Archives des tags : existence

Philippe Parrot : Poème contemporain 318 : Cher Présent

318 - Cher Présent

Si la perception du Devenir s’ordonne dans notre esprit selon une frise chronologique qui va du Passé vers l’Avenir en passant par le Présent, il n’en demeure pas moins que la seule réalité du Temps que nous expérimentons, c’est le Présent. Cependant, tout charnellement ancrés que nous soyons dans ce moment qui disparaît à peine […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 216 : Ainsi séparent les différences

P 216 - Ainsi tuent nos différences

Ce texte témoigne de la curieuse et incompréhensible envie, apparue il y a quelques jours, d’écrire une nouvelle version de mon poème n°39 « À nos différences », désireux d’en reprendre l’exact déroulé des idées mais sous un autre angle. Car rien n’est plus affligeant que de constater combien les différences entre deux êtres peuvent apparaître, dans les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 209 : Trop éphémère beauté

209- Trop éphémère beauté

L’univers en marche n’accorde nullement l’éternité aux éléments qui le constituent, le Temps et l’Espace n’étant que ces cadres incontournables au sein desquels la matière, vivante ou non, surgit, perdure, se désagrège puis disparaît. Ainsi en va-t-il de l’existence des hommes… Quelle que soit la beauté qu’elle dégage, quelle que soit la complexité qu’elle implique, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 160 : Tu verras, ça ira ! Tout s’effilochera…

Mélancolie

Si le Temps, en tant qu’évanescent présent, est cette durée où la jouissance de l’instant, dans la solitude ou le partage, permet à l’esprit comme au corps de vivre d’inoubliables moments — surtout quand la connivence avec l’objet ou l’être posé face à soi s’avère magique — il est aussi, en tant qu’agent corrosif, ce […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 141 : Cri dans le silence

Le cri d'Auguste Rodin

Poussés par le courant de nos tumultueuses existences qui génèrent stress et fatigue, peurs et doutes, nous nous débattons chaque jour pour rester la tête hors de l’eau, accomplissant vaille que vaille les tâches qui sont les nôtres, un bras tendu vers le ciel dans l’espoir qu’une main ne le saisisse et, croyons-le, nous sorte […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 131 : Baiser de la Camarde

Le baiser de Rodin

À peine nés, nous voilà tous assez vieux pour mourir ! Inhérente à la condition humaine, la mort se présente comme un événement d’une banalité confondante auquel nul n’échappe. Pourtant le paradoxe avec elle, c’est que — faute de pouvoir l’expérimenter avant qu’elle ne survienne — elle angoisse tous les hommes, synonyme à leurs yeux de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 94 : Quatre saisons.

Automne

Quelles que soient les époques ou les sociétés, les hommes ont toujours cherché dans la nature des repères qui leur permettent non seulement d’organiser leur vie mais aussi de lui donner un sens. Le cycle des saisons avec ses changements radicaux qui reviennent d’une année sur l’autre, a toujours été l’un des plus importants car […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 374 : Qui et qui

C’est en me remémorant le film de Blake Edwards : « Victor, Victoria » sorti en 1982 que l’idée d’écrire ce texte m’est […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 329 : Braises ou cendres

Gilles arpentait la Place Clichy, à Pigalle, lorsqu’un rabatteur l’avait accosté pour l’inviter à découvrir une boite de strip-tease. Légèrement […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 212 : Inoubliable mâle amour

La magie, avec l’écriture, c’est qu’elle permet non seulement de « sortir de son antre » alors qu’on demeure journellement scotché […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 11 : Une si belle journée d’été

C’est le temps des vacances, de l’insouciance et des abandons. Seules, nues, main dans la main, pour échapper aux regards […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 384 : Coup de foudre

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 26 MAI 2019 Venue de New-York pour conclure une affaire, Ruth avait prévu de ne rester […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 383 : L’ultime pont

Zone tampon entre deux aires que la Nature a séparées par une rivière, un fleuve ou un bras de mer, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 382 : Métamorphose

Les libellules appartiennent à l’ordre des anisoptères. Ce sont des insectes prédateurs qui se nourrissent d’insectes (mouches, éphémères, etc). Elles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 381 : Le chat, le pissenlit et le merle

C’était il y a peu. Un vent du Nord m’avait arraché d’un pied enraciné dans un lointain coteau. Bien arrimé […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 380 : Un coup dans l’aile

Un catalogue à la Prévert ! Des strophes sans queue ni tête ! Des propos d’alcoolo au dernier degré ! Des absurdités […]

Philippe Parrot : 1 000 000 de lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

1 000 000 DE LECTEURS ! CETTE FOIS, LE CAP EST BEL ET BIEN PASSÉ. ET GRÂCE À VOUS ! […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus