Archives des tags : but

Philippe Parrot : Poème contemporain 130 : Papiers épars

Papiers épars

Le bureau d’un écrivain est en quelque sorte un lieu « sacré ». Clos, isolé, inviolé, pareil à l’antre d’un ermite, il constitue un havre de paix à l’abri du tumulte du monde : des agissements des hommes comme des ravages de leurs émotions. Là, celui qui écrit part ailleurs, longeant un chemin parallèle à la vraie vie, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 110 : Voyage initiatique

Voyage initiatique d'au-delà

Qui, longeant les quais d’un port de pêche, à l’heure de la criée, quand les poissons fraîchement péchés sont débarqués au milieu d’une flopée de mouettes criardes qui tournoient à quelques mètres au-dessus du sol, n’a pas imaginé ces magnifiques oiseaux voler au-dessus des vagues ? Qui, songeant alors à d’autres plus puissants encore : […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 95 : Voix d’ailleurs.

Voix d'ailleurs

Le chant grégorien est né au sein de l’église catholique romaine. Interprété par un chœur ou par un soliste nommé chantre, il revêt un caractère sacré parce qu’il est destiné à magnifier exclusivement les textes liturgiques. En conséquence, il est toujours chanté a cappella, sans l’accompagnement d’instruments dont l’emploi en dénaturerait la portée. Néanmoins, l’assistance […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 20 : Sur la route de Soi

route

Le passé n’est déjà plus que l’avenir n’est toujours pas ! Seul, tributaire d’un corps ; avec d’autres, tributaire d’une histoire, chacun d’entre nous n’expérimente la vie qu’à travers le présent, ce « moment » insaisissable et fugace, si vite vécu qu’à la seconde où nous en prenons conscience, il a déjà disparu. Englouti dans le flux incessant et destructeur […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 332 : Bois Belleau

Il y a maintenant tout juste cent ans, à quelques mois de la fin de la Première Guerre Mondiale, avaient […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 99 : Mères de soldats.

Le rapport d’un père à ses enfants est essentiellement affectif. Un fort sentiment le lie certes à ses fils mais […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 92 : Le déserteur.

Lui fuit la guerre et ses combats ; elle fuit la guerre et ses horreurs. Lui n’en peut plus de tuer […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 388 : Embrouillamini

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 23 JUIN 2019 DANS LA MATINÉE Comme j’aime à le faire, une nouvelle fois l’envie m’a […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 387 : Deux araignées

Sœurs jumelles, elles ne s’étaient jamais séparées, ne concevant pas un seul instant de faire quoi que ce soit sans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 386 : Viens en moi !

Je t’attends sous le drap, nue. Glisse-toi dans la soie et pose tes mâles mains sur ma peau ! Voyageuses, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 385 : Rap d’enragé

Comme le SMS l’indiquait, Marmoud devait rejoindre l’arrière-salle du café « Au croissant chaud », en plein cœur de Barbés. Parti du […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 384 : Coup de foudre

Venue de New-York pour conclure une affaire, Ruth avait prévu de ne rester à Paris que le temps de la […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 383 : L’ultime pont

Zone tampon entre deux aires que la Nature a séparées par une rivière, un fleuve ou un bras de mer, […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus