Archives des tags : art

Philippe Parrot : Poème contemporain 172 : Cher livre

172 - Cher livre

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Qu’il soit posé sur un coin du bureau, sur le rebord d’une table de chevet ou sur le rayonnage d’une bibliothèque, le livre nous accompagne au fil des jours. S’il est ainsi souvent associé à une place spécifique dans […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 147 : Torturant démon

Possession

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Gérer le quotidien pour un artiste — comme pour toute autre personne d’ailleurs — c’est composer avec les tourments qui l’assaillent comme avec les devoirs qui l’obligent afin d’agir au mieux. Confronté journellement à ces difficultés, si différentes dans leur […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Novel : Venus has two faces, and so many more…

Venus has two faces, and so many more...

« Venus has two faces, and so many more… » is the story of a timeless journey. A lost soul in the city, Nino Lanzani is a victim of a plot orchestrated by Boris Zakowski, a detective who does not seek to injure the people he is trailing, but to the contrary, allows them to […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 134 : A la poursuite d’une ombre.

A la poursuite d'une ombre

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Socrate (470-399 av. J.-C.) avait son « daïmôn », cette voix intérieure qui l’enjoignait de s’engager dans telle direction plutôt que dans telle autre, alors que son esprit l’en dissuadait de prime abord. Démoniaque ou non, divine ou non, cette voix le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 133 : Mots jetés au vent

Mots au vent

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Il s’agit là d’un nouvel exercice de style : s’astreindre à ce que le dernier mot d’un vers soit le premier du suivant ! Si cette formelle contrainte pourrait, semble-t-il, freiner l’imagination en en restreignant le champ, il s’avère qu’elle ne […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°68 : Dans les yeux des chats

Yeux de chat

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. La domestication des chats est liée à la sédentarisation des hommes, suite à l’apparition de l’agriculture. Face à la nécessité de stocker les grains qui attiraient souris et rats, il est apprivoisé environ 7 000 ans avant J.C dans […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 148 : Deux coquelicots

Deux amants reviennent en pèlerinage sur les lieux de leurs premières amours : un creux douillet derrière une haie qui les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 13 : Rose noire

Que nul ne s’y trompe. La Black Baccara n’est pas synonyme de mort, bien au contraire. La rose noire symbolise […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 340 : Sois insoumis !

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 22 JUILLET 2018 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 339 : L’oiseau et le roseau

Un oiseau, une plante… Une cage, une berge… Un canari dans sa prison dorée, un roseau au bord d’une rivière… […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 338 : Souffle, libère nos âmes !

Le chambellan, un ange déchu condamné à demeurer dans l’antichambre de « l’Éternel Éther » pour en faciliter l’accès, avançait […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 337 : Paulette Wright… Pourquoi ?

Suite à un avis de recherche lancé le samedi 16 juin 2018, le corps inanimé de Paulette Wright a été […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 336 : Baisers volés en gare

Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en même temps, de part et d’autre du quai 13. Aussitôt […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 335 : La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus