Archives des tags : enfance

Philippe Parrot : Poème contemporain 310 : Balancez-moi !

310 - Balancez-moi !

Quel adulte ne garde pas, enfoui dans sa mémoire, le souvenir de promenades avec ses parents alors qu’enfant, ils le tenaient par la main et le balançaient vivement au milieu des rires et des exclamations ? Quel adulte ne garde pas, enfoui dans sa mémoire, le souvenir de promenades avec son enfant alors qu’avec l’autre parent, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 280 : A toi, femme au fil de tes saisons !

280 - Femme au fil des saisons

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci Nos vies s’écoulent au même rythme que les saisons. À une différence près cependant… Nos printemps nos étés, nos automnes et nos hivers passés, nul nouveau cycle ne viendra nous redonner une seconde chance, nous offrir la possibilité d’une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 278 : Lumineux face-à-face

278 - Lumineux face-à-face

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. 24 décembre 2012… Deux frères, heureux de se retrouver à l’occasion du Réveillon, se rendent chez leur tante pour passer les fêtes en famille. Éloignés l’un de l’autre par des cursus qui les obligent à vivre dans des villes […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 261 : Voir partir sa fille

261 - Voir partir sa fille

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Être veuf et père — d’une unique fille qui plus est — est sans doute une expérience de l’amour paternel singulière et douloureuse. En effet, pour peu qu’en grandissant l’homme retrouve dans les traits de sa fille les lignes […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°84 : Aires magiques de l’enfance

Place des Etats Unis 1

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Ville natale du fabuliste Jean de la Fontaine (1621/1695), Château-Thierry est une commune d’environ 15 000 habitants, située au sud de l’Aisne le long de la vallée de la Marne, rattachée à la Picardie quoique très liée à la […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°8 : A deux sang pour sang.

A deux sang pour sang

Une page qui se tourne ! À l’occasion du passage-éclair de son fils aîné, parti poursuivre ses études loin de la maison familiale, un père se retrouve à discuter avec ses deux garçons, le plus jeune sur le point de quitter lui aussi le clan, son bac en poche. Adolescent las d’un cursus scolaire qu’il […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 148 : Deux coquelicots

Deux amants reviennent en pèlerinage sur les lieux de leurs premières amours : un creux douillet derrière une haie qui les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 13 : Rose noire

Que nul ne s’y trompe. La Black Baccara n’est pas synonyme de mort, bien au contraire. La rose noire symbolise […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 340 : Sois insoumis !

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 22 JUILLET 2018 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 339 : L’oiseau et le roseau

Un oiseau, une plante… Une cage, une berge… Un canari dans sa prison dorée, un roseau au bord d’une rivière… […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 338 : Souffle, libère nos âmes !

Le chambellan, un ange déchu condamné à demeurer dans l’antichambre de « l’Éternel Éther » pour en faciliter l’accès, avançait […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 337 : Paulette Wright… Pourquoi ?

Suite à un avis de recherche lancé le samedi 16 juin 2018, le corps inanimé de Paulette Wright a été […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 336 : Baisers volés en gare

Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en même temps, de part et d’autre du quai 13. Aussitôt […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 335 : La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus