Archives des tags : grâce

Philippe Parrot : Poème contemporain 265 : Chemisier blanc, jupe noire

265 - Chemisier blanc, jupe noire

Phédra prenait son temps — comme elle aimait le faire chaque dimanche — ravie de paresser dans le lit, allongée sur les draps. Sur sa gauche, une fenêtre donnant sur le jardin, laissait passer les premiers rayons du soleil du matin. Les yeux fermés, dans l’abandon le plus total, elle livrait son corps nu aux […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 253 : Quelle échappée derrière l’horizon ?

253 - Démentes échappées

Cette silhouette longiligne qui fait face à un coucher de soleil dont les derniers rayons rougeoient l’horizon d’un ciel immense et sombre, ne serait-elle pas l’incarnation d’une juvénile déesse ? D’ailleurs, une brise légère, souffle d’un dieu trop épris, ne soulève-t-elle pas élégamment sa courte jupe ? Seule, mais à sa manière altière de se tenir, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 251 : Midnight blues

midnight blues guitare

L’on s’arrête sur la vidéo à cause de la photo et l’on y reste à cause de la chanson… Désireux, un soir, d’écouter une musique parlant aux tripes, j’ai tapé sur l’onglet « Recherche » de YouTube le mot « blues » et cette sublime créature m’est apparue sur la droite, au milieu d’autres suggestions. D’emblée, je dois l’avouer, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 128 : Ô femme inspirante…

Vestale  2

Quelle femme est-ce donc ? Vêtue d’une robe composée d’étoffes drapées sur le corps, elle ressemble à s’y méprendre à une déesse ou à une vestale, sortie tout droit de l’Antiquité. Suprêmement élégante dans cette toge qu’on imagine nullement cousue, tenant par le simple agencement de tissus enroulés ou noués, cette apparition s’impose comme l’archétype de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 88 : Ma chatte ronronneuse

Chatte qui ronronne

Je lui ouvre la porte et elle me quitte chaque matin pour aller mener une existence sans moi, désireuse sans doute de se laisser porter par l’instant et l’instinct — au hasard de ses pérégrinations et de ses rencontres — sans que je puisse interférer sur son destin et sur ses choix. Cette vie périlleuse, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 87 : Sans habit sans drap sans rien

87 - Sans habit sans drap sans rien - 3

Le paradoxe avec cette jeune femme qui expose sa sculpturale plastique — ne livrant délibérément d’elle-même que ses épaules, son buste, ses hanches et le haut de ses cuisses — c’est qu’elle touche malgré la solennité de sa pose. En effet, bien que son port altier dénote un certain académisme dans sa manière d’être, cette […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 68 : Dans les yeux des chats

Yeux de chat

La domestication des chats est liée à la sédentarisation des hommes, suite à l’apparition de l’agriculture. Face à la nécessité de stocker les grains qui attiraient souris et rats, il est apprivoisé environ 7 000 ans avant J.C dans les régions du Croissant Fertile, au Proche-Orient, au départ pour protéger les denrées alimentaires de ces […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 57 : Ardentes amours fauves !

femme lionne

Comment expliquer que certains êtres absents puissent néanmoins s’incarner dans nos esprits et nos cœurs en une impalpable présence, ô combien nourricière, qui, nous le savons, nous habitera jusqu’à notre dernier souffle ? Parce qu’ils sont, tout simplement, tout naturellement, exceptionnels par leur beauté, leur intelligence ou leur sensibilité, quelques rares élus jouissant même du privilège […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 54 : なでしこ芸北さくら

Femme sous un cerisier

L’acrostiche est un exercice particulier. À s’obliger à ce que la première lettre de chaque vers d’un poème constitue au final un mot qui puisse être lu verticalement, impose des contraintes qui figent, dans un cadre arbitraire, la forme du texte comme les ressentis qu’il véhicule. Qui plus est, si l’on se soucie de mettre en […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 216 : Ainsi séparent les différences

Ce texte témoigne de la curieuse et incompréhensible envie, apparue il y a quelques jours, d’écrire une nouvelle version de […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 39 : A nos différences.

À l’opposé du principe d’égalité qui conduit à formater les hommes et à occulter leur singularité, prôner le respect de […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 353 : S’aimer

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 351 : Idées noires

Pour peu qu’une peine de cœur nous abatte ou qu’une douleur au corps nous épuise, il y a toujours dans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 350 : Faim des mots

Défait par les angoisses que génère son mode de vie ; tourmenté par la quête d’un sens à sa vie qui […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 349 : L’hétaïre

Le corbillard roulait à faible allure pour permettre à chacun de se recueillir quelques instants au passage de celle qui […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 348 : Yasmine

Initialement, il y avait l’envie d’écrire un énième exercice de style en jouant sur des rimes en « ine », en « ité », […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus