Archives des tags : esprit

Philippe Parrot : Poème contemporain 351 : Idées noires

P 351 - Idées noires

Pour peu qu’une peine de cœur nous abatte ou qu’une douleur au corps nous épuise, il y a toujours dans nos vies des périodes si pénibles à traverser qu’on ne peut s’empêcher certains soirs de penser que cette tragi-comédie ne rime à rien et qu’avant même de parvenir au dernier acte, mieux vaudrait quitter la […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 350 : Faim des mots

350 - Faim de mots

Défait par les angoisses que génère son mode de vie ; tourmenté par la quête d’un sens à sa vie qui le pousse parfois à adhérer à des croyances mortifères ; assujetti aux diktats d’une Raison qui inhibe les élans de son cœur ; enfin, limité par l’étroitesse de ses partis pris qui l’empêche d’accorder sa confiance, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 339 : L’oiseau et le roseau

339 - L'oiseau et le roseau

Un oiseau, une plante… Une cage, une berge… Un canari dans sa prison dorée, un roseau au bord d’une rivière… Une main qui libère l’un… Des doigts qui arrachent l’autre… Et les voilà tous deux soudainement affranchis : l’un des barreaux, l’autre de la vase, ravis de chanter dans les nuages ou de voguer au fil […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 338 : Souffle, libère nos âmes !

338 - Libère nos âmes !

Le chambellan, un ange déchu condamné à demeurer dans l’antichambre de « l’Éternel Éther » pour en faciliter l’accès, avançait sur le sol inexistant, effleurant avec le bas de son aube une frontière invisible mais néanmoins réel. « Ailleurs », dans quelque « Nue » indicible, il conduisait l’hôte et tous deux avançaient dans un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 320 : L’aigle et les amants

320 - L'aigle et les amants

Il y a quelques jours, je découvrais sur Twitter un écrit de Catherine Martinez : « On s’est reconnu ». Touché par l’extrême économie de mots à laquelle elle recourt pour évoquer avec délicatesse le sentiment amoureux, je fus séduit par le style dépouillé et le rythme saccadé, quasi incantatoire, de son écriture qui embarque le lecteur dans un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 315 : L’ermite

315 - L'ermite

Sans trop savoir pourquoi, subitement désireux de rendre hommage à la poésie « classique » telle qu’elle fut fixée au XVIIème siècle, je me suis mis en tête, cette semaine, d’écrire un poème sous forme d’alexandrins articulés autour de deux hémistiches, constitués de six syllabes chacun et séparés par une césure. Voilà donc l’édifiante rencontre d’un homme […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 245 : Vous, ma folie douce…

245 - Vous, ma folie douce

Dans son livre « Histoire de la folie à l’âge classique », Michel Foucault analyse la fonction du « Fou » dans notre monde occidental. Il montre ainsi qu’après avoir été respecté et parfaitement intégré dans la société sous prétexte qu’il était le seul détenteur d’une vérité que l’homme sensé ne pouvait entrevoir — au Moyen-Âge parfois nommé, à […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 234 : Prémices au sommeil

P 234 - Prèmices au sommeil.jpg 2

S’il y a une heure bizarre dans la journée, c’est bien ce moment magique de l’endormissement, cet état d’entre-deux où l’on n’est plus tout à fait dans la veille mais pas encore dans le sommeil… Transportés dans une aire intermédiaire où le Temps semble subitement se dissoudre, suspendus dans un étrange monde, nous semblons flotter […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 228 : Puissance des mots

P 228 - Puissance des mots

Qu’il s’agisse d’une personne qui nous est chère, absente ou disparue, lointaine ou décédée — tout autant que sa silhouette gravée dans notre mémoire qui ne cesse de nous suivre à la trace, incorrigible fantôme bien décidé à nous hanter journellement dans nos moindres faits et gestes, du lever au coucher — il y a […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 222 : A vau-l’eau de vies

P 222 - Fin d'une histoire

Être un vieillard aujourd’hui n’est pas une sinécure, pour peu qu’elle l’ait été un jour… Son corps et son esprit en plein naufrage, ses proches dispersés par les contraintes de nos sociétés de marché, il se retrouve le plus souvent oublié, bénéficiaire de faibles revenus, relégué dans un isolement profond, avec, comme seules visites, les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 161 : Ni la raison, ni l’amour. L’éther !

Ether

Michel Foucault (1926/1984), dans son livre « Histoire de la folie à l’âge classique » soulignait qu’il fallut attendre le 19ème siècle pour que le fou soit systématiquement enfermé en institution, sous prétexte qu’il devenait dérangeant aux yeux d’une bourgeoisie triomphante, trop attachée aux avancées de la raison comme aux principes de la morale. C’est vrai […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 142 : Fais-moi jouir avec la langue !

Jouir avec la langue

La langue est un instrument parfaitement adapté à l’usage qu’en font les amants dans leurs relations amoureuses. Subtil outil facilitant les rapprochements, elle donne en effet à chacun la possibilité de partager un moment privilégié avec l’être aimé, en « touchant » avec une efficacité confondante ce qu’il y a de plus intime, en lui […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 134 : A la poursuite d’une ombre.

A la poursuite d'une ombre

Socrate (470-399 av. J.-C.) avait son « daïmôn », cette voix intérieure qui l’enjoignait de s’engager dans telle direction plutôt que dans telle autre, alors que son esprit l’en dissuadait de prime abord. Démoniaque ou non, divine ou non, cette voix le hantait, en permanence tapie au tréfonds de sa conscience, attendant à chaque fois son heure pour […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 119 : Esprit hanté

Duvaucey - Ingres

Nathan regardait son modèle à travers l’objectif de son appareil. Sidéré par sa beauté ! Cette touriste étrangère qu’il avait rencontrée quelques jours plus tôt baguenaudant sur les boulevards parisiens, svelte et gracieuse dans le tailleur strict qu’elle portait, était à cette heure devant lui, nue dans son studio, assise à même le sol, ses jambes […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 117 : Ravages du Temps…

Le temps qui passe

Si le Temps est ce cadre incontournable qui nous permet de mener à bien les actions nécessaires à notre épanouissement, il est aussi cet impassible devenir qui nous permet de voir notre corps croître et décliner. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le Temps est donc tout à la fois l’expression de notre puissance puisque […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 115 : Plaisirs de femme

Duvaucey - Ingres

Qu’il s’agisse d’un mari ou d’un amant, nul ne le saura jamais. Qu’importe ! Retranchée dans sa chambre, protégée par les gazes suspendues à son lit à baldaquin, elle se plaît à dormir là, dans son antre, convaincue que personne ne viendra jamais troubler ses désirs et ses rêves. Car, chatte jusqu’au bout des ongles, gracieuse […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 113 : Exil dans les Nues

Philosophe en méditation - Rembrandt

Il y a des périodes dans une vie où hommes et femmes peuvent avoir soudain le sentiment qu’une pause s’avère nécessaire s’ils veulent retrouver leurs esprits et, avec eux, une certaine sérénité indispensable à leur équilibre. En effet, pour peu qu’ils aient vécu de mémorables passions où ils s’épuisèrent à se donner corps et âme, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 110 : Voyage initiatique

Voyage initiatique d'au-delà

Qui, longeant les quais d’un port de pêche, à l’heure de la criée, quand les poissons fraîchement péchés sont débarqués au milieu d’une flopée de mouettes criardes qui tournoient à quelques mètres au-dessus du sol, n’a pas imaginé ces magnifiques oiseaux voler au-dessus des vagues ? Qui, songeant alors à d’autres plus puissants encore : […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 105 : Bain de minuit.

Nageuse

Épicurienne et réfléchie, trop humaine mais si féline, avide de liberté, elle a renoncé à fréquenter les hommes pour ne plus avoir à coller à l’image qu’ils se font d’elle ; au personnage qu’ils voudraient lui faire endosser, fière de s’être libérée des conduites stéréotypées qu’ils aimeraient lui imposer. Car, ce qu’ils attendent d’elle ne correspond […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 41 : Corps et âme, au diable !

Le Prince des ténèbres

Ah ! Sentir en soi la vie bouillonner, envahi par des désirs, bien ancrés dans le ventre, qui nous submergeraient pour exacerber nos émotions, bien enracinées dans le cœur, quelle indicible ivresse… Oui, laisser aller notre nature profonde, sans limite, sans frein, pour vivre jusqu’au bout nos passions, emporté par d’inextinguibles élans qui nous donneraient […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 211 : Rue Mouffetard

La rue Mouffetard, située dans le Vème arrondissement, est l’une des rues les plus anciennes de Paris. Tracée par les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 199 : Crazy Horse

Le « Crazy Horse » est un cabaret de strip-tease créé par Alain Bernardin en 1951. Situé dans le quartier des Champs-Elysées, […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 189 : Le zinc

À l’heure où chacun d’entre nous s’affiche sur les réseaux sociaux, prêt à se livrer corps et âme, il résulte […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 187 : Rêver d’amour dans le métro

La RATP lançait en mars dernier son concours du Grand Prix Poésie 2016 — présidé cette année par Zabou Breitman […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 357 : Balbar

Nino n’est personne sinon qu’un citadin à la dérive qui se cherche, en vain, depuis des décennies… Un jour, manipulé […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 356 : Envoûtements et anatomie

Quelle que soit la profondeur des liens qui unissent deux êtres — faits le plus souvent d’amour, d’admiration, de respect […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 355 : Moustic

Aujourd’hui, les chevaux sont abattus soit pour des raisons économico-financières, leur propriétaire n’ayant plus les moyens de les entretenir ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 354 : Amer pressentiment

Quand une personne qui nous est chère disparaît, il est réconfortant de croire qu’elle continuera de « vivre » aussi longtemps que […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 353 : S’aimer

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus