Archives des tags : coeur

Philippe Parrot : Poème contemporain 350 : Faim des mots

350 - Faim de mots

Défait par les angoisses que génère son mode de vie ; tourmenté par la quête d’un sens à sa vie qui le pousse parfois à adhérer à des croyances mortifères ; assujetti aux diktats d’une Raison qui inhibe les élans de son cœur ; enfin, limité par l’étroitesse de ses partis pris qui l’empêche d’accorder sa confiance, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 344 : Par pleine lune…

344 - Par pleine lune...

« Par pleine lune, l’empreinte de ton âme dans la nuit de mon cœur se perçoit ». Encore un formel exercice de style ! Troublé par le pouvoir évocateur de cette phrase qui m’était venue à l’esprit et ne cessait de susciter en moi de poignantes images, l’envie d’écrire un acrostiche à partir d’elle, m’a vite traversé […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 336 : Baisers volés en gare

336 - Baisers volés en gare

Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en même temps, de part et d’autre du quai 13. Aussitôt à l’arrêt, les portières à peine ouvertes, voilà que le flux des travailleurs, pressés et stressés, se répandait sur l’asphalte, vague humaine qui déferlait vers les bouches de métro. Quant à eux, seules comptaient leurs […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 283 : L’homme sans qualités

283 - L'homme sans qualités

À l’image d’Ulrich, personnage-clé du roman « L’homme sans qualités » de Robert Musil, certains individus ne parviennent jamais à trouver un sens à leur vie comme au monde. Non qu’ils soient dépourvus d’esprit ou de sensibilité : bien au contraire, leur raison et leur cœur les mènent ! Non seulement à trop prendre de recul par rapport […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 280 : A toi, femme au fil de tes saisons !

280 - Femme au fil des saisons

Nos vies s’écoulent au même rythme que les saisons. À une différence près cependant… Nos printemps nos étés, nos automnes et nos hivers passés, nul nouveau cycle ne viendra nous redonner une seconde chance, nous offrir la possibilité d’une autre existence. Au terme de ces quatre incontournables étapes, nous autres hommes, nous voilà condamnés à […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 176 : Partager le monde

Gabriella Giandelli pour le monde.fr

Il y a tant de folies, d’aveuglements et d’illusions dans la passion amoureuse que le cœur peut parfois ne pas s’empêcher de refaire le monde dans le sens qu’il souhaite, malgré la dureté de la réalité, l’évidence des situations, l’irréversibilité des choses. Et quand bien même les arguties de la raison lui démontrent de manière […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 59 : Grammaire du coeur.

Grammaire du coeur

Commentant un poème où l’auteur passait sans transition du conditionnel au futur, une personne écrivait sur internet : « Il persiste en moi une part de mon ancien être qui est touchée plus particulièrement par votre usage du temps futur et non plus du conditionnel. Ainsi, un temps, cette part infime revit furtivement un espoir déchu qui, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 42 : A la croisée des chemins

Peyablo - Music of the Spheres VII

Au départ, il y eut l’inexplicable envie, apparue subitement, de jouer avec des mots ayant une consonance en « eur ». Cette syllabe résonnait en effet dans mon esprit depuis plusieurs jours, génératrice de sensations que j’éprouvais sans pouvoir les associer à des souvenirs précis. Heureusement, la décision prise de mener à bien l’exercice de style, les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 29 : Aux coeurs de s’entendre !

Plénitude

Entre ce que je pense et voudrais exprimer ; entre ce je crois exprimer et ce que je dis… Entre ce que vous croyez entendre et ce que vous écoutez ; entre ce que vous voudriez écouter et ce qui vous est confié… Entre ce que nous voudrions saisir et ce que nous comprenons ; […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 13 : Rose noire

rose noire

Que nul ne s’y trompe. La Black Baccara n’est pas synonyme de mort, bien au contraire. La rose noire symbolise la vie, la force des sentiments, la fougue de la passion, bref, les élans de l’amour, fou et absolu, qui se vit jusqu’à la mort. Elle exprime, à travers sa troublante couleur, la puissance des émotions que […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 374 : Qui et qui

C’est en me remémorant le film de Blake Edwards : « Victor, Victoria » sorti en 1982 que l’idée d’écrire ce texte m’est […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 329 : Braises ou cendres

Gilles arpentait la Place Clichy, à Pigalle, lorsqu’un rabatteur l’avait accosté pour l’inviter à découvrir une boite de strip-tease. Légèrement […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 212 : Inoubliable mâle amour

La magie, avec l’écriture, c’est qu’elle permet non seulement de « sortir de son antre » alors qu’on demeure journellement scotché […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 11 : Une si belle journée d’été

C’est le temps des vacances, de l’insouciance et des abandons. Seules, nues, main dans la main, pour échapper aux regards […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 384 : Coup de foudre

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 26 MAI 2019 Venue de New-York pour conclure une affaire, Ruth avait prévu de ne rester […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 383 : L’ultime pont

Zone tampon entre deux aires que la Nature a séparées par une rivière, un fleuve ou un bras de mer, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 382 : Métamorphose

Les libellules appartiennent à l’ordre des anisoptères. Ce sont des insectes prédateurs qui se nourrissent d’insectes (mouches, éphémères, etc). Elles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 381 : Le chat, le pissenlit et le merle

C’était il y a peu. Un vent du Nord m’avait arraché d’un pied enraciné dans un lointain coteau. Bien arrimé […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 380 : Un coup dans l’aile

Un catalogue à la Prévert ! Des strophes sans queue ni tête ! Des propos d’alcoolo au dernier degré ! Des absurdités […]

Philippe Parrot : 1 000 000 de lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

1 000 000 DE LECTEURS ! CETTE FOIS, LE CAP EST BEL ET BIEN PASSÉ. ET GRÂCE À VOUS ! […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus