résidence ou temple — depuis lequel il est destiné à être vu, obéit à trois principes : 1/ la reproduction de la nature en miniature afin de rassembler au […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°60 : Vis ta vie, sans ça crie !

Charis Wilson, muse de Weston

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Affirmer qu’un artiste « a » une muse est une ineptie. En effet, il ne peut prétendre en avoir une pour la bonne et simple raison que c’est elle qui « l’a », possédé qu’il est par ses grâces ! Pour des motifs […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°41 : Corps et âme, au diable !

Le Prince des ténèbres

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Ah ! Sentir en soi la vie bouillonner, envahi par des désirs, bien ancrés dans le ventre, qui nous submergeraient pour exacerber nos émotions, bien enracinées dans le cœur, quelle indicible ivresse… Oui, laisser aller notre nature profonde, sans […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°32 : La Belle, la Brute et le Sage

32 - La Belle, la Brute et le Sage

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Bien qu’il y ait beaucoup d’attractives facettes en chacun d’entre nous, complémentaires ou opposées, morales ou immorales, affichées ou cachées, universelles ou singulières, on peut néanmoins concevoir qu’une femme ne puisse trouver dans un seul être l’ensemble des qualités […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier n°250 : L’envol de l’aigle

L’aigle royal est un rapace de la famille des accipitridés. D’une taille allant de 60 cm à 1 m, d’une […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°238 : Grand-Duc

Toute plaisanterie mise à part, il faut d’abord se défaire de cette idée simpliste suivant laquelle la chouette serait la […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°110 : Voyage initiatique

Qui, longeant les quais d’un port de pêche, à l’heure de la criée, quand les poissons fraîchement péchés sont débarqués […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°48 : Merle noir.

Depuis plus d’un an, il avait pris l’habitude d’investir régulièrement le jardinet, trouvant dans le feuillage persistant d’un épineux un […]

Philippe Parrot : Poème n°337 : Paulette Wright ! Pourquoi ?

UN NOUVEAU POÈME DIMANCHE 01 JUILLET 2018, A 11 HEURES. EN HOMMAGE A PAULETTE WRIGHT, JEUNE ARTISTE ARDENNAISE, TOUT A […]

Philippe Parrot : Poème n°336 : Baisers volés en gare

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 JUIN 2018 A 11 HEURES Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en […]

Philippe Parrot : Poème n°335 : La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était […]

Philippe Parrot : Poème n°334 : Sur de célestes crêtes

Bô Lin Doa s’était levé dès l’aube, pressé de quitter la cabane construite de ses mains quelques années plus tôt, […]

Philippe Parrot : Poème n°333 : La banane d’Anne

En matière d’érotisme, dans la communication comme dans l’art, associer banane et gente féminine n’est jamais — et c’est bien […]

Philippe Parrot : Poème n°332 : Bois Belleau

Il y a maintenant tout juste cent ans, à quelques mois de la fin de la Première Guerre Mondiale, avaient […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus