Archives des tags : femme

Philippe Parrot : Poème n°333 : La banane d’Anne

333 - La banane d'Anne

En matière d’érotisme, dans la communication comme dans l’art, associer banane et gente féminine n’est jamais — et c’est bien le cas de le dire — le fruit du hasard. Plus que la pomme le fruit du pêché, sa représentation et sa mise en scène permettent d’évoquer la sexualité d’une façon certes symbolique mais néanmoins […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°328 : Beauté à contre-jour

328 - Beauté à contre-jour

Chaque fin de semaine, Lisa était ravie de quitter l’internat pour retrouver, le temps d’un week-end, sa famille. Mais plus encore que partager du temps avec ses parents, elle avait hâte de se cloîtrer dans sa chambre où elle se sentait, en quelque sorte, reine d’un royaume imaginaire et rassurant. Là, parmi une multitude de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°326 : Émi et la colombe

326 - Emi et la colombe

Comme elle le faisait depuis quelques années, Émi attendait avec impatience l’arrivée de la colombe sur le rebord de la fenêtre. En effet, dès les premiers jours du printemps, l’oiseau débarquait d’on ne sait où pour fêter avec elle la nouvelle saison, ne cessant de roucouler bruyamment et de faire d’incessantes révérences derrière la vitre. […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°322 : La Dame-au-chat

322 - La Dame-au-chat

Épicurienne dame, elle aime chaque dimanche matin se prélasser longuement au lit… Quand elle ne met pas un deuxième oreiller sur son visage pour mieux s’isoler du monde et s’adonner à la rêverie, elle laisse son chat venir se canicher contre elle, à hauteur de son visage. Et là, à sentir la chaleur de son […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°316 : Femme dans un miroir

316 - Femme dans un miroir 2

Seule, face à la glace, Marthe s’abandonne dans une pose languide. Le regard vague, ses cheveux noués de côté et son beau visage incliné — tout à ses souvenirs et aux émois qu’ils suscitent dans sa chair — elle cache son ventre dans les plis de leur drap, gagnée par une pudeur soudaine. Tant ses […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°314 : Dame croisée

Dans une rue déserte aux façades austères, une jeune femme vêtue d’habits flashy, jaune et orange, marchent à pas lents vers le port où un navire l’attend. Si elle semble taciturne, enfermée dans ses pensées, c’est sans doute qu’à quelques mètres d’elle, en retrait, un homme l’observe s’éloigner, amer lui aussi de savoir qu’ils ne […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°308 : Vibrer avec les mots

308 - Vibrer avec les mots

Une fois encore, un exercice de style : faire que le mot qui achève un vers soit aussi le mot qui commence le suivant ! Histoire de donner un rythme plus chaloupé au poème, une allure plus chantante aux images coincées dans ce formel carcan… Si un tel parti pris paraît de prime abord freiner l’imagination puisqu’il […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°303 : Ensorcelante chimère

303 - Ensorcelante chimère

À force de vivre en reclus, le rêveur indécrottable finit toujours par accorder plus d’importance aux images qu’aux êtres qui les suscitent dans son esprit. À fuir la réalité au point de frôler parfois le pathos, il est tellement habité par ses visions qu’il en vient à privilégier sur toute autre considération le compagnonnage des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°295 : Ta chatte

P 295 - La femme au chat - Renoir

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Comme chaque dimanche, heureuse de lâcher prise après une harassante semaine de travail, tu t’adonnes à ton passe-temps favori : la sieste ! Nonchalamment étendue sur le lit, nue, profitant des rayons brûlants du soleil, tu t’offres à l’estivale chaleur, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°288 : De l’autre côté…

288 - De l'autre côté

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. De l’autre côté de l’horizon, il y aura toujours maints continents où vivent des êtres que nous ne connaîtrons jamais… De l’autre côté des frontières, il y aura toujours maints pays où séjournent des étrangers que nous ne connaîtrons […]

Lire la suite... 2 Commentaires

Philippe Parrot : Poème n°286 : Rêve de vieux fou

286 - Rêve de vieux fou

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Où l’imagination, sans frein ni limites, veut-elle parfois nous entraîner ? Où les associations d’idées, absurdes et incontrôlables, veulent-elles par hasard nous mener ? Où les mots, enfilés comme des perles les unes après les autres, veulent-ils à l’occasion nous […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°282 : Vénus au miroir

282 - Vénus au miroir 2

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Si cette sculpturale jeune femme n’émerge pas d’une conque — à l’image du tableau de Botticelli « Naissance de Vénus » — il n’en est pas moins vrai qu’elle semble surgir de la pénombre d’une alcôve, fière de dévoiler sa gracieuse et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°280 : A toi, femme au fil de tes saisons !

280 - Femme au fil des saisons

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci Nos vies s’écoulent au même rythme que les saisons. À une différence près cependant… Nos printemps nos étés, nos automnes et nos hivers passés, nul nouveau cycle ne viendra nous redonner une seconde chance, nous offrir la possibilité d’une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°274 : Rêver de te revoir !

274 - Rêver de te revoir

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Résumé du film « Le fantôme de Sarah Williams » : Au début des années 1970, Fielding Pierce, étudiant pragmatique et ambitieux, rêve de faire une carrière politique au Capitole. Il fait alors la connaissance de Sarah Williams, une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°265 : Chemisier blanc, jupe noire

265 - Chemisier blanc, jupe noire

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Phédra prenait son temps — comme elle aimait le faire chaque dimanche — ravie de paresser dans le lit, allongée sur les draps. Sur sa gauche, une fenêtre donnant sur le jardin, laissait passer les premiers rayons du soleil […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°263 : Femmes sous le joug

263 - Femmes sous le joug

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. À chaque fois, ce sont toujours les mêmes qui font les frais des guerres : d’abord les morts, ensuite les vaincus, enfin les civils. Et parmi ces derniers, trop souvent les femmes… En effet, impliquées d’office dans des conflits […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°258 : Si elle t’était contée…

258 - Si elle t'était contée...

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Si — yeux fermés ! — tu la « vois » néanmoins s’avancer vers toi, aimante et rieuse dans ses tenues soignées, alors qu’elle est ailleurs et avec d’autres ; si — oreilles bouchées ! — tu « entends » pourtant les mots doux qu’elle […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°256 : Effrontée Lolita

256 - Effrontée Lolita

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Provinciale fraîchement débarquée, elle profite de l’été radieux pour visiter Paris durant quelques jours, désireuse de conquérir la ville, sûre de sa beauté solaire. Fantasque et raisonneuse, ingénue et mutine, elle se sent invincible, convaincue d’avoir tous les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°255 : Orientale beauté

P 255 - Troublante égérie 2

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Marc Lagrange est né à Kinshasa, au Congo, en 1957. Après une formation d’ingénieur, il se tourne vers la photographie dans les années 1980. Installé à Anvers en Belgique, il débute dans la photo de mode pour évoluer […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°254 : Harmandiol

254 - A Mandiol 2

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! C’est en quelque sorte son refuge. Un lieu à l’écart de la ville — trop synonyme de stress et d’inquiétudes à ses yeux — où elle aime se retirer régulièrement pour profiter du calme de l’arrière-pays. D’autant que, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°253 : Quelle échappée derrière l’horizon ?

253 - Démentes échappées

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Cette silhouette longiligne qui fait face à un coucher de soleil dont les derniers rayons rougeoient l’horizon d’un ciel immense et sombre, ne serait-elle pas l’incarnation d’une juvénile déesse ? D’ailleurs, une brise légère, souffle d’un dieu trop […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°251 : Midnight blues

midnight blues guitare

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! L’on s’arrête sur la vidéo à cause de la photo et l’on y reste à cause de la chanson… Désireux, un soir, d’écouter une musique parlant aux tripes, j’ai tapé sur l’onglet « Recherche » de YouTube le mot « blues » […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°249 : Mes mains sur tes seins

249 - Mes mains sur tes seins 1zse

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Ils s’étaient rencontrés quelques heures plus tôt, tout à fait par hasard, dans un restaurant bondé où le patron les avait placés à la même table. D’emblée, Judith avait été séduite par cet adolescent qui n’osait engager la […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°223 : Troublante ingénue

223 - A Pauline 2

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Née le 6 avril 1963 à Nîmes, Pauline Lafont est la fille de l’actrice Bernadette Lafont et du sculpteur hongrois Diourka Medveczky. Enfant de la balle et habituée des plateaux de cinéma, elle désire très vite se tourner vers […]

Lire la suite... 0 commentaires

Poème n°221 : Beautés s’en vont avec le vent…

221 - Beautés s'en vont avec le vent 2

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Dans notre monde mercantile où, en matière de marketing, jeunesse et corps féminin sont deux arguments publicitaires efficaces qui poussent à toujours plus consommer, il s’avère que la « beauté » est un critère qui fait vendre. Idéal fantasmé fabriqué de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°219 : Instant magique

Instant Magique

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Un parfum est par nature évanescent. À peine l’a-t-on perçu, associé le plus souvent au corps d’un être, voilà qu’il s’estompe, dispersé alentour, laissant dans notre chair un émoi. Rien n’est ainsi plus à l’image du Temps-qui-passe qu’une fragrance […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°208 : Coeur en jachère

208 - Coeur en jachère

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. La mémoire est tout à la fois la gardienne d’une vie et le fondement d’une identité. En figeant nos vécus en images, empilées en strates bigarrées plus ou moins fidèles, plus ou moins embellies, plus ou moins fiables, elle […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°206 : Pourquoi ?

Pourquoi ?

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. À devoir s’ouvrir au monde et aux êtres, pour survivre et s’épanouir, l’homme est confronté journellement à des situations imprévues qui échappent totalement à sa raison. Faute de les comprendre intuitivement, il ne peut dès lors s’empêcher de se […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°205 : Doux réveil de femme

205 - Doux réveil de femme

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Aux hommes — même aimés ! — elle a toujours préféré sa liberté, gage d’indépendance et d’autonomie. Jeune et belle, radieuse et provocante, elle laisse donc ses amants venir à elle, au gré des hasards de la vie, se […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°202 : Naissance et promesses

Bébé

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Alors qu’autrefois grossesses subies et mortalité infantile élevée faisaient de la naissance une « fatalité » inscrite dans la vie comme une étape parmi d’autres, les progrès réalisés en médecine ces dernières décennies ont transformé la venue d’un enfant en un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier n°250 : L’envol de l’aigle

L’aigle royal est un rapace de la famille des accipitridés. D’une taille allant de 60 cm à 1 m, d’une […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°238 : Grand-Duc

Toute plaisanterie mise à part, il faut d’abord se défaire de cette idée simpliste suivant laquelle la chouette serait la […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°110 : Voyage initiatique

Qui, longeant les quais d’un port de pêche, à l’heure de la criée, quand les poissons fraîchement péchés sont débarqués […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°48 : Merle noir.

Depuis plus d’un an, il avait pris l’habitude d’investir régulièrement le jardinet, trouvant dans le feuillage persistant d’un épineux un […]

Philippe Parrot : Poème n°336 : Baisers volés en gare

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 JUIN 2018 A 11 HEURES Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( auteur : […]

Philippe Parrot : Poème n°335 : La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était […]

Philippe Parrot : Poème n°334 : Sur de célestes crêtes

Bô Lin Doa s’était levé dès l’aube, pressé de quitter la cabane construite de ses mains quelques années plus tôt, […]

Philippe Parrot : Poème n°333 : La banane d’Anne

En matière d’érotisme, dans la communication comme dans l’art, associer banane et gente féminine n’est jamais — et c’est bien […]

Philippe Parrot : Poème n°332 : Bois Belleau

Il y a maintenant tout juste cent ans, à quelques mois de la fin de la Première Guerre Mondiale, avaient […]

Philippe Parrot : Poème n°331 : Homme dans les ténèbres

Retiré dans quelque pièce d’une vaste demeure, assis — pourquoi pas ? — tout contre un bureau, le coude de son […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus