Archives des tags : ange

Philippe Parrot : Poème contemporain 346 : L’étoile et le funambule

346 - Le funambule et l'étoile

Giorgio n’avait jamais eu de cesse, tout au long de sa carrière de funambule, de tendre son filin d’acier toujours plus haut : entre des poteaux, entre des maisons, entre des buildings, entre des gratte-ciels, entre des collines, enfin, aujourd’hui, entre les deux sommets les plus élevés du monde… Bien qu’à cette occasion, il marchât au […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 320 : L’aigle et les amants

320 - L'aigle et les amants

Il y a quelques jours, je découvrais sur Twitter un écrit de Catherine Martinez : « On s’est reconnu ». Touché par l’extrême économie de mots à laquelle elle recourt pour évoquer avec délicatesse le sentiment amoureux, je fus séduit par le style dépouillé et le rythme saccadé, quasi incantatoire, de son écriture qui embarque le lecteur dans un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 85 : Mon ange, si démon !

Mi-ange, mi-démon

Rares sont les femmes qui conjuguent tout à la fois beauté, intelligence, sensibilité et sensualité. Mais, quand se trouvent réunies en une même personne autant de qualités, ceux qui la côtoient ne peuvent que prendre conscience du privilège qu’ils ont de partager avec elle des moments de vie. Car de telles femmes sont vraiment l’incarnation […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 82 : Un ange passe

Sourire de l'ange

La statuaire de la cathédrale de Reims, forte de 2 303 sculptures, comprend de nombreux anges qui sont connus depuis fort longtemps pour leur gracieux sourire. C’est ainsi qu’André Michel écrit en 1906 : « La cathédrale de Reims est par excellence la cathédrale des anges. Et de ceux de l’abside à celui de l’Annonciation, on peut suivre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°12 : Le vieil homme sur le lac.

Barque sur un lac

C’était l’été. La barque tanguait légèrement, ballottée par les vaguelettes qui frisaient la surface du lac, en cette fin de journée où une légère brise s’était levée. Elle à l’avant, lui à l’arrière, ils s’étaient assis l’un en face de l’autre mais à distance, séparés par les rames déposées à leurs pieds. Et dans le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 52 : Une étoile est née

Instant magique

Quand un instant semble « magique », c’est bien souvent parce que l’esprit et le cœur sont envahis de concert par la perception et le sentiment que le Temps s’est arrêté brusquement, son cours suspendu comme par miracle, changé en un vécu intemporel qui paraît n’avoir ni début ni fin. Transportée ailleurs, durant quelques secondes, la conscience […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 374 : Qui et qui

C’est en me remémorant le film de Blake Edwards : « Victor, Victoria » sorti en 1982 que l’idée d’écrire ce texte m’est […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 329 : Braises ou cendres

Gilles arpentait la Place Clichy, à Pigalle, lorsqu’un rabatteur l’avait accosté pour l’inviter à découvrir une boite de strip-tease. Légèrement […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 212 : Inoubliable mâle amour

La magie, avec l’écriture, c’est qu’elle permet non seulement de « sortir de son antre » alors qu’on demeure journellement scotché […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 11 : Une si belle journée d’été

C’est le temps des vacances, de l’insouciance et des abandons. Seules, nues, main dans la main, pour échapper aux regards […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 384 : Coup de foudre

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 26 MAI 2019 Venue de New-York pour conclure une affaire, Ruth avait prévu de ne rester […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 383 : L’ultime pont

Zone tampon entre deux aires que la Nature a séparées par une rivière, un fleuve ou un bras de mer, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 382 : Métamorphose

Les libellules appartiennent à l’ordre des anisoptères. Ce sont des insectes prédateurs qui se nourrissent d’insectes (mouches, éphémères, etc). Elles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 381 : Le chat, le pissenlit et le merle

C’était il y a peu. Un vent du Nord m’avait arraché d’un pied enraciné dans un lointain coteau. Bien arrimé […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 380 : Un coup dans l’aile

Un catalogue à la Prévert ! Des strophes sans queue ni tête ! Des propos d’alcoolo au dernier degré ! Des absurdités […]

Philippe Parrot : 1 000 000 de lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

1 000 000 DE LECTEURS ! CETTE FOIS, LE CAP EST BEL ET BIEN PASSÉ. ET GRÂCE À VOUS ! […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus