Archives des tags : envoutement

Philippe Parrot : Poème contemporain 348 : Yasmine

348 - Yasmine

Initialement, il y avait l’envie d’écrire un énième exercice de style en jouant sur des rimes en « ine », en « ité », en « tude » et  en « ir » sans savoir de prime abord où une telle lubie pourrait bien me mener. Mais quand, faute de ne plus trouver de mots en « ine », le prénom de Yasmine surgit dans […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 290 : Rencontre du troisième type

290 - Rencontre du troisème type

Au cours de l’existence — souvent sans que l’on s’y attende le moins du monde : au détour d’une rue, au bureau, à l’usine, chez des amis, voire sur les réseaux sociaux — l’on fait la connaissance d’une personne qui va changer non seulement notre vie mais aussi la conscience que l’on en a… En effet, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 289 : Ondoyante rousse chevelure

289 - Ondoyante chevelure

Malgré l’unanime réprobation de leurs proches, ils avaient décidé de s’installer, là, dans ce trou perdu adossé à une colline qui faisait face à la mer. Situé à l’extrémité de l’île, loin des circuits touristiques, bâti sur les flancs d’une crique escarpée, tous deux avaient été séduits par l’isolement du village, accessible seulement par bateau, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 128 : Ô femme inspirante…

Vestale  2

Quelle femme est-ce donc ? Vêtue d’une robe composée d’étoffes drapées sur le corps, elle ressemble à s’y méprendre à une déesse ou à une vestale, sortie tout droit de l’Antiquité. Suprêmement élégante dans cette toge qu’on imagine nullement cousue, tenant par le simple agencement de tissus enroulés ou noués, cette apparition s’impose comme l’archétype de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 76 : A ma Reine

La Reine Margot

Il existe de si folles amours que la raison peut parfois se révéler totalement impuissante à en expliquer les causes comme à tenter d’en contrôler les effets. Passions dévorantes et inextinguibles, elles attisent chez ceux qui les vivent un feu intérieur qui les consume chaque jour, les amenant à penser, dire ou faire des choses […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 60 : Vis ta vie, sans ça crie !

Charis Wilson, muse de Weston

Affirmer qu’un artiste « a » une muse est une ineptie. En effet, il ne peut prétendre en avoir une pour la bonne et simple raison que c’est elle qui « l’a », possédé qu’il est par ses grâces ! Pour des motifs qui ne s’expliquent pas, il ne la choisit pas. C’est elle qui s’impose à lui avec […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 24 : Yeux levants

Yeux levants

Au bout d’un ponton, dans une aube incertaine où lignes, formes, matières et espaces semblent se fondre et se confondre dans une même tonalité, un regard émerge pourtant de la grisaille ambiante, aussi poignant que l’étrange atmosphère qui règne sur ce  bord de mer.   Deux yeux nous fixent, énigmatiques et pénétrants. Cherchent-ils à inciter à inviter, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 10 : Ô Femme Rouge-Oranger !

Femme endormie

À partir d’une œuvre de Tamara de Lempicka (1898/1980), respectueuse des formes dans le cadre d’un exercice de style, Sandra Savajano  a décidé d’exprimer, à travers le dessin ci-dessous, sa propre sensibilité dans le jeu de nuances de lumière, d’un rouge-oranger de son choix. Pari gagné ! Ces dégradés denses et chauds m’ont inspiré le poème […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 131 : Baiser de la Camarde

À peine nés, nous voilà tous assez vieux pour mourir ! Inhérente à la condition humaine, la mort se présente comme […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 116 : Le vieil homme et la feuille morte

Un vieil homme, las et désabusé, marche le long d’un chemin. C’est l’automne et le soleil se couche à l’horizon […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 98 : Du fard sur ses cils.

Il avait pris la communication machinalement, tant accaparé par ses soucis professionnels qu’il était bien décidé à s’en prendre à […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 26 : L’ange des ténèbres.

À l’inverse des hommes, lâches ou paresseux, qui cherchent trop souvent à reporter à demain ce qu’ils pourraient faire aujourd’hui, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 380 : Un coup dans l’aile

MON PROCHAIN POÈME LE DIMANCHE 28 AVRIL 2019 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( auteur […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 379 : Notre-Dame de Paris

Lundi 15 avril 2019, peu avant 19 heures, l’alarme incendie se déclenchait deux fois à l’intérieur de la nef de Notre-Dame […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 378 : Gueule cassée, âme perdue

Lettre imaginaire d’un Poilu : « Ma Matoune. En cette aube du 13 octobre 1916, sous une pluie glaçante qui traverse […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 377 : Danseuse au Crazy Horse

Le « Crazy Horse » est un cabaret de strip-tease créé par Alain Bernardin en 1951. Situé dans le quartier des Champs-Élysées, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 376 : Halte en bord de mer de nuit

C’est en songeant à Claude Monet (1840/1926) qui peignit, entre 1892 et 1894, la Cathédrale de Rouen à des heures […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 375 : Halte en bord de mer de jour

Il y a quelques jours, en allant sur le profil de l’association « Les Sabots du Cœur » créée par Hassen Bouchakour, […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus