Archives des tags : guide

Philippe Parrot : Poème contemporain 348 : Yasmine

348 - Yasmine

Initialement, il y avait l’envie d’écrire un énième exercice de style en jouant sur des rimes en « ine », en « ité », en « tude » et  en « ir » sans savoir de prime abord où une telle lubie pourrait bien me mener. Mais quand, faute de ne plus trouver de mots en « ine », le prénom de Yasmine surgit dans […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 290 : Rencontre du troisième type

290 - Rencontre du troisème type

Au cours de l’existence — souvent sans que l’on s’y attende le moins du monde : au détour d’une rue, au bureau, à l’usine, chez des amis, voire sur les réseaux sociaux — l’on fait la connaissance d’une personne qui va changer non seulement notre vie mais aussi la conscience que l’on en a… En effet, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 201 : La Dame-Aux-Yeux-Noirs

La Dame aux yeux noirs

Visage allongé et légèrement incliné, teint abricot, sourcils arqués, yeux en amande, noirs et profonds, nez long et fin, bouche pincée et colorée, on reconnaît d’emblée dans ce « Nu assis à la chemise » (1917) la patte du peintre Amedeo Modigliani (1884/1920). Assise sur une chaise, cachant son corps nu sous une chemise qu’elle retient en […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 150 : Oniriques errances en Pays Imaginaire

Naissance de Vénus - Botticelli

Initialement, il s’agissait dans mon esprit d’écrire une « histoire un peu longue » pour marquer la présentation de mon 150ème poème. Rien de plus ! Dès lors, à la fin de la première strophe, je n’imaginais pas un seul instant m’embarquer dans une aventure aussi bizarre qui m’accaparerait le cœur et l’esprit pendant neuf jours, allant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 119 : Esprit hanté

Duvaucey - Ingres

Nathan regardait son modèle à travers l’objectif de son appareil. Sidéré par sa beauté ! Cette touriste étrangère qu’il avait rencontrée quelques jours plus tôt baguenaudant sur les boulevards parisiens, svelte et gracieuse dans le tailleur strict qu’elle portait, était à cette heure devant lui, nue dans son studio, assise à même le sol, ses jambes […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 213 : La mer et la mourante

Dans la chambre impersonnelle de l’hôpital où elle séjournait depuis des semaines, avec, comme seul horizon, des murs écrus et […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 177 : Elle se donne à la mer

Elle avait attendu la nuit pour prendre le chemin longeant les Calanques et surplombant d’une centaine de mètres la mer, […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 124 : Voir la mer

Perdus dans la frénétique agitation des cités, las du regard jugeant des foules comme de la bêtise sans fond de […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 58 : Le phare de Phédra.

Le phare est un édifice mythique qui hante l’inconscient collectif. Impressionnante bâtisse érigée vers le ciel, aussi droit qu’un phallus, […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 23 : Notre île bleue

Touchants amants désireux de fuir un quotidien qui les étouffe, ils ne cessent de vouloir embarquer sur le premier navire venu, à destination d’une […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 362 : Peyo

UN NOUVEAU POÈME DIMANCHE 23 DÉCEMBRE 2018 DANS LA MATINÉE Peyo avec son dresseur, Hassen Bouchakour

Philippe Parrot : Poème contemporain 361 : Du temps qui reste…

MON PROCHAIN POÈME 16 DÉCEMBRE 2018 DANS LA MATINÉE Photo trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : Kellepics ) « Avec […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 360 : Dis, c’est quoi la mer ?

À l’origine du Vivant sur la Terre, les hommes doivent donc à la mer leur existence en tant qu’espèce. Mais, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 359 : Le p’tit vieux

Pas lents, dos voûté, canne en main, il se rend chaque matin, d’une démarche hésitante, en centre ville pour faire […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 358 : Cirque d’Au-Delà

Un peu à la manière du film « Freaks », sorti en 1932, qui plonge le spectateur au cœur de la tournée […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 357 : Balbar

Nino n’est personne sinon qu’un citadin à la dérive qui se cherche, en vain, depuis des décennies… Un jour, manipulé […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus