Archives des tags : égorgement

Philippe Parrot : Poème contemporain 355 : Moustic

355 - Moustic

Aujourd’hui, les chevaux sont abattus soit pour des raisons économico-financières, leur propriétaire n’ayant plus les moyens de les entretenir ou jugeant qu’ils ne rapportent pas assez sur les champs de course, soit pour des raisons médicales justifiées par le désir d’abréger leurs douleurs, du fait d’une maladie ou d’une fracture. En France, depuis 1974, la […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 363 : Accroché à ton sein

Jeune mère depuis peu, Maude allaite son enfant… Cependant, lorsque les grands-parents le gardent et qu’elle part se prélasser avec […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 356 : Envoûtements et anatomie

Quelle que soit la profondeur des liens qui unissent deux êtres — faits le plus souvent d’amour, d’admiration, de respect […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 249 : Mes mains sur tes seins

Ils s’étaient rencontrés quelques heures plus tôt, tout à fait par hasard, dans un restaurant bondé où le patron les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 152 : Au chaud contre son sein

Jeune et pimpante, avec son chignon tout ébouriffé qui lui donnait l’air d’une éternelle adolescente, vêtue d’un jean et d’un […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 376 : Halte en bord de mer de nuit

UN NOUVEAU POÈME DIMANCHE 31 MARS 2019 DANS LA MATINÉE   Un homme et un chien face à la mer, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 375 : Halte en bord de mer de jour

MON PROCHAIN POÈME LE  24 MARS 2019 DANS LA MATINÉE Hassen Bouchakour et son cheval Peyo – Photo de Raynald […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 374 : Qui et qui

C’est en me remémorant le film de Blake Edwards : « Victor, Victoria » sorti en 1982 que l’idée d’écrire ce texte m’est […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 373 : Etre une comète

Le pouvoir de l’esprit est si fort qu’il suffit bien souvent de fermer les yeux pour qu’aussitôt l’imaginaire nous propulse […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 372 : Sur la piste de danse

Nouvel exercice de style, ce poème est composé de six quatrains en alexandrin, ces vers formés de douze syllabes, scindés […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 371 : Trace s’efface

C’était l’été. Un dimanche d’août ! Gilles et Samantha avaient décidé, la veille, de se lever à l’aube pour aller se […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus